Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Directeur technique de spectacles vivants

Inactive

N° de fiche
RNCP15849
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 323p : Organisation, gestion : Production et régie
Date d’échéance de l’enregistrement : 09-12-2015
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
Centre de formation professionnelle aux techniques du spectacle (CFPTS) - - -
Activités visées :

Le directeur technique de spectacles vivants a une fonction d’étude, de planification, d’encadrement et de gestion des compétences de différents corps de métier. Cette fonction l’amène à concevoir et piloter un projet technique qui valorisera le projet artistique. Il participe avec le directeur et l'administrateur, à la définition de la politique de production et d'exploitation de l'entreprise, à sa traduction en moyens techniques et humains, ainsi qu'à la direction des différents services techniques nécessaires au montage et à l'exploitation d'un spectacle ainsi qu'à la maintenance des lieux et des ses équipements. Ses activités principales sont :
1- Conception et pilotage des projets techniques liés aux projets artistiques
2 - Prévention des risques liés aux équipements scéniques et aux lieux de spectacle
3 - Gestion des moyens techniques et budgétaires
5 - Encadrement des équipes techniques.

Compétences attestées :

Compétences et capacités attestées :
Fonction "anticipation et organisation" :
1 - Conception et pilotage des projets techniques liés aux projets artistiques
- analyser les projets artistiques, identifier les enjeux, proposer une réponse technique adaptée
- interpréter des plans, schémas, maquettes de documents visuels
- construire un diagramme de planification dans le cadre d'une organisation complexe
- élaborer un budget prévisionnel pour le service technique
- utiliser des outils informatiques de bureautique (traitement de texte, tableur, web et réseau)
- organiser un système de veille technique, technologique et réglementaire
- piloter la mise en œuvre technique d'un projet artistique.

Fonction "suivi et contrôle" :
2 - Prévention des risques liés aux équipements scéniques et aux lieux de spectacle
- produire les documents administratifs et réglementaires liés aux établissements recevant du public
- contrôler la tenue des registres de sécurité et de conformité des matériels et équipements à destination des autorités compétentes
- constituer un dossier technique relatif aux travaux, des lieux, du matériel et des équipements liés au spectacle
- concevoir et rédiger les consignes liées à la sécurité incendie et à l'accessibilité du public
- ordonnancer les documents obligatoires

3 - Gestion des moyens techniques et budgétaires
- encadrer les budgets délégués (matériel, équipement, entretien, maintenance, logistique, personnel)
- opérer des choix techniques en fonction des évolutions techniques et technologiques liées au spectacle
- proposer des améliorations de fonctionnement
- contrôle la rédaction des demandes commerciales, la négociation et les conditions contractuelles de prestations techniques.

Fonction "animation et communication" :
4 - Encadrer les équipes techniques
- concevoir un organigramme hiérarchique, déterminer les besoins en termes de fonctions, de rôles et de missions, rédiger des fiches de poste
- organiser les procédures d'embauche, de licenciement, vérifier la qualification des personnels, coordonner l'accueil de nouveaux collaborateurs
- appliquer les principes de gestion du personnel (contrat, convention et accord d'entreprise, durée légale du travail, congés ...)
- développer une hauteur de vue pour fédérer une équipe autour d’un projet artistique et impulser une méthode de travail
- réaliser les entretiens annuels pour organiser le plan de formation du service
- utiliser la technique de conduite de réunion.

Secteurs d’activités :

Les entreprises relèvent de secteurs d’activités nombreux et sujets à des croisement complexes : - arts du spectacle différenciés (théâtre, opéra, cirque, danse, événementiel, parcs de loisirs, etc) ;
- domaine privé ou public ;
- lieux scéniques permanents ou tournées et événementiel (concerts, congrès etc)
- petites ou grandes entreprises, ce qui induit des organisations du travail et des spécialisations différentes, et éventuellement, des statuts différents pour les personnels employés.

Type d'emplois accessibles :

Directeur technique de spectacles vivants
Deux situations de travail s’appliquent à la fonction de directeur technique de spectacles vivants :
- directeur technique d’un établissement fixe
- directeur technique de manifestations ponctuelles

Code(s) ROME :
  • L1302 - Production et administration spectacle, cinéma et audiovisuel
  • L1304 - Réalisation cinématographique et audiovisuelle
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Après un parcours de formation continue X

5 à 7 personnes dont 80% extérieurs à l'organisme certificateur :
- en externe : 2 représentants des employeurs (1 cadre de direction, 1 personnalité qualifiée), 2 représentants des salariés (1 directeur technique extérieur à l'organisme certificateur, 1 personnalité du secteur artistique)
- en interne : 2 directeurs techniques formateurs de l'organisme certificateur et/ou 1 membre du Conseil d'Administration de l'organisme certificateur - collège employeur ou salarié).

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

5 à 7 personnes dont 80% extérieurs à l'organisme certificateur :
- en externe : 2 représentants des employeurs (1 cadre de direction, 1 personnalité qualifiée), 2 représentants des salariés (1 directeur technique extérieur à l'organisme certificateur, 1 personnalité du secteur artistique)
- en interne : 2 directeurs techniques formateurs de l'organisme certificateur et/ou 1 membre du Conseil d'Administration de l'organisme certificateur - collège employeur ou salarié).

En contrat d’apprentissage X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 27 novembre 2012 publié au Journal Officiel du 9 décembre 2012 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau I, sous  l'intitulé "Directeur technique de spectacles vivants" avec effet au 18 avril 2007, jusqu'au 9 décembre 2015.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 23 février 2007 publié au Journal Officiel du 03 mars 2007 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau II, avec effet au 03 mars 2007, jusqu'au 03 mars 2012. (En vertu de l'arrêté du 27 novembre 2012, les titulaires de la certification obtenue à compter du 18 avril 2007 peuvent se prévaloir du niveau I).

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 09-12-2012
Date d'échéance de l'enregistrement 09-12-2015
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP5261 RNCP5261 - Directeur technique de spectacles vivants
Nouvelle(s) Certification(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP26273 RNCP26273 - Directeur(trice) technique de spectacle et d'évènement
Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet