Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

DIPLOVIS - Architecte d'intérieur-designer

Active

N° de fiche
RNCP31731
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 233n : Etudes et projets d agencement intérieur, architecture d intérieur
  • 200n : Conception de produits (sans autre indication); design industriel
Formacode(s) :
  • 45015 : architecture intérieure
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2021
Nom légal Nom commercial Site internet
Ecole Camondo (Paris) - http://www.ecolecamondo.fr
Activités visées :

 L’architecte d’intérieur-designer est un généraliste dont le but est de proposer  une vision globale de l’art de vivre et des usages contemporains. Dans cet esprit, il accorde une place essentielle aux usages et aux usagers. Ses activités sont :

  • la création, aux dimensions imaginatives et plasticiennes affirmées,
  • la conception fonctionnelle de projet en interface avec la production,
  • la maîtrise d’œuvre ou le suivi de fabrication,
  • la communication, soit en amont pour convaincre des commanditaires soit au cours du déroulement de la commande,
  • le diagnostic et le conseil avec un rôle stratégique.
Compétences attestées :

Le métier ciblé est celui d’architecte d’intérieur-designer. Celui-ci est un créateur/concepteur qui travaille sur des univers envisagés globalement et déclinés des espaces aux objets. Il est de ce fait susceptible d’apporter des réponses continuellement en phase avec les évolutions de la société. C’est ainsi que le terme d’intérieur définit une attention à la qualité des espaces et objets qui concernent le confort du quotidien, à travers les natures de surfaces, de volumes, de couleurs, de textures, etc., qu’il s’agisse d’intérieurs proprement dits (commerces, services, équipements, bureaux, univers domestique) mais également des domaines liés aux transports (train, métro, etc.) ou à la ville (mobilier urbain, micro-architecture), et enfin aux manifestations de type évènementiel (scénographie, muséographie…)
Ce large spectre de compétences, allant du produit à l’espace et privilégiant une approche globale et concertée, peut conduire également à exercer les fonctions de directeur artistique.

Modalités d'évaluation :
N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP31731BC01

Analyser, diagnostiquer et conseiller les acteurs du projet

- Analyser la stratégie du commanditaire et les questions d’usage fonctionnel, au regard d’un contexte pertinent
- Effectuer une étude de marché : positionnement de la marque et développement potentiel de celle-ci, définition du profil des clients ou
acheteurs, analyse des prix de revient et prix de vente, etc.
- Elaborer un cahier des charges ou un programme
- Traduire les attentes et les besoins des clients par une conception originale et par des prescriptions bien informées au plan culturel et
techniques
- Analyser un contexte historique, patrimonial, géographique, …
- Maîtriser les étapes de l’audit pour nourrir les décisions.
- Dialoguer et écouter, organiser et gérer la proximité avec l’utilisateur, nécessaire à l’élaboration et à la réalisation du projet
- Avoir une démarche éthique et déontologique vis-à-vis des publics et des utilisateurs, des clients, des entreprises, des fournisseurs, etc.

 

Ces compétences se vérifie à travers la synthèse et la communication d’informations complexes sur un sujet spécifique, particulièrement à travers la rédaction et la soutenance du mémoire. Analyses et diagnostics et conseils sont autant déployées dans les deux projets libre et imposé que dans le mémoire, jugé pour ses qualités méthodologiques et le travail de documentation et de réflexion. Dans les projets, les candidats doivent situer la question posée dans une large actualité culturelle et technique et prennent position par rapport aux mutations en cours.

RNCP31731BC02

Concevoir un projet

- Partir d'une situation de projet pour imaginer des formes et des espaces complexes
- Croiser et intégrer les données du programme, les besoins et les usages, les spécificités de la commande du ou des commanditaires ou des usagers pour élaborer des solutions spatiales et matérielles originales
- Maîtriser une méthodologie de projet, depuis l’analyse et le diagnostic jusqu’à sa matérialisation
- Chercher et expérimenter des solutions spatiales et matérielles par tous les moyens graphiques, volumétriques, techniques et plastiques à disposition d’un maître d’oeuvre
- Posséder les connaissances techniques, réglementaires, juridiques, environnementales et éthiques nécessaires au projet
- Solliciter les compétences complémentaires nécessaire à la réalisation d’un projet
- Coordonner des équipes de conception
- Collaborer et de dialoguer avec des équipes pluridisciplinaires

 

Compétences qui se vérifie dans les deux projets où éléments architecturaux, équipements, composants, mobiliers, éclairage, matières et couleurs apparaissent comme générateurs d’espaces, parallèlement à la définition de produits. Les dimensions créative et prospective doivent y apparaître. Elle se vérifie aussi à travers les deux grands projets et l’aptitude à raisonner globalement dans des situations complexes en lien avec des univers spécifiques (l'habitat, le bureau, l'équipement, etc...), et l’aptitude à proposer des solutions originales. Le « projet libre » témoigne particulièrement de l’autonomie de pensée du candidat et de son positionnement personnel. Dans tous les cas, le candidat démontrera ses compétences en termes de programmations et d’usages.

Evaluation par la réalisation d'un sujet imposé et d'un sujet libre en architecture intérieure ou design.

RNCP31731BC03

Représenter, communiquer, présenter et diffuser un projet

- Maîtriser, à toutes les étapes de la création, les outils de celle-ci : croquis à main levée, maquettes, outils informatiques (CAO, dessins vectoriel, modeleur, images de synthèse), et leur articulation
- Maitriser les outils de CAO,
- Représenter le projet dans toutes ses dimensions et aux différentes échelles (jusqu’aux détails) en permettant la réalisation par les entreprises ou les fabricants
- Maîtriser les niveaux de communication en fonction des publics, des interlocuteurs institutionnels politiques et administratifs, des habitants ou des usagers du cadre de vie
- Maîtriser les techniques de communication (expression orale et écrite, présentations photographiques, vidéo, animées, informatiques, etc.) pour le lancement et la diffusion du projet
- Maîtriser la langue anglaise

 

L'évaluation porte autant au plan esthétique qu'au plan technique, à travers les présentations finales des projets et du mémoire : 

  • utilisation de tous les outils conventionnels (croquis, dessins, maquettes, photos) et de tous les nouveaux outils (vidéo, informatique...)
  • compétences en composition, par des choix judicieux de mise en page, de colorimétrie, de montage, d'association pertinente de l'ensemble des outils entre eux.
  • argumentation de la note d'intention et de la présentation orale
  • déployer plusieurs niveaux de discours en fonction des projets et de leurs spécificités.

Compétences évaluées lors des soutenances sujet libre, sujet imposé et mémoire.

RNCP31731BC04

Réalisation, fabrication et maîtrise d'oeuvre

- Maîtriser les procédures publiques et privées d’appels d’offres
- Analyser les devis obtenus pour procéder à la sélection des entreprises chargées de la réalisation matérielle
- Planifier et coordonner les interventions des corps de métier ou des fabricants
- Communiquer avec précision l’information aux différents interlocuteurs
- Maîtriser l’ingénierie de chantier et sa conduite
- Expérimenter et connaître les matérialités du projet
- Maîtriser les techniques du bâtiment, des corps d’État, de l’architecture proprement dite (fonction, structure et construction du bâtiment, utilisation, mise en oeuvre, technique et résistance des matériaux, théories et système constructifs, normes et règles, technologie)
- Maîtriser les entreprises, les processus de fabrication et de transformation nécessaires à la réalisation des composants, mobiliers ou objets conçus dans et pour le projet
- Suivre et organiser le chantier (management après un conflit, travail collaboratif)
- Maîtriser les règles de sécurité, de protection de la santé

Cette fonction est présente dans les projets, attestée par :

  • la capacité d'organisation
  • la capacité à mobiliser un savoir technique et sa représentation
  • la capacité à projeter des ensembles ou des produits réalisables
  • la capacité à convoquer ou à faire appel à des compétences spécifiques pour vérifier la faisabilité des projets
  • la capacité à la recherche et la synthèse documentaire
  • la capacité à produire des maquettes fonctionnelles et des prototypes

Les stages en entreprises (6 mois minimum au cours de la scolarité) complètent cette formation par la pratique et sujets libre et imposé de diplôme pour lesquels l'étudiant doit démontrer la faisabilité de son projet.

RNCP31731BC05

Gestion et administration d'une structure

Compétences visant la maîtrise des différentes formes juridiques d'entreprenariat, les réglementations, la facturation et la fabrication des pièces comptables :

- Maîtriser les procédures et les étapes de création d’une entreprise
- Etablir des contrats de mission détaillés et des propositions d’honoraires afférentes
- Maîtriser les données juridiques de la propriété intellectuelle
- Maîtriser la gestion financière et le développement (marketing et autre) de l’agence

 

Les stages en entreprises (6 mois minimum au cours de la scolarité) complètent cette formation par la pratique.

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :
Secteurs d’activités :

Univers domestique (mobilier, arts de la table, luminaire…), univers du luxe, habitat (individuels et collectifs), commerces, services (hôtellerie, restauration, banques et assurances), bureaux, équipements et espaces public (transports, mobilier urbain, événementiel, micro-architecture…), scénographie théâtrale, muséographie, réhabilitation, reconversion…

Type d'emplois accessibles :

Architecte d’intérieur et designer (chefs, responsables ou directeurs de projet, responsables d’une agence), scénographe, directeur artistique, etc. Les positions statutaires sont diverses : en libéral, en société ou salarié.

Code(s) ROME :
  • F1102 - Conception - aménagement d''espaces intérieurs
  • H1204 - Design industriel
Références juridiques des règlementations d’activité :

Le diplôme d’architecte d’intérieur-designer délivré par l’école Camondo donne accès à l’inscription au Conseil Français des Architectes d’Intérieur comme capacitaire puis, après trois années d’exercice, au certificat de compétence de cet organisme et au titre d’architecte d’intérieur CFAI.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le commission est composée de trois enseignants (les directeurs des projets et un directeur de mémoire) et trois personnalités extérieures choisies. Le directeur de l’Ecole peut, en cas de besoin, se substituer momentanément à un membre défaillant du jury.

Le jury nommé par le recteur d’académie qui en désigne le président et le vice président entend la synthèse des travaux des commissions, exposée par chaque directeur de commission. Il peut alors, dans un souci d’harmonisation, décider de modifier la décision des commissions et procéder à des attributions de distinctions supplémentaires (mention ou félicitations).

En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X -
En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury est composé de 3 personnes, dont 1 représentant des salariés et 1 représentant des employeurs.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 16 février 2006

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

- Reconnaissance de l’Ecole comme établissement privé d’enseignement technique supérieur par décret du Ministère de l'Education Nationale du 27 janvier 1989 (JO du 2 février 1989)

- Homologation du précédent titre (le certificat d'études supérieures en architecture intérieure et produits d'environnement) par arrêtés du 17 décembre 1996 et du 3 octobre 2002

 -Décret n° 2004-171 du 19 février 2004 modifiant le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles (publié au Journal Officiel du 22 février 2004). La validité du titre est prorogée jusqu’au 31 décembre 2005.

-Arrêté du 6 février 2008 publié au Journal Officiel du 21 février 2008 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles.

-Enregistrement pour cinq ans, avec effet au 21 février 2008 jusqu'au 21 février 2013.

- Enregistrement pour cinq ans, avec effet au 18 avril 2013 jusqu'au 18 avril 2018.

- Visa du MESR – Arrêté du 28 juin 2016 (Bulletin officiel du 21 juillet 2016)

 

 

Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 22-02-2002
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

www.ecolecamondo.fr


Ecole Camondo

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet