Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l’Ecole Supérieure Angevine d’Informatique et de Productique, spécialité "Informatique et Réseaux".

Active

N° de fiche
RNCP18757
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 326 : Informatique, traitement de l'information, réseaux de transmission
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-01-2024
Nom légal Nom commercial Site internet
Ecole supérieure Angevine d'informatique et de productique (ESAIP) - http://www.esaip.org
Activités visées :

L’ingénieur ESAIP, spécialité Informatique et Réseaux peut exercer les activités suivantes :

En systèmes d’information durables, l’ingénieur ESAIP est préparé à exercer tous les métiers de l’ingénierie informatique dans un contexte international : systèmes et réseaux, sécurité informatique, génie logiciel, qualité logiciel, développement web et développement mobile, bases de données, informatique décisionnelle, consulting en systèmes d’information. Par la nature de ses connaissances, il intègrera des postes d’ingénieurs dans les domaines du réseau, de la sécurité, du développement, de l’architecture des systèmes d’information, de la conception de produits, de la recherche, des méthodes et sera également à même d’assurer des missions spécifiques dans le domaine de l’e-sécurité et du green IT.

Compétences attestées :

Le métier de base de l’ingénieur consiste à poser et résoudre de manière toujours plus performante des problèmes souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre, au sein d’une organisation compétitive, de produits, de systèmes ou de services, éventuellement à leur financement et à leur commercialisation. A ce titre, l’ingénieur doit posséder un ensemble de savoirs techniques, économiques, sociaux et humains, reposant sur une solide culture scientifique.

 

Systèmes d’information durables : L’ingénieur ESAIP est capable de modéliser et de concevoir des produits logiciels, des bases de données, de gérer les systèmes informatiques, de développer des applications web et applications pour mobiles optimisées, de mettre en place des modèles d’informatique décisionnelle et de les déployer. Il met en œuvre et administre les réseaux, ainsi qu’assure leur sécurisation.

Chaque ingénieur peut se spécialiser sur une des quatre options :

-          Auditer un système informatique afin de détecter ses failles et ses vulnérabilités : e-sécurité.

-          Analyser les besoins techniques du client en collaboration avec l’équipe commerciale, proposer des solutions durables : IT consultant.

-          Réduire l’impact environnemental des systèmes d’information grâce à la virtualisation, le cloud computing et l’analyse du cycle  de vie logiciel : Green IT 1.0

-          Utiliser les TICs pour optimiser des produits et/ou des processus métiers en fonction de leur empreinte environnementale : Green IT 2.0

Modalités d'évaluation :
Secteurs d’activités :

 

 

L’ingénieur ESAIP, spécialité « informatique et réseaux » - systèmes d’information durables exerce son activité dans le cadre d’entreprises issues des secteurs tels que :

Ø  Les sociétés de services en ingénierie informatique

Ø  Les sociétés informatiques, départements informatiques (maîtrise d’œuvre ou maîtrise d’ouvrage), ou services d’ingénierie dans le domaine de la Banque, Finance ou Assurance

Ø  Les sociétés informatiques, départements informatiques (maîtrise d’œuvre ou maîtrise d’ouvrage), ou services d’ingénierie dans le domaine de l’industrie, les institutions, les collectivités, les sociétés de conseils et/ou d’audit des systèmes d’informations.

Ø  Les laboratoires de recherche

 

Type d'emplois accessibles :

 

 

5 familles sont identifiées :

 

Ø  Le management et le pilotage :

responsable du système d’information, chef de projet étude et développement informatique, chef de projet MOA

Ø  L’infrastructure et l’architecture :

architecte de bases de données, architecte réseaux informatiques, architecte système d’information, ingénieur système réseau informatique, ingénieur sécurité informatique.

Ø  Les études, développement et intégration :

ingénieur d’application informatique, ingénieur d’étude et développement informatique, ingénieur logiciel informatique, ingénieur informatique décisionnelle.

Ø  Le marché (commercial, affaires, avant-vente) :

Ingénieur avant-vente informatique, chargé d'affaire informatique, ingénieur informatique décisionnelle

Ø  Etude et recherche scientifique :

ingénieur recherche et développement en informatique

 

Code(s) ROME :
  • M1805 - Études et développement informatique
  • I1401 - Maintenance informatique et bureautique
  • M1803 - Direction des systèmes d''information
  • M1801 - Administration de systèmes d''information
Références juridiques des règlementations d’activité :

Non

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

le directeur de l’école, le directeur des études, le responsable du cycle ingénieur

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X

le directeur de l’école, le directeur des études, le responsable du cycle ingénieur

Par candidature individuelle X

possible pour partie du diplôme par VES ou VAP

Par expérience X

le directeur de l’école, trois représentants d’entreprises, le directeur des études, le responsable du cycle ingénieur

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

Double diplôme avec la Hochschule de DARMSTADT.

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)


Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

 

 

Date initiale d’habilitation : 02/12/1997 liste des parutions au JO : 08/07/1999 BOEN du 02/09/1999 – JO 18/12/1999 – BO 25/09/2003 – JO 18/03/2008 - BO 5/03/2009

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet