Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

BTSA - Production horticole

Active

N° de fiche
RNCP15613
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 211 : Productions végétales, cultures spécialisées et protection des cultures
Formacode(s) :
  • 21027 : horticulture
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère chargé de l'agriculture - http://www.agriculture.gouv.fr
Activités visées :

L’horticulture française se caractérise par deux types de produits, alimentaires et non alimentaires et par deux modes de production, sous abri et de plein champ. Quatre systèmes d’exploitation se rencontrent principalement :

- l’exploitation d’arboriculture fruitière tournée vers la production et la vente de fruits ;

- l’exploitation maraîchère tournée vers la production et la vente de légumes, parfois de fraises ;

- l’exploitation de pépinière tournée vers la production et la vente de végétaux d’ornement, fruitiers ou forestiers, à différents stades ;

- l’exploitation florale tournée vers la production de fleurs ou feuillages coupés, plantes en pot ou à massif, bulbes, jeunes plants.

La production horticole ne saurait être dissociée de la vente. Plus encore que dans d’autres secteurs de production agricole, les exploitations horticoles doivent adapter leur production en fonction des exigences de la clientèle, de contraintes réglementaires ou contractuelles ainsi que des caractéristiques des filières de commercialisation y compris au plan international.

 Le titulaire de ce diplôme peut accéder, avec l’ancienneté, à la formation continue et la VAE, à des métiers à caractère transversal comme la commercialisation, la gestion ou le négoce.

Compétences attestées :

Capacités générales

C1. S’exprimer, communiquer et comprendre le monde

C2. Communiquer dans une langue étrangère

C3. Optimiser sa motricité, gérer sa santé et se sociabiliser

C4. Mettre en œuvre un modèle mathématique et une solution informatique adaptés au traitement de données

Capacités professionnelles

C5. Formuler un diagnostic d’un bassin de production horticole au sein d’un territoire et d’une filière

C6. Participer au pilotage de l’entreprise horticole dans un contexte de durabilité

C7. Porter un diagnostic sur le fonctionnement d’un agrosystème horticole

C8. Conduire un processus de production horticole de plein champ et hors sol

C9. Organiser le travail, gérer les ressources humaines pour atteindre les objectifs de production et assurer la mise en marché

C10. Mobiliser les acquis attendus du technicien supérieur en production horticole pour faire face à une situation professionnelle

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

Le principal métier visé par le titulaire de ce diplôme est le métier de responsable de culture, souvent nommé chef de culture. Il peut avoir la responsabilité de plusieurs hectares de productions sous abri, de plusieurs dizaines d’hectares de production en plein champ. Il est souvent employé par une structure privée mais aussi par les services « parcs et jardins » des collectivités locales.

Il s’oriente souvent vers l’installation à l’issue d’une période salariée, mais aussi dans le cadre d’une succession ou d’une intégration dans une société d’exploitation. Les compétences du chef de culture sont incluses dans ce métier mais il faut y ajouter celles du gestionnaire d’entreprise.

Les centres expérimentaux et de recherche, publics et privés, embauchent de nombreux titulaires du BTSA PH pour assurer la conduite des parcelles expérimentales, la mise en place, la conduite et l’interprétation des essais.

Même si le niveau d’embauche a tendance à s’élever, le technicien supérieur horticole a toujours sa place dans les structures de conseil et de développement : Chambres d’agriculture, CETA, CIVAM, coopératives, groupements, entreprises d’agrofournitures…

Les métiers de la distribution et de la mise en marché sont aussi attractifs car les employeurs exigent la possession d’un socle de connaissances en production horticole.

Le titulaire de ce diplôme peut aussi exercer son activité dans de nombreux autres secteurs : la formation, l’approvisionnement des entreprises en intrants, matériels et fournitures, la gestion, le commerce horticole et de loisir, les activités « nature et découverte»…

Type d'emplois accessibles :

Horticulteur/Chef d’exploitation horticole, responsable de culture /Chef de culture, technicien d’expérimentation, technicien conseil en horticulture

Code(s) ROME :
  • A1414 - Horticulture et maraîchage
  • A1405 - Arboriculture et viticulture
  • A1301 - Conseil et assistance technique en agriculture
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury, présidé par un ingénieur général du conseil général  de l’alimentation de l’agriculture et des espaces ruraux, est composé, pour deux tiers au moins, d'enseignants d'établissements agricoles publics ou privés, justifiant sans dérogation possible des titres ou diplômes requis pour enseigner dans une section préparatoire au brevet de technicien supérieur agricole, et, pour un tiers au maximum, d'employeurs et de salariés des professions concernées et de personnalités compétentes, dont au moins un membre de l'enseignement supérieur.

En contrat d’apprentissage X

Idem

Après un parcours de formation continue X

Idem

En contrat de professionnalisation X

Idem

Par candidature individuelle X

Idem

Par expérience X

Sa composition doit être conforme à la fois à la règlementation du BTSA et au décret d'application de la VAE (n° 2002-615 du 26 aout 2002) : 2/3 d'enseignants ou formateurs, choisis tant parmi les enseignants de la voie scolaire que parmi ceux de la formation professionnelle continue et de l'apprentissage ; 1/3 de représentants qualifiés des professions concernées, pour moitié employeurs et pour moitié salariés occupant un emploi visé par le diplôme.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Arrangement en vue de la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles entre le ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt et l'ordre des technologues professionnels du Québec en date du 13 décembre 2012.

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Code rural et de la pêche maritime ; art.D811-139

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 3 juin 2010 portant création et fixant les conditions de délivrance du brevet de technicien supérieur agricole option "production horticole"

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret n° 2002-615 du 26 avril 2002  pris pour application de l’article 900-1 du code du travail et des articles L.335-5 et L.335.6 du code de l’éducation relatif à la validation des acquis de l'expérience pour la délivrance d'une certification professionnelle.

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP4168 RNCP4168 - BTSA - option Production horticole
Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet