Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

TP - Monteur/monteuse audiovisuel

Active

N° de fiche
RNCP28280
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 323t : Réalisation du service : montage, éclairage, prise de vue et prise de son
Date d’échéance de l’enregistrement : 12-05-2022
Nom légal Nom commercial Site internet
Ministère chargé de l'Emploi - -
Activités visées :

Le monteur audiovisuel effectue des montages de produits audiovisuels, destinés à différents médias de diffusion, en tenant compte de la finalité de chaque produit, des publics visés ainsi que des contraintes techniques.
A partir d'un cahier des charges, d'instructions reçues d'un réalisateur, d'un journaliste ou d'un responsable de la production, il analyse la demande, prépare et configure le poste de montage et son environnement technique et monte les éléments image et son préalablement importés et organisés. En fonction de la finalité de chaque produit monté, il opère des modifications techniques et/ou esthétiques afin d'être en conformité avec la commande.
Pour la réalisation des montages, il utilise un poste de montage informatique équipé d'un système d‘exploitation (Windows ou Mac OS) et de logiciels professionnels de montage, complété par des logiciels de traitement d'images et de son, d'outils de correction colorimétriques et de compositing (« composition » de séquences d'images et d'animations 2D/3D).
Le monteur peut intervenir dans un contexte de diffusion de l'information et d'actualités : chaînes de télévision généralistes ou d'information, chaînes thématiques, diffuseurs de contenus d'infos sur internet. Sous la contrainte d'un temps imposé et en suivant les indications d'un journaliste, il réalise des sujets courts (tels des spots info, des reportages, des portraits) pour des JT, des magazines, des chaînes de sport. Il peut effectuer le montage de produits courts qui ont une visée commerciale : bandes annonces de programmes, spots de parrainage et de publicité, clips vidéo (vidéogrammes). Le monteur réalise également des produits en vue d'une diffusion sur le web via des plates-formes et hébergeurs de vidéos.
Il utilise différents outils de correction et de trucages d'images (défauts visuels et techniques) afin de modifier et d'améliorer les séquences d'un montage. Pour perfectionner l'esthétique d'un produit ou dans un but créatif, il peut se servir de logiciels de compositing ou d'animation graphique.
Le monteur audiovisuel, avec de l'expérience professionnelle, peut collaborer à des montages plus importants, tels des reportages, des films documentaires, des films institutionnels, des séries et des fictions TV.
Le monteur audiovisuel a une certaine autonomie dans les phases techniques et créatives de son activité. En fonction de la structure de l'entreprise et des projets, il est en relation avec d'autres professionnels : réalisateur, journaliste, rédacteur, assistants techniques de labo numérique, monteur son, ingénieur du son/mixeur, étalonneur ou coloriste.
L'emploi s'exerce dans une société de postproduction, d'une chaîne de TV nationale ou régionale, généraliste ou thématique, une agence de communication ou un service de communication intégré d'une entreprise, une agence de services spécialisés web. Il nécessite une station assise prolongée et un travail de façon continue face à des écrans et souvent dans un environnement à luminosité réduite. Selon le type d'activité, les horaires peuvent être très variables et parfois avec un rythme soutenu en particulier dans le domaine de l'information. L'activité s'exerce souvent avec des contrats de travail soumis au régime de l'« intermittence du spectacle », ou parfois de l'auto-entreprenariat.

Compétences attestées :

1. Préparer et effectuer le montage de différents produits courts


Configurer un poste de montage.
Préparer les médias d'un montage audiovisuel.
Réaliser des montages de sujets d'information courts.
Monter des produits courts à finalité commerciale.
Monter de courts produits de fiction (programmes de formats courts, web-séries, courts métrages).
Modifier et optimiser un montage (vidéo et son).


2. Mettre en œuvre des techniques avancées du montage


Etalonner un montage 
Concevoir et réaliser un montage compositing (multicouches).
Effectuer des montages son multipistes et les préparer pour le mixage.
Effectuer un montage « multi-caméras ».

Modalités d'évaluation :
N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP28280BC01

Préparer et effectuer le montage de différents produits courts

Configurer un poste de montage.
Préparer les médias d'un montage audiovisuel.
Réaliser des montages de sujets d'information courts.
Monter des produits courts à finalité commerciale.
Monter de courts produits de fiction (programmes de formats courts, web-séries, courts métrages).
Modifier et optimiser un montage (vidéo et son).

RNCP28280BC02

Mettre en œuvre des techniques avancées du montage

Etalonner un montage 
Concevoir et réaliser un montage compositing (multicouches).
Effectuer des montages son multipistes et les préparer pour le mixage.
Effectuer un montage « multi-caméras ».

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :
Secteurs d’activités :

- diffuseurs de programmes et chaînes de télévision nationales, régionales et locales ; chaînes de télévision thématiques et d'information continue ;
- sociétés et prestataires de postproduction, laboratoires numériques ;
- sociétés de production de contenus Internet (web TV, web agency) ;
- services de communication institutionnelle intégrés à des entreprises.

Type d'emplois accessibles :

- monteur/monteuse ;
- monteur/monteuse vidéo ou audiovisuel ;
- monteur/monteuse graphiste ;
- monteur/monteuse truquiste ;
- assistant(e) monteur.

Code(s) ROME :
  • L1507 - Montage audiovisuel et post-production
Références juridiques des règlementations d’activité :

Néant.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education).

Après un parcours de formation continue X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education).

En contrat de professionnalisation X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education).

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury du titre est habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l'emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’Education).

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Code de l'éducation, notamment les articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 335-13, R. 338-1 et R. 338-2 et suivants.

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 27/04/2007 paru au JO du 12/05/2007 - Arrêté du 16/11/2011 paru au JO du 25/11/2011 - Arrêté du 04/12/2016 relatif au TP de monteur/monteuse audiovisuel paru au JO du 22/12/2016

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Décret n°2016-954 du 11 juillet 2016 relatif au titre professionnel délivré par le ministre chargé de l’emploi

Arrêté du 22 décembre 2015 modifié relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi

Arrêté du 21 juillet 2016 portant règlement général des sessions d’examen pour l’obtention du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi

Arrêté du 21 juillet 2016 relatif aux modalités d'agrément des organismes visés à l'article R. 338-8 du code de l'éducation

-

Equivalences définies par arrêté avec les certifications suivantes :

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 12-05-2007
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP5213 RNCP5213 - TP - Monteur(se) graphiste vidéo
Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet