Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Concepteur directeur artistique

Inactive

N° de fiche
RNCP32053
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 322t : Réalisation du service : élaboration de maquettes, mise en page
Formacode(s) :
  • 46081 : création graphique
Date d’échéance de l’enregistrement : 04-01-2022
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
INSTITUT TECHNOLOGIES ET COMMUNICATION 43332219500010 - -
Activités visées :

L'expression concepteur/conceptrice directeur/directrice artistique (appelé ci-dessous concepteur/conceptrice) désigne un métier qui a pour objet la conception et la réalisation d’une identité visuelle globale pour le compte d’une entreprise, d’une marque ou d’un produit.

La conception et la réalisation d’une identité visuelle s’inscrit dans une stratégie marketing qui vise une cible (un marché) et nécessite une prise en compte d’ensemble des objectifs de l’entreprise.

L’identité visuelle repose sur des composantes graphique et/ou web et/ou interactive d'un ou plusieurs supports, que ce soit en publicité, en édition ou en réalisation 3D (packaging, publicité/promotion sur le lieu de vente), ainsi qu’en scénographie et en événementiel.

Le métier de concepteur/conceptrice implique la maîtrise des fondamentaux de la communication (publicité et promotion) et de la commercialisation, mais aussi de l'informatique dans le cadre de la chose imprimée (plus généralement nommée par le terme anglais "print" ou encore désignée sous forme de son processus d'ensemble : la chaîne graphique), ou pour la production de tout type d’interface numérique intégrée dans un support électronique, que ce soit du Web ou du motion design. Et de plus en plus, le métier implique la prise en compte de l’espace et du volume.

Le/la concepteur/conceptrice effectue principalement quatre types d’activité :

1) analyse de la problématique de communication et de la stratégie de communication

 

2) création de l’identité visuelle

3) réalisation et production des supports, éléments d’édition, volumes (objets) et espaces

4) suivi de la réalisation et de la fabrication

Compétences attestées :

Le (la) titulaire est capable de :

 

1) analyse de la problématique de communication et de la stratégie de communication

C1 - comprendre la problématique de communication du commanditaire et apporter une solution globale (représentation visuelle) ;
C2 - effectuer une veille active artistique, technique, documentaire sur les divers métiers utiles à une production et suivre leurs évolutions, intégrer dans sa démarche conceptuelle, l’évolution des styles, des tendances et des applications proposées dans l'art, l'art graphique et le design numérique ;

C3 - procéder à l’analyse sémiologique de l’existant ;

 

2) création de l’identité visuelle

C1 - mettre en place une méthodologie qui parte des concepts initiaux pour guider jusqu’à la réalisation finale ;

C2 - définir une identité visuelle globale pour le produit, la marque ou l’entreprise qui réponde aux objectifs fixés par le commanditaire;

C3 - dérouler cette identité vers l’édition et le volume (objets) et l’espace, y compris la scénographie et l’événementiel ;
C4 - réaliser (en équipe) la présentation des projets avant la réalisation ;

 

3) réalisation et production des supports, éléments d’édition, volumes (objets) et espaces

C1 - diriger et coordonner une équipe d’exécutants (graphistes, photographes, webdesigners, scénographes, décorateurs, vidéastes, etc.), de fournisseurs et de sous-traitants;

C2 – mettre en œuvre les technologies nécessaires (logiciels et stations de travail ; périphériques de capture et de sortie) et les assurer les diverses étapes du traitements en suivant un ordonnancement et un calendrier de rendus

C3 -  habiller l’espace en appliquant éventuellement le travail d’un bureau de style

 

4) suivi de la réalisation et de la fabrication

C1 – assurer l’enchaînement des différentes phases de l’exécution (chaîne graphique, intégration multimédia, conception espace et volumes) ;
C2 - vérifier la qualité de la réalisation (conformité au cahier des charges initial) ;
C3 - gérer le planning pour le rendu des livrables ;

C4 - assurer l’intégration des éléments du débriefing avec le client à l’issue des opérations.

Secteurs d’activités :

Les principaux débouchés des concepteurs/conceptrices sont : 

·    les studios graphiques (y compris ceux qui ont des activités de type webagency),

·    les agences de publicité et de communication (y compris la communication d'entreprise); le/la concepteur/conceptrice appelé€ alors DA (directeur/directrice artistique) travaille en général en «team» avec un rédacteur-concepteur qui est chargé de la partie écrite du message, les deux étant sous la responsabilité du directeur de création;

·    les webagencies ou toute entreprise avec un département web;

·    les sociétés de commerce électronique;

·    la presse (notamment la presse quotidienne ou magazine sur support papier ou électronique);

·    les sociétés de production audiovisuelle : cinéma, télévision, multimédia (avec la participation à la réalisation de films d'animation, de jeux vidéo, etc.).

·    les entreprises (publiques ou privées) qui ont des besoins en multimedia

On peut encore citer les cabinets d'architecture et d'agencement d'espace intérieur, les studios de design industriel et les départements communication de grands comptes opérant dans n'importe quel type de secteur et dont la communication n'est pas le métier.

Les entreprises peuvent être de grosses agences (type studios graphiques) de plusieurs dizaines de personnes en production.

Beaucoup de concepteurs/conceptrices peuvent évoluer en free-lance, ils sont par exemple travailleurs indépendants ou affiliés à la Maison des Artistes. Ils peuvent être embauchés en CDD dans des entreprises qui auront périodiquement besoin de leurs services.

Type d'emplois accessibles :

La liste non limitative des métiers visés est la suivante :

concepteur/conceptrice directeur/directrice artistique

directeur/directrice artistique

graphiste publicitaire

motion designer

graphic designer

scénographe

etc.

Code(s) ROME :
  • E1205 - Réalisation de contenus multimédias
  • E1104 - Conception de contenus multimédias
  • M1805 - Études et développement informatique
  • E1204 - Projection cinéma
  • B1101 - Création en arts plastiques
Références juridiques des règlementations d’activité :

N/A

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

 

Le jury d’examen se compose de 3 personnes, à savoir : 1 représentant des employeurs, 1 concepteur directeur artistique indépendant, un responsable pédagogique.

Après un parcours de formation continue X

 

Le jury d’examen se compose de 3 personnes, à savoir : 1 représentant des employeurs, 1 concepteur directeur artistique indépendant, un responsable pédagogique.

En contrat de professionnalisation X

 

Le jury d’examen se compose de 3 personnes, à savoir : 1 représentant des employeurs, 1 concepteur directeur artistique indépendant, un responsable pédagogique.

Par candidature individuelle X

 

Le jury d’examen se compose de 3 personnes, à savoir : 1 représentant des employeurs, 1 concepteur directeur artistique indépendant, un responsable pédagogique.

Par expérience X

 

Le jury d’examen se compose de 3 personnes, à savoir : 1 représentant des employeurs, 1 concepteur directeur artistique indépendant, un responsable pédagogique.

En contrat d’apprentissage X

Le jury d’examen se compose de 3 personnes, à savoir : 1 représentant des employeurs, 1 concepteur directeur artistique indépendant, un responsable pédagogique.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 20 janvier 2014 publié au Journal Officiel du 30 janvier 2014 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau III, sous l'intitulé "Infographiste multimédia" avec effet au 30 juin 2010, jusqu'au 30 janvier 2019.

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté du 27 décembre 2018 publié au Journal Officiel du 4 janvier 2019 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau II, sous l'intitulé "Concepteur directeur artistique " avec effet au 4 janvier 2019, jusqu'au 4 janvier 2022.

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 04-01-2019
Date de décision 04-01-2019
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 04-01-2022
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

contact@itecom-artdesign.com


Itecom Art Design

Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
DAC ITECOM Habilitation pour former
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP18138 RNCP18138 - Infographiste multimédia
Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet