Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Gestionnaire en maintenance et support informatique

Active

N° de fiche
RNCP34602
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 326r : Assistance informatique, maintenance de logiciels et réseaux
Formacode(s) :
  • 31081 : gestion parc informatique
  • 31051 : maintenance assistance informatique
  • 31054 : informatique
  • 31032 : système exploitation informatique
  • 24220 : gestion réseau informatique
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 85%

Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : 85%
Date d’échéance de l’enregistrement : 24-04-2025
Nom légal Nom commercial Site internet
C E SI CESI https://www.cesi.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

Quels que soient la taille et le secteur d’activité (marchand ou non marchand) de l’entreprise l’outil informatique est maintenant incontournable. Les entreprises utilisent l'outil informatique et développent leurs outils numériques afin d’accroître leur performance. Elles ont toujours le choix d’exploiter leurs ressources informatiques en interne ou d’externaliser cette prestation. Le gestionnaire en maintenance et support informatique se positionne tantôt comme un généraliste accompagnant les utilisateurs en interne et la performance de l’entreprise, tantôt en entreprise de services du numérique (ESN) pour gérer et assurer la maintenance des ressources informatiques des clients. Ce gestionnaire en maintenance et support informatique reste le garant du bon fonctionnement du parc informatique mais adopte désormais dans son périmètre de nouveaux matériels numériques (tablettes, smartphones, vidéo projecteurs, matériel de visio-conférences…). Il assure la maintenance et la gestion administrative du parc qui est aujourd’hui très hétérogène. Il se charge de tester et d’installer le matériel, ce qui implique, entre autres, une bonne connaissance des différents modes de licences d’utilisation. La multitude de matériels et de services, proposés par la Direction du Système d’Information (DSI) de l’entreprise, le contraint à accompagner de plus en plus les utilisateurs. Pour définir les besoins matériels et/ou logiciels (hors logiciels métiers), accroître les performances de l’entreprise et faciliter les changements d’usages grâce au numérique, le gestionnaire en maintenance et support informatique doit être en veille permanente et comprendre les offres des fournisseurs. Il peut ainsi proposer des nouveaux services dans le catalogue de services de la DSI.  

Activités visées :

  Activité 1 : Déployer un parc informatiqueLe gestionnaire en maintenance et support informatique équipe et met à jour les outils informatiques des utilisateurs et/ou clients en intégrant les problématiques de production de l’entreprise. Les postes de travail mais aussi les tablettes, les smartphones sont alors préparés suivant les standards définis par la direction du service informatique.  

Activité 2 : Administrer un parc informatique Le gestionnaire en maintenance et support informatique donne l’accès aux données, soit sur des serveurs internes, soit dans le « cloud ». Dans tous les cas, les accès aux données doivent être contrôlés et gérés durant toutes les phases des processus ressources humaines (recrutement de salariés, arrivée de stagiaires, intérimaires, évolution de fonction, mutation, changement de service, fin de collaboration, etc.). Le gestionnaire en maintenance et support informatique doit accompagner les utilisateurs dans leur mobilité (accès aux données depuis plusieurs lieux et plusieurs types de matériels) dans le respect des principes de sécurité.    

Activité 3 : Gérer un parc informatiqueLe gestionnaire de maintenance et support informatique applique les méthodes de maintenance curative et préventive pour assurer le bon fonctionnement du parc informatique. Il s'appuie sur ses compétences techniques propres et, le cas échéant, sur des prestataires liés par des contrats de maintenance et/ou constructeurs. Son périmètre évolue de plus en plus vers la maintenance des téléphones fixes et mobiles et autres outils numériques (tablettes, vidéoprojecteurs, écrans multimédia, tableaux numériques, etc.). Il doit référencer l’ensemble de ces matériels dans l’outil de gestion du parc informatique.   

Activité 4 : Assurer le support utilisateurLe gestionnaire en maintenance et support informatique accompagne les salariés de l’entreprise dans l’utilisation pratique des outils au quotidien (activité support) et intervient en cas de panne. Il doit centraliser les informations (incidents) afin d’effectuer des analyses et s’inscrire dans une démarche d’amélioration continue. 

Compétences attestées :

Pour déployer un parc informatique

1-1 Installer et configurer un système d’exploitation sur les appareils informatiques et numériques de l’entreprise

1-2 Installer et configurer les logiciels nécessaires à l’utilisateur (bureautique, de communication, métier, antivirus…)

1-3 Installer et connecter les périphériques des appareils informatiques et numériques (ex : imprimantes, tablettes, smartphone, visioconférence, etc.)

1-4 Intégrer les appareils au réseau de l’entreprise


Pour administrer un parc informatique

2-1 Installer et paramétrer un système d’exploitation Serveur

2-2 Activer les services réseaux du système d’exploitation des serveurs

2-3 Gérer les droits d’accès aux données dans le respect de la stratégie de sécurité de l’entreprise

2-4 Développer les outils permettant d’automatiser les tâches de maintenance (mise à jour et déploiement d’applications, création en masse de comptes ou de dossiers…)


Pour gérer un parc informatique

3-1 Gérer les opérations de dépannage des matériels informatiques, téléphoniques et numériques

3-2 Référencer les matériels informatiques, téléphoniques et numériques dans l’outil d’inventaire de gestion du parc

3-3 Gérer les stocks de remplacement des matériels défectueux et des consommables en intégrant une démarche développement durable

3-4 Assurer la maintenance préventive et curative des matériels au quotidien (suivi des contrats, mises à jour, remplacement de matériels, sauvegardes…)

Pour assurer le support utilisateur

4-1 Recueillir et orienter les demandes des utilisateurs afin de les traiter dans les meilleurs délais

4-2 Résoudre les problèmes techniques des utilisateurs et planifier les opérations de maintenance nécessaires

4-3 Accompagner et former les salariés dans l’utilisation des outils matériels et logiciels mis à leur disposition ou exigés dans l’exercice de leur activité

Modalités d'évaluation :

Les blocs de compétences sont évalués au travers de projets en centre (réels ou simulés) dont les réalisations (rapports, maquettes techniques, etc.) sont soutenues à l'oral. 

Par ailleurs, le candidat rédige un rapport professionnel final soutenu devant un jury de professionnels.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34602BC01

Déployer un parc informatique

1-1 Installer et configurer un système d’exploitation sur les appareils informatiques et numériques de l’entreprise

1-1-1 Identifier le système d’exploitation et sa version répondant aux besoins du client en ayant repéré les principales caractéristiques adéquates (Windows, Linux, Androïd…)

1-1-2 Définir la technologie de déploiement du système d’exploitation adaptée à la situation (CD, réseau, clonage d’images…) en choisissant le bon mode de licence

1-1-3 Mettre en œuvre les différentes techniques de déploiement des systèmes d’exploitation


1-2 Installer et configurer les logiciels nécessaires à l’utilisateur (bureautique, de communication, métier, antivirus…)

1-2-1 Repérer les principes de fonctionnement des logiciels client-serveur (ex : antivirus, logiciels de communication, de bureautique…) et leurs impacts sur sa propre activité et les installations/configurations à faire

1-2-2 Contrôler la conformité et le fonctionnement de l’installation logicielle 

1-2-3 Assurer une critique des procédures d’installation en place et les faire évoluer


1-3 Installer et connecter les périphériques des appareils informatiques et numériques (ex : imprimantes, tablettes, smartphone, visioconférence, etc.)

1-3-1 Décrire les caractéristiques des différents périphériques existants, leur utilité et leur fonctionnement

1-3-2 Opérer l’installation et la configuration des pilotes


1-4 Intégrer les appareils au réseau de l’entreprise

1-4-1 Appréhender le fonctionnement des réseaux locaux avec le protocole TCP/IP et des matériels actifs correspondants (routeur, commutateur, borne Wifi…)

1-4-2 Configurer l’adresse IP d’un poste client (statique ou dynamique) et déclarer les paramètres réseaux définis sur le poste client (passerelle, DNS…)

1-4-3 Référencer le poste client dans l’annuaire de l’entreprise (LDAP ou Active Directory)

Projet en centre sur la mise en place d’un parc informatique et de son réseau local dans une entreprise , soutenu à l'oral

RNCP34602BC02

Administrer un parc informatique

2-1 Installer et paramétrer un système d’exploitation Serveur

2-1-1 Identifier les principales caractéristiques, les spécificités techniques et les différents modes de licences des systèmes d’exploitation Serveur (Windows et/ou Linux) pour choisir les options pertinentes.

2-1-2 Elaborer et appliquer les procédures d’installation et de paramétrage des systèmes d’exploitation et leur impact sur le réseau de l’entreprise


2-2 Activer les services réseaux du système d’exploitation des serveurs

2-2-1 Exploiter les fonctionnalités des services réseaux des serveurs (adressage DHCP, DNS-serveur de noms…)

2-2-2 Paramétrer les différents services réseaux des serveurs (étendue d’adresses IP, durée du bail de location d’adresse, etc.)


2-3 Gérer les droits d’accès aux données dans le respect de la stratégie de sécurité de l’entreprise

2-3-1 S’approprier la stratégie de sécurité informatique de l’entreprise 

2-3-2 Appréhender l’organigramme de l’entreprise 

2-3-3 Paramétrer des listes d’objets (groupes, comptes utilisateurs, imprimantes…) dans le respect du fonctionnement d’un annuaire (Active Directory et/ou LDAP)


2-4 Développer les outils permettant d’automatiser les tâches de maintenance (mise à jour et déploiement d’application, création en masse de comptes ou de dossiers…)

2-4-1 Identifier les tâches des systèmes d’exploitation serveur à automatiser 

2-4-2 Comprendre et utiliser des algorithmes simples

2-4-3 Elaborer un script simple à l’aide d’un langage de programmation (Power Shell, pearl, Shell…) afin de traduire ou lancer des instructions

Projet en centre sur la mise en place d’une infrastructure informatique et de son réseau local dans une entreprise, soutenu à l'oral

RNCP34602BC03

Gérer un parc informatique

3-1 Gérer les opérations de dépannage des matériels informatiques, téléphoniques et numériques

3-1-1 Identifier les principes de fonctionnement des composants du parc informatique 

3-1-2 Diagnostiquer les pannes des éléments du parc informatique 

3-1-3 Organiser ou déclencher les opérations de maintenance (planification, gestion des priorités, gestion des contrats de maintenance…)


3-2 Référencer les matériels informatiques, téléphoniques et numériques dans l’outil d’inventaire de gestion du parc

3-2-1 Repérer les fonctionnalités et les caractéristiques techniques des outils de gestion de parc automatique existants (remontée d’inventaire industrialisé, géo localisation…)

3-2-2 Comprendre l’impact de la procédure comptable d’immobilisation sur la gestion matérielle du parc informatique

3-2-3 Installer et paramétrer la solution de gestion de parc retenue dans l’entreprise


3-3 Gérer les stocks de remplacement des matériels défectueux et des consommables en intégrant une démarche développement durable

3-3-1 Référencer les différents matériels et consommables informatiques et numérique de l’entreprise et les fournisseurs sélectionnés

3-3-2 Définir les délais d’approvisionnement acceptables pour assurer la disponibilité des matériels auprès des utilisateurs

3-3-3 Analyser les options de recyclage des matériels usés, anciens ou défectueux 


3-4 Assurer la maintenance préventive et curative des matériels au quotidien (suivi des contrats, mises à jour, remplacement de matériels, sauvegardes…)

3-4-1 Conduire une étude comparative des différentes solutions fournisseurs pour aider à la prise de décision de son responsable 

3-4-2 Mettre en place et suivre les modalités opérationnelles des contrats de maintenance en relation avec les fournisseurs et les renseigner dans l’outil de traçabilité des contrats de maintenance (logiciel de gestion de parc)

3-4-3 Identifier la composition (matériels, pc, serveurs, etc.) et la géolocalisation du parc informatique et lister les opérations de contrôle et de maintenance indispensables au bon fonctionnement du matériel identifié dans le parc 

3-4-4 Organiser les opérations de maintenance (planification, gestion des priorités…)

Projet en centre sur la mise en place d’une gestion de parc informatique, soutenu à l'oral

RNCP34602BC04

Assurer le support utilisateur

4-1 Recueillir et orienter les demandes des utilisateurs afin de les traiter dans les meilleurs délais

4-1-1 Développer les techniques d’écoute client et de reformulation permettant d’aider l’utilisateur à exposer son problème sans disposer de la terminologie spécifique informatique

4-1-2 Identifier la problématique de l’utilisateur en fonction de typologies spécifiques (logicielle, matérielle, manipulation, etc.)

4-1-3 Etablir un diagnostic par rapport à la situation exposée par le client permettant de faire intervenir le personnel compétent


4-2 Résoudre les problèmes techniques des utilisateurs et planifier les opérations de maintenance nécessaires

4-2-1 Identifier les procédures applicables (techniques, internes, etc.) pour déterminer les actions à mettre en œuvre et de proposer une solution adaptée (formation, réparation, paramétrage, etc.) 

4-2-2 Déterminer les priorités entre les différentes demandes utilisateurs en fonction de leur degré de criticité (impact individuel/collectif, ponctuel ou récurrent, etc.) pour organiser les opérations de maintenance utiles en fonction des demandes recensées (gestion du temps, des déplacements, etc.) 

4-2-3 Expliquer à l’utilisateur la solution proposée dans un langage courant lui permettant de la comprendre et de s’organiser en fonction du délai de mise en œuvre


4-3 Accompagner et former les salariés dans l’utilisation des outils matériels et logiciels mis à leur disposition ou exigés dans l’exercice de leur activité

4-3-1 Formaliser les procédures ou tutoriaux d’utilisation des outils informatiques et numériques afin de faciliter la compréhension et l’accès à ces outils par l’ensemble des publics concernés 

4-3-2 Guider les utilisateurs dans la pratique des outils informatiques

Projet en centre sur l’amélioration du service support utilisateurs, soutenu à l'oral

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Pour viser la certification professionnelle complète le candidat doit :

  • Valider les 4 blocs de compétences 
  • Rédiger un rapport professionnel et le présenter oralement devant un jury de professionnels, en se basant sur une expérience en entreprise de 6 mois, consécutifs ou non. 
Secteurs d’activités :

Tous les secteurs d’activité sont aujourd’hui concernés par l’informatique, le gestionnaire en maintenance et support informatique exerce donc dans tous types d’entreprises. Il peut exercer au sein d’entreprises utilisatrices, au sein d’entreprises de services du numérique (ESN anciennement nommées SSII) de toutes tailles. Il peut également gérer une petite société (TPE) de maintenance informatique au service des particuliers. Dans les grands groupes, il débute sa carrière en qualité de Technicien supérieur informatique ou Technicien supérieur de maintenance au sein d'une Direction informatique.  

Type d'emplois accessibles :
  • Technicien supérieur/Gestionnaire en maintenance informatique,
  • Technicien supérieur informatique,
  • Technicien supérieur réseaux,
  • Administrateur système et/ou réseaux,
  • Technicien support,
  • Technicien de proximité.
Code(s) ROME :
  • I1401 - Maintenance informatique et bureautique
  • M1810 - Production et exploitation de systèmes d''information
  • M1801 - Administration de systèmes d''information
Références juridiques des règlementations d’activité :

Sans objet

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Le candidat doit être titulaire d’un Bac (ou d’un titre de niveau 4 équivalent). Tout autre profil relève du dérogatoire. 

La sélection des candidats comprend : 

  • un dossier de candidature avec CV et lettre de motivation,
  • des tests de positionnement,
  • un entretien individuel de sélection


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Jury national unique composé de 7 membres : 1 président de jury, 4 membres permanents siégeant pour toutes les délivrances de certification CESI et 2 professionnels du secteur d'activité concerné.

En contrat d’apprentissage X

Jury national unique composé de 7 membres : 1 président de jury, 4 membres permanents siégeant pour toutes les délivrances de certification CESI et 2 professionnels du secteur d'activité concerné.

Après un parcours de formation continue X

Jury national unique composé de 7 membres : 1 président de jury, 4 membres permanents siégeant pour toutes les délivrances de certification CESI et 2 professionnels du secteur d'activité concerné.

En contrat de professionnalisation X

Jury national unique composé de 7 membres : 1 président de jury, 4 membres permanents siégeant pour toutes les délivrances de certification CESI et 2 professionnels du secteur d'activité concerné.

Par candidature individuelle X

Jury national unique composé de 7 membres : 1 président de jury, 4 membres permanents siégeant pour toutes les délivrances de certification CESI et 2 professionnels du secteur d'activité concerné.

Par expérience X

Jury national unique composé de 7 membres : 1 président de jury, 4 membres permanents siégeant pour toutes les délivrances de certification CESI et 2 professionnels du secteur d'activité concerné.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
Date du premier Journal Officiel ou Bulletin Officiel :
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2017 341 6 85 83 91
2016 299 10 85 84 86
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://catalogue.cesi.fr/gestionnaire-en-maintenance-et-support-informatique-2169019-2020/


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
OPENCLASSROOMS Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP13374 RNCP13374 - Gestionnaire en maintenance et support en informatique
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet