Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Chargé des systèmes numériques industriels

Active

N° de fiche
RNCP30701
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 201m : Technologies de commandes des transformations industrielles
Date d’échéance de l’enregistrement : 24-05-2022
Nom légal Nom commercial Site internet
Institut régional universitaire polytechnique (IRUP) - http://www.irup.com
Activités visées :

Le Chargé des Systèmes Numériques Industriels (CSNI) intervient sur des installations industrielles dans tous les secteurs d’activités. Ces installations industrielles peuvent être des lignes de transfert et de production, des moyens de manutention, des process, réseaux locaux, automates, machines spéciales, machines-outils conventionnelles et à commande numérique.
Il peut également participer au montage d’installations industrielles neuves, aux remises aux normes ou rénovations d'anciens systèmes (retro fit), à l’instrumentation numérique d’une ligne de production (robotique, systèmes d’information industrielle, procédés de maintenance préventive …), ou au transfert de tout ou partie d’une ligne de production industrielle.
Les systèmes numériques industriels mettent en œuvre un ensemble de technologies parfois complexes. Ils peuvent comprendre des :
•             Machines de transfert
•             Process automatisés
•             Robots
•             Commandes Numériques
•             Systèmes de manutention ou de palettisation
•             Capteurs autonomes et communicants
•             Systèmes de supervision et de remontées d’informations en temps réel et centralisés …

Compétences attestées :

Capacités attestées
1/ Définir les modalités d’une intervention sur des équipements industriels, dans le cadre d’activités d’installation, de construction, de maintenance, de transfert.
2/ Préparer une intervention sur des équipements industriels, dans le cadre d’activités d’installation, de construction, de maintenance, de transfert.
3/ Réaliser une intervention sur des équipements industriels, dans le cadre d’activités d’installation, de construction, de maintenance, de transfert, en intégrant les outils numériques.
4/ Capitaliser et assurer un reporting de l’intervention.

Modalités d'évaluation :
N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP30701BC01

Préparation d’une intervention sur des équipements industriels, dans le cadre d’activités d’installation, de construction, de maintenance, de transfert.

Descriptif : 
Prévoir et/ou commander les pièces détachées et le matériel nécessaires à toute l’intervention en hiérarchisant les interventions
Connaître l’ensemble du plan de transfert et intègre les problématiques de sécurité et de manutention
Identifier et repérer l’ensemble des éléments à démonter à l’aide d’un schéma
Identifier seul les causes de dysfonctionnement, en prenant en main, si nécessaire, l'équipement à distance en s'assurant de la sécurité des données et des personnes
Effectuer une sauvegarde totale des conditions initiales et restitue partiellement les informations
Maîtriser les risques en prenant les mesures nécessaires au maintien de la sécurité de l’équipement
Diagnostiquer précisément la(es) pannes, en prenant en compte la globalité du système de production
Estimer précisément le(s) cout(s) des pièces détachées et des temps passés
Utiliser les arrêts programmés ou propose une solution provisoire en attendant l’arrêt programmé
Planifier les travaux en tenant compte de la disponibilité des équipements
Modalités d’évaluation
En cours de formation, évaluations en situation professionnelle en entreprise par un binôme de tuteurs.
Modalités de certification
Pour valider le bloc 2, 7 des 10 compétences associées au bloc doivent être validées

RNCP30701BC02

Définition des modalités d’une intervention sur des équipements industriels, dans le cadre d’activités d’installation, de construction, de maintenance, de transfert.

Descriptif :
Analyser l’historique et peut énumérer les pannes les plus fréquentes en utilisant tous les moyens mis à sa disposition en interne
Expliciter les fonctions principales de l’équipement
Connaître l’ensemble du plan de maintenance préventive du parc d’équipement et analyse les résultats de la maintenance prédictive
Participer à la rédaction d’un (ou des) cahier(s) des charges de sous-traitance ou d’équipement(s) en argumentant ses choix
Participer à l’élaboration d’un plan pour effectuer une installation ou transfert
Participer à la sélection d’un équipement en argumentant ses choix
Etre acteur au quotidien de la standardisation des produits et de la mutualisation les moyens
Modalités d’évaluation
En cours de formation, évaluations en situation professionnelle en entreprise par un binôme de tuteurs.
Modalités de certification
Pour valider le bloc 1, 5 des 7 compétences associées au bloc doivent être validées

RNCP30701BC03

Réalisation d’une intervention sur des équipements industriels, dans le cadre d’activités d’installation, de construction, de maintenance, de transfert, en intégrant les outils numériques.

Descriptif :
Analyser les performances du parc machine
Participer à l'amélioration continue dans un groupe de travail et analyse les conséquences de l’évolution du TRS
Réaliser/Superviser la maintenance préventive en hiérarchisant les interventions d’après le plan prévu et en préparant les équipements et les documents nécessaires
Remettre complètement en service les équipements en corrigeant les problèmes apparents
Participer à l’intégration de nouvelles technologies qui permettent une baisse de la consommation énergétique
Participer à des actions de maintenance prédictive sur les équipements robotisés
Programmer et intervenir avec de l’aide sur un (ou des) éléments robotisés
Démonter et préparer les éléments pour transfert et/ou remonte entièrement l’équipement
Mettre en service en en corrigeant les problèmes
Intervenir en autonomie sur les opérations de maintenance ou d’installation d’infrastructure
Participer à des audits (ou réunions) qualité et sécurité, intégrer un (ou des) groupes de travail qualité et sécurité
Réagir rapidement et efficacement dans une situation de crise et trouver les moyens d'alerter, de remédier et sécuriser
Modalités d’évaluation
En cours de formation, évaluations en situation professionnelle en entreprise par un binôme de tuteurs.
Modalités de certification
Pour valider le bloc 3, 8 des 12 compétences associées au bloc doivent être validées

RNCP30701BC04

Capitalisation et reporting de l’intervention

Descriptif :
Rédiger un rapport exploitable, signe le PV de fin de travaux et/ou renseigne l’historique de façon succincte
Renseigner toutes les informations nécessaires aux documents contractuels et outils de suivi (gestion de stocks, indicateurs …)
Planifier en tenant compte des contraintes de la production et en hiérarchisant selon les priorités et rédige des instructions et/ou des gammes exploitables par tous les intervenants
Argumenter ses propositions, utilise des méthodes (type AMDEC, outils de résolution de problèmes)
Proposer des améliorations sur les opérations effectuées suivant la gamme prévue
Remettre complètement en service l’équipement en corrigeant les problèmes apparents et sensibilise les opérateurs à la maintenance 1er niveau
Participer à la rédaction des documents réglementaires et techniques
Avoir une vision partielle de la durée de vie de l'équipement et trier et recycler en respectant les normes
Modalités d’évaluation
En cours de formation, évaluations en situation professionnelle en entreprise par un binôme de tuteurs.
Modalités de certification
Pour valider le bloc 4, 6 des 8 compétences associées au bloc doivent être validées

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :
Secteurs d’activités :

Les Chargés des Systèmes Numériques Industriels exercent principalement leur métier dans des entreprises de production. Ce sont des PME-PMI et des grandes entreprises issues de tous les secteurs d’activité : mécanique, chimie, énergie, automobile, aéronautique, agro-alimentaire, électronique, nucléaire civil, luxe …
Ils peuvent aussi être appelés à travailler pour des entreprises de construction ou reconstruction (retro fit) de machines-outils ou de machines spéciales, et des entreprises prestataires de maintenance.
Les CSNI peuvent réaliser des audits de lignes de production, dans l’objectif de proposer des solutions techniques basées sur les nouvelles technologies (numérique, par exemple).

Type d'emplois accessibles :

-       Chargé de maintenance,
-       Responsable d’atelier de production,
-       Chargé de l’amélioration continue,
-       Technicien HQSE,
-       Technicien SAV,
-       Régleur,
-       Pilote de systèmes de production.

Code(s) ROME :
  • I1304 - Installation et maintenance d''équipements industriels et d''exploitation
  • I1302 - Installation et maintenance d''automatismes
  • I1305 - Installation et maintenance électronique
  • H1208 - Intervention technique en études et conception en automatisme
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Président : un professionnel 50%
Membres : 50% professionnels, 50% formateurs

Après un parcours de formation continue X

Président : un professionnel 50%
Membres : 50% professionnels, 50% formateurs

En contrat de professionnalisation X

Président : un professionnel 50%
Membres : 50% professionnels, 50% formateurs

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Président de jury : un professionnel
Membres : 50% professionnels (avec l’objectif de 50% d’employeurs et 50% de salariés), 50% formateurs

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 11 mars 2004 paru au Journal Officiel du 13 mars 2004 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 17 mai 2018 publié au Journal Officiel du 24 mai 2018 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour quatre ans, au niveau III, sous l'intitulé "Chargé des systèmes numériques industriels" avec effet du 24 mai 2018, jusqu'au 24 mai 2022.

Arrêté du 17 juillet 2015 publié au Journal Officiel du 25 juillet 2015 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Modification du code NSF en 201r.

Arrêté du 16 avril 2014 publié au Journal Officiel du 03 juillet 2014 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour quatre ans, au niveau III, code NSF 210r, sous l'intitulé "Chargé de maintenance des systèmes numériques industriels" avec effet au 21 avril 2014, jusqu'au 03 juillet 2018.

Arrêté du 10 avril 2009 publié au Journal Officiel du 21 avril 2009 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau III, code NSF 201r, sous l'intitulé Chargé de maintenance des systèmes numériques industriels avec effet au 21 avril 2009, jusqu'au 21 avril 2014.

Décret n° 2004-171 du 19 février 2004 modifiant le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles (publié au Journal Officiel du 22 février 2004). La validité du titre est prorogée jusqu’au 31 décembre 2005.

Arrêté du 3 octobre 2002 paru au Journal Officiel du 12 octobre 2002 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique. L'homologation prend effet à compter du 1er janvier 1999 et jusqu'au 31 décembre 2003.

Arrêté du 7 octobre 1997 paru au Journal Officiel du 25 octobre 1997 portant homologation de titres et diplômes de l’enseignement technologique.

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 28-04-2002
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

recrutement@irup.com


http://www.irup.com

Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP6918 RNCP6918 - Chargé de maintenance des systèmes numériques industriels
Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet