Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Chef de projets marketing et communication

Active

N° de fiche
RNCP34580
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 312n : Etudes de marchés et projets commerciaux
Formacode(s) :
  • 32035 : conduite projet
  • 46354 : communication information
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 88%

Date d’échéance de l’enregistrement : 24-04-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
TALIS COMPETENCES & CERTIFICATIONS 34959731000086 TALIS BUSINESS SCHOOL https://talis-bs.com
Objectifs et contexte de la certification :

Les postes correspondant à cette certification sont ouverts aux cadres débutants ou avec expérience ; ils conduisent pour l’essentiel à des carrières dans  le domaine « marketing, communication, commercial » . D’autres passerelles sont possibles ensuite sur le plan hiérarchique vers des postes de management intermédiaire (responsable marketing opérationnel, chef de marque, chef de groupe, responsable de communication externe ou interne, rédacteur en chef on line, data manager…)  et management supérieur pour les plus confirmés (directeur du marketing, directeur de la communication, directeur de la publicité…) ; d’une expertise à une autre entre le marketing stratégique, le marketing produit/marque et le marketing opérationnel, l’off line et l’on line; de l’agence vers l’annonceur (et inversement) ; d’un secteur vers un autre, « business to consumer » (B to C) et « business to business » (B to B).   Le rapprochement des fonctions marketing et commerciale s’explique par la montée en puissance du marketing opérationnel.   Le centre de gravité de la fonction marketing se déplace du produit vers le client : de ce fait, les domaines d’application du marketing opérationnel se complexifient et se multiplient dans l’ensemble des secteurs d’activité, tant au niveau national qu’international.   D’autres évolutions professionnelles peuvent être envisagées : la création d’entreprise (en particulier dans le secteur de l’e-business, création d’une agence ou d’un cabinet conseil), le free-lance… ; des passerelles entre la fonction marketing/communication, la publicité et la fonction commerciale également.  

 Les titulaires de la certification occupent de plus en plus des fonctions dans une approche systémique multicanale, intégrant à la fois des activités de marketing stratégique et opérationnel et de communication, de l’amont à l’aval, étant directement concernés par la performance de l’entreprise et ses résultats. Elles demandent en outre un rôle plus affirmé d’animation, voire de management d’équipe projet du fait d’une imbrication significative des différentes fonctions d’une entreprise dans le développement d’un projet. La dimension marketing opérationnel est de plus en plus présente pour des questions de nécessité d’un retour sur investissement et axée sur des activités mesurables et directement profitables.   Par ailleurs, les métiers du marketing et de la communication ont, depuis l’introduction de la technologie numérique ces dernières années, totalement intégré ces évolutions. Le domaine professionnel en a été transformé pour devenir à présent le marketing digital, qui est ainsi devenu un des axes majeurs de déploiement pour les entreprises. 

« Auparavant considéré comme une activité à part, le marketing digital est désormais 100 % intégré dans la stratégie globale des entreprises » (source Comarketing-news.fr / Etude Hiscox 2016).    L’observatoire COM MEDIA avait constaté à travers ses études que la filière de la communication connaissait une mutation accélérée de ses métiers et par conséquent des compétences à déployer. La mise en place de ce premier Baromètre de l’emploi des métiers marketing et communication tend à confirmer cette réalité.   L’arrivée du numérique, et l’apparition de nouveaux supports de communication entraînent une complexité accrue pour les annonceurs dans l’arbitrage de leurs moyens de communication. Ainsi, l’Observatoire COM MEDIA constate des mutations parmi les entreprises de la filière de la communication notamment avec l’arrivée de nouveaux acteurs, principalement start-ups et de nouveaux métiers (source : L’Observatoire COM MEDIA pour son Baromètre de l’Emploi des métiers marketing et communication).   Les fonctions se spécialisent de plus en plus pour faire naitre des métiers d’experts : expert en e-réputation, expert en intégration, expert en design, expert en SEO/SEA, expert en rédaction web, expert en animation de communautés web, etc.   Les métiers du e-marketingdemandent de la polyvalence et une vision globale : malgré leur hyperspécialisation, les personnes en poste doivent être capables d’appréhender l’ensemble des missions, des problématiques plus ou moins techniques rencontrées. Effectivement, elles doivent pouvoir coordonner les équipes dans les différentes étapes de leurs projets web.   Les cycles des projets web sont très courtscontrairement aux anciens plans stratégiques qui pouvaient s’organiser sur des demi-années ou années entières, les pratiques actuelles sont de l’ordre du « test and learn ». Puis « optimize ». Et le digital facilitant l’instantanéité, les projets ont tendance à s’appliquer à court terme pour pouvoir plus facilement s’adapter aux évolutions techniques, sociétales, de mode, d’habitudes de consommation, etc. D’ailleurs, c’est le même principe pour les métiers du e-marketing qui se développent aussi à court terme. Selon Vincent Montet : « tous les six mois, un métier explose et se divise en deux ou trois nouveaux métiers par exemple » (source blog.emploi-e-commerce.com).   Les évolutions, importantes, confirment en les accentuant celles déjà identifiées au début des années 2010. Elles sont donc intégrées dans l’évolution du métier de « Chef de projets marketing et communication » et le langage spécifique et technique utilisé mais ne modifient pas son positionnement, ce qui justifie le maintien de son intitulé pour le renouvellement de certification demandé.   

Activités visées :

  1/Analyse du marché et de ses enjeux au regard de la problématique exprimée par le client interne ou externe  

  2/ Construction de la recommandation client à partir du diagnostic de sa situation et de la stratégie marketing de l’entreprise  

  3/ Élaboration du plan d’action marketing opérationnel et communication  

 4/ Pilotage opérationnel du projet marketing et communication 

Compétences attestées :

  - Analyser et appréhender la problématique du client en optimisant la collecte des informations existantes et complémentaires à recueillir 

- Établir une recommandation en proposant de manière argumentée un ou des axes privilégiés en fonction de la situation du client et de sa stratégie marketing communication 

- Établir en cohérence avec la stratégie un plan de marketing opérationnel et communication en en évaluant les objectifs, moyens, budget, délais, étapes, ressources… 

- Piloter le projet de marketing opérationnel et de communication : organisation, suivi, évaluation…  

Modalités d'évaluation :

Étude de cas : Analyse de marché pour répondre à une demande de lancement d’un nouveau produit. Le candidat identifie les caractéristiques du marché, analyse la problématique marketing qui lui est présentée, élabore un diagnostic du marché, repère des études à mener en interne ou externe. 

Cette étude fait l’objet d’une présentation orale   Un certificat de validation propre à ce bloc lui est remis. 

Étude de cas :   Étude d’une marque ou d’un portefeuille de produits/services afin de présenter des solutions en phase avec la stratégie marketing définie par l’entreprise :   Le candidat identifie les forces et les faiblesses du client ; il établit un diagnostic de la situation du client, analyse le mix marketing d’un produit ou d’une marque et propose des solutions à la problématique client.   

La restitution fait l’objet d’un document écrit.  

Mise en situation reconstituée :   Élaboration du budget d’une opération promotionnelle et de communication.   Le candidat formalise le mix marketing, il définit les étapes de déploiement d’une action et en détermine les moyens à mobiliser. Il rédige le brief opérationnel, définit les supports à utiliser et à coordonner, et des indicateurs de réussite.   

Le dossier est soutenu auprès d’un jury représentant des instances décisionnaires.   Un certificat de validation propre à ce bloc lui est remis. 

Dossier opérationnel    Mise en œuvre, suivi et contrôle d’un projet marketing/communication (lancement, opération promotionnelle, nouvelle campagne de communication…) :

   Le candidat procède à la répartition des activités et des moyens entre les acteurs impliqués, il établit le planning du déploiement, définit la répartition des moyens humains et budgétaires, analyse les écarts et propose des actions correctives.   Ce travail est présenté et animé à l’oral en mode réunion/ suivi de projet. Un certificat de validation propre à ce bloc lui est remis. 

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34580BC01

Analyser un marché et ses enjeux

  · Analyser les caractéristiques du marché en exploitant des études existantes afin d’établir un diagnostic de ses enjeux et opportunités. · Examiner la problématique marketing à traiter, en tenant compte des opportunités offertes par le marché, pour s’assurer de son intérêt. · Analyser les données existantes (SGBD : Bases de Données) sur le sujet concerné par la problématique, en identifiant les études complémentaires à mener afin de déterminer les moyens à engager et les délais pour les obtenir. · Organiser la démarche et la méthodologie de recueil des informations complémentaires en produisant ou utilisant des outils (guides d’entretien, questionnaires, panels de consommateurs/utilisateurs ou autre outil d’aide au recueil des informations) pour répondre à la problématique formulée. · Définir les caractéristiques des consommateurs cibles en analysant le mix marketing (produit, prix, distribution, cible, communication…), pour envisager une réponse à la problématique (lancement d’un nouveau produit, d’une nouvelle marque, modification du mix produit…). Exercer une fonction de veille du marché : évolution des modes de consommation et de communication sur le secteur du client, tendances, état de la concurrence… en organisant la capitalisation et le partage des informations recueillies pour alimenter la réflexion marketing. 

  Étude de cas : Analyse de marché pour répondre à une demande de lancement d’un nouveau produit. Le candidat identifie les caractéristiques du marché, analyse la problématique marketing qui lui est présentée, élabore un diagnostic du marché, repère des études à mener en interne ou externe. Cette étude fait l’objet d’une présentation orale   Un certificat de validation propre à ce bloc lui est remis. 

RNCP34580BC02

Elaborer une recommandation marketing - communication

      · Repérer et analyser les forces et faiblesses du   client sur son secteur en les comparant à la concurrence, afin d’établir un   diagnostic.  · Analyser le mix   marketing des produits et marques du client en prenant en compte leurs   caractéristiques, positionnement, prix, distribution, promotion… et leur   évolution, pour alimenter le diagnostic et recommander les axes marketing sur   lesquels agir. · Identifier les différentes pistes de solutions à explorer, en les   mettant en perspective avec d’autres actions déjà menées par le client ou la   concurrence (sites vitrines, portails, applications pour mobiles, stratégies   de référencement SEO –SEA, programmes d'affiliation, trafic et visibilité)   pour établir la recommandation. · Evaluer les moyens budgétaires   et humains de chacune des solutions possibles en en projetant les   résultats, les coûts et les recettes, afin de permettre au client de   sélectionner des solutions. · Evaluer le temps nécessaire à la conception des   actions en prévoyant les modalités de leur mise en œuvre, afin de définir le   planning global du projet au regard des délais fixés par le client. · Collaborer à la présentation et la négociation   de la recommandation en développant un argumentaire et en élaborant des   supports sur les différentes solutions, pour remporter l’adhésion du client      

  Étude de cas :   Étude d’une marque ou d’un portefeuille de produits/services afin de présenter des solutions en phase avec la stratégie marketing définie par l’entreprise.   Le candidat identifie les forces et les faiblesses du client ; il établit un diagnostic de la situation du client, analyse le mix marketing d’un produit ou d’une marque et propose des solutions à la problématique client.   La restitution fait l’objet d’un document écrit. Un certificat de validation propre à ce bloc lui est remis.   

RNCP34580BC03

Elaborer un plan d’action marketing-communication

  · Contribuer à l’élaboration du mix marketing, en veillant à sa cohérence avec la stratégie de l’entreprise et à son image et son e-réputation, pour construire l’action choisie. · Concevoir concrètement les étapes de déploiement des actions et leur planning, en intégrant les objectifs, moyens et délais de chaque action (actions médias : presse, télé, radio, Internet, ou hors média : marketing direct, promotions, événements, relations presse, animation de communautés web, e-mail marketing, sms marketing, messagerie vocale …) pour assurer leur coordination. · Analyser les devis proposés par les prestataires afin de négocier au plus juste le coût de leur intervention. · Déterminer le budget, les priorités d’allocations des moyens en fonction des actions en optimisant leur ventilation, afin d’atteindre les objectifs.  · Rédiger les briefs opérationnels en intégrant les supports à réaliser ainsi que les objectifs et délais à respecter pour permettre à chaque acteur de disposer de ses missions.  Réaliser un tableau de bord en regroupant de manière structurée les indicateurs opérationnels afin de suivre et contrôler la réalisation du plan d’action. 

  Mise en situation reconstituée :   Élaboration du budget d’une opération promotionnelle et de communication.   Le candidat formalise le mix marketing, il définit les étapes de déploiement d’une action et en détermine les moyens à mobiliser. Il rédige le brief opérationnel, définit les supports à utiliser et à coordonner, et des indicateurs de réussite.   Le dossier est soutenu auprès d’un jury représentant des instances décisionnaires.   Un certificat de validation propre à ce bloc lui est remis. 

RNCP34580BC04

Piloter un projet marketing-communication

  · Répartir les activités et les moyens entre les différents acteurs impliqués dans le projet, en spécifiant les moments de validation à effectuer auprès du client, pour coordonner les actions. · Rédiger ou superviser la communication autour du projet, en vérifiant sa pertinence au regard de la demande du client et des publics cibles, pour garantir le bon niveau d’information de chacun. · Expliquer aux acteurs internes ou externes les actions à réaliser, en tenant compte des priorités, consignes et contraintes, des critères qualité et des délais, afin de respecter le cahier des charges. · Déployer les actions on line en intégrant les stratégies de référencement SEO – SEA pour utiliser au mieux l’ensemble des leviers de communication disponibles. · Suivre et contrôler l’état d’avancement du projet (volumes, parts de marché, …), en analysant les tableaux de bord afin d’ajuster les ressources budgétaires et humaines et les dépenses engagées aux aléas et à l’évolution des actions. · Décider d’actions correctives à mener au regard des écarts constatés entre objectifs prévisionnels et résultats atteints. · Animer des réunions de suivi de projets, en apportant des solutions aux problèmes, pour informer et mobiliser les équipes. Analyser, en fin d’action, les réalisations en expliquant les écarts pour déterminer leur performance et leur degré d’atteinte des objectifs. 

  Dossier opérationnel :   Mise en œuvre, suivi et contrôle d’un projet marketing/communication (lancement, opération promotionnelle, nouvelle campagne de communication…)   Le candidat procède à la répartition des activités et des moyens entre les acteurs impliqués, il établit le planning du déploiement, définit la répartition des moyens humains et budgétaires, analyse les écarts et propose des actions correctives.   Ce travail est présenté et animé à l’oral en mode réunion/ suivi de projet. Un certificat de validation propre à ce bloc lui est remis. 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

  La certification de Chef de projets marketing et communication (CPMC) comporte quatre blocs de compétences dont la validation est indispensable au plein exercice de la fonction visée. En effet, à ce niveau de responsabilité, les groupes de compétences clés relèvent de l'analyse d'un marché et de ses enjeux,  l'élaboration d'une recommandation marketing-communication, l'élaboration d'un plan d'action marketing-communication,  le pilotage d'un projet marketing-communication. L'articulation des blocs de compétences est présentée dans la logique de la fonction visée, ceci étant, chacun des blocs qui représente un ensemble cohérent et homogène, peut être acquis indépendamment des autres, la certification n'étant accessible qu'une fois l'ensemble des quatre blocs validés.  

Secteurs d’activités :

  Les titulaires de la certification peuvent intégrer professionnellement des entreprises (qualifiées d’annonceur) de toutes les tailles et dans tous les secteurs (banques, assurance, immobilier, audit et conseil, services divers aux entreprises, distribution généraliste et spécialisée, commerce de gros, industries (notamment agroalimentaire, hygiène et beauté, textile et habillement, meubles et équipements, automobile). S’ajoute à cela, l’ensemble des prestataires de services spécialisés dans le conseil en communication auprès des annonceurs (agences de publicité, agences médias, agences de relations publiques par exemple). Toutes les tailles d’agences sont représentées : d’agences indépendantes de type TPE à filiales de grands groupes spécialisés dans le conseil en communication (Havas, Publicis, TBWA…).   

Type d'emplois accessibles :

  - Chef de produit, chef de produit digital  - Assistant chef de produit  - Responsable marketing stratégique/marketing opérationnel/marketing interactif  - Responsable communication, responsable de communication on-line  - Responsable des études marketing  - Responsable marketing multicanal - Chargé d’études marketing, chargé de communication  - Data manager marketing et communication - Chef de projet Digital - Chef de projet marketing multicanal - Responsable de projets marketing/communication  - Assistant chef de projet marketing/communication  - Responsable éditorial web - Community manager   

Code(s) ROME :
  • M1705 - Marketing
  • M1402 - Conseil en organisation et management d''entreprise
  • E1103 - Communication
Références juridiques des règlementations d’activité :

sans objet

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

  - Être titulaire d’un niveau 5  en fonction du parcours antérieur et des profils des candidats  

Ou  - Se prévaloir d’une expérience professionnelle significative dans des fonctions commerciales et de gestion, marketing, communication, et pouvoir de ce fait accéder à la préparation du titre par la voie d’une réduction de parcours au vu du profil du candidat.   L’admission se fait sur examen du dossier, épreuves écrites (culture générale, logique et raisonnement, anglais), un entretien individuel.  



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

     5 personnes au minimum :  

- 1 président(e) professionnel(le) extérieur(e) à l’établissement désigné par l’ensemble des membres du jury. - 3 professionnel(le)s du secteur non intervenants dans l’établissement  - Le/la responsable de programmes - Le/la directeur/rice des programmes certifiés

  80% de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification qui sont tous des professionnels qualifiés   répartition des représentants des salariés et des employeurs en pourcentage :  50% employeurs / 50% salariés  

Après un parcours de formation continue X

     5 personnes au minimum :  

- 1 président(e) professionnel(le) extérieur(e) à l’établissement désigné par l’ensemble des membres du jury. - 3 professionnel(le)s du secteur non intervenants dans l’établissement  - Le/la responsable de programmes - Le/la directeur/rice des programmes certifiés 

  80% de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification qui sont tous des professionnels qualifiés   répartition des représentants des salariés et des employeurs en pourcentage :  50% employeurs / 50% salariés  

En contrat de professionnalisation X

     5 personnes au minimum :  

- 1 président(e) professionnel(le) extérieur(e) à l’établissement désigné par l’ensemble des membres du jury. - 3 professionnel(le)s du secteur non intervenants dans l’établissement  - Le/la responsable de programmes - Le/la directeur/rice des programmes certifiés

  80% de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification qui sont tous des professionnels qualifiés   répartition des représentants des salariés et des employeurs en pourcentage :  50% employeurs / 50% salariés  

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

     5 personnes au minimum :  

- 1 président(e) professionnel(le) extérieur(e) à l’établissement désigné par l’ensemble des membres du jury. - 3 professionnel(le)s du secteur non intervenants dans l’établissement  - Le/la responsable de programmes - Le/la directeur/rice des programmes certifiés 

  80% de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification qui sont tous des professionnels qualifiés   répartition des représentants des salariés et des employeurs en pourcentage :  50% employeurs / 50% salariés  

En contrat d’apprentissage X

    5 personnes au minimum :  

- 1 président(e) professionnel(le) extérieur(e) à l’établissement désigné par l’ensemble des membres du jury. - 3 professionnel(le)s du secteur non intervenants dans l’établissement  - Le/la responsable de programmes - Le/la directeur/rice des programmes certifiés 

  80% de membres extérieurs à l’autorité délivrant la certification qui sont tous des professionnels qualifiés   répartition des représentants des salariés et des employeurs en pourcentage :  50% employeurs / 50% salariés  

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

- Chef de projets en communication - Ynov - ISEE 

- Responsable de projet marketing communication - Sciences-U Lille -Efficom 

- Chef de projets marketing et commercial - Ynov – ISEE 

- Responsable marketing et communication - Institut supérieur d'informatique et de management de l'information (ISIMI) 


Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)
Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

sans objet

Date de décision 24-04-2020
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 24-04-2025
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 7 1 85 57 -
2017 28 2 89 64 -
2016 21 4 80 71 72
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Liste partielle des organismes préparant à la certification :
Nom légal Rôle
TALIS B.S. PARIS Habilitation pour former et organiser l’évaluation
GAMING GROUP Habilitation pour former et organiser l’évaluation
ASS REGIONAL INTERPRO APPRENTI AQUITAINE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP19201 RNCP19201 - Chef(fe) de projets marketing communication
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet