Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Directeur artistique multimédia

Active

N° de fiche
RNCP34814
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 322n : Techniques de l'imprimerie et de l'édition : conception
  • 320v : Spécialités plurivalentes de la communication : production à caractère artistique
Formacode(s) :
  • 46261 : site internet pour mobile
  • 46270 : création site internet
  • 46209 : graphisme internet
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 86%

Date d’échéance de l’enregistrement : 23-07-2025
Nom légal Nom commercial Site internet
L ECOLE MULTIMEDIA L'Ecole Multimédia https://www.ecole-multimedia.com
Objectifs et contexte de la certification :

Les métiers du graphisme ont connu une forte évolution avec le développement des supports de communication numériques. L’essor des médias sociaux, de la communication multicanaux (téléphonie mobile, tablettes…) et du e-marketing modifie encore les méthodes, techniques et outils de travail. De nouvelles façons de concevoir des interfaces graphiques sont apparues. Les projets sont plus aboutis, l’expérience utilisateur est renforcée ainsi que l’interaction avec les utilisateurs, le motion design est de plus en plus présent, ainsi que la vidéo. Les entreprises investissent lourdement dans la communication digitale, tant au niveau des équipements que du recrutement. 

La certification de l’École Multimédia  s’appuie sur les activités historiques et les compétences liées du directeur artistique multimédia: l’analyse des besoins, la création et recommandation de concepts créatifs, la création et la réalisation de divers supports de communication, l’interface avec le client, le pilotage de projet et l’encadrement d’équipe, avec un renforcement des compétences en UX design et conception de d’animations et de datavisualisations.  

Activités visées :

Analyse des besoins d’une entreprise et proposition d’une stratégie créative

  • Réception et étude de briefs client, appels d’offre et/ou cahiers des charges.
  • Étude du positionnement du commanditaire et de la marque.
  • Étude de la concurrence et de l’environnement du commanditaire.
  • Étude des besoins de l’utilisateur final.  
  • Réalisation de personas.
  • Propositions créatives (sous forme de prototypes), adaptées à différents supports.
  • Présentation et explication d’une démarche artistique et de préconisations, au client et aux différents acteurs du projet.   

Conception d’un projet de design graphique et interactif

  • Élaboration de concepts graphiques et interactifs déclinables.
  • Conception d’identité visuelle globale.
  • Conception d’objets visuels (animations, datavisualisations…).
  • Production d’un document de synthèse décrivant les concepts graphiques et interactifs à destination des équipes de travail.  

Pilotage de la réalisation d’éléments graphiques et interface avec un client

  • Organisation de la réalisation des éléments de communication.
  • Choix et gestion de l’équipe de réalisation (en interne et prestataires externes).  
  • Organisation de points d’étape et de validation avec l’équipe et le client.
  • Collaboration à la réalisation des différents supports de communication. Contrôle (et correction) des éléments réalisés.
  • Présentation et livraison au client des réalisations.
  • Production de documents de référence et de synthèse.  
Compétences attestées :

 1. Analyse des besoins d’une entreprise et proposition d’une stratégie créative

  • Analyser la demande du commanditaire.
  • Analyser l’environnement du client et de la marque.
  • S’immerger dans l’univers d’une marque.
  • Identifier les comportements et les motivations des utilisateurs finaux et les synthétiser sous forme de personas.
  • Représenter visuellement le parcours utilisateur à travers une carte d’expérience (expérience map).
  • Identifier, analyser et s’approprier les tendances.
  • Créer des prototypes.
  • Synthétiser les propositions créatives dans un cahier des charges.
  • Formuler clairement au client les principes graphiques et interactifs d’un projet.   

2. Conception d’un projet de design graphique et interactif

  • Réaliser des maquettes fonctionnelles et ergonomiques.
  • Coordonner et animer un ou des groupes de travail et de réflexion.
  • Réaliser un story-board des écrans du projet.
  • Appliquer les règles d’accessibilité.
  • Choisir une iconographie pertinente.
  • Concevoir des représentations visuelles (animations, cartes, tableaux, chronologies, graphiques…).
  • Structurer des informations sous forme d’une charte graphique. 

3. Pilotage de la réalisation d’éléments graphiques et interface avec un client

  • Planifier les étapes de production des objets de communication.
  • Superviser les équipes de production.  
  • Résoudre les conflits et trouver des solutions.
  • Organiser la communication.  
  • Contrôler les réalisations produites.
  • Utiliser les outils, logiciels, langages de programmation.
  • Exprimer efficacement ses choix et conseiller un client.
  • Produire une documentation complète de conception et de réalisation.  
Modalités d'évaluation :

L'évaluation est réalisée par la biais de mises en situations simulées. Une soutenance finale est également prévue: il s'agit d'une présentation d’un support de communication multimédia et interactif (site internet, application mobile…) conçu et réalisé dans des conditions professionnelles. Le projet présenté est la résultante de la commande d’un client réel. Il est réalisé en équipe avec des graphistes, chefs de projet, développeurs, motion designers….

Les candidats à la certification de Directeur artistique multimédia doivent analyser une demande client, rédiger un cahier des charges, une charte graphique et piloter la réalisation graphique des objets de communication.  Ce travail est présenté au jury (dont le président est un professionnel extérieur à l’École Multimédia), qui dispose du dossier personnel de chaque candidat (notes, appréciations, contrôle continu).  

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34814BC01

Analyse des besoins d’une entreprise et proposition d’une stratégie créative

C1.1 - Analyser la demande du commanditaire, en s’appuyant sur la lecture du brief et des documents fournis (charte graphique, charte éditoriale, charte interactive, positionnement de marque…) afin de comprendre la stratégie de communication, les enjeux, les valeurs, les forces et les faiblesses de la marque et  pouvoir formuler des propositions de dispositifs visuels adaptés.   

C1.2 - Analyser l’environnement du client et de la marque, grâce à des études de marchés et de la concurrence, afin d’approfondir ses connaissances et enrichir sa compréhension du contexte du projet.   

C1.3 - S’immerger dans l’univers d’une marque en interrogeant des spécialistes et/ou en consultant la littérature s’y rapportant, afin d’en comprendre les spécificités.   

C1.4 - Identifier les comportements et les motivations des utilisateurs finaux (end-users), par le biais d’enquêtes utilisateurs (interviews, tests…), afin de répondre au mieux à leurs attentes et à leurs besoins.   

C1.5 - Structurer et synthétiser les informations recueillies sur les profils utilisateurs (personas), sous forme de « fiches » visuelles claires, afin de permettre à chaque acteur du projet de rester centré sur la cible.  

C1.6 - Représenter visuellement le parcours utilisateur à travers une carte d’expérience (expérience map), afin de permettre à tous de comprendre le comportement des utilisateurs finaux, identifier les principaux points critiques et améliorer un produit.   

C1.7 - Identifier, analyser et s’approprier les tendances en faisant preuve de curiosité et en pratiquant une veille active sur la création graphique et le design, l’émergence de nouveaux outils et techniques de communication et l’évolution des technologies associées, afin de comprendre les spécificités et le potentiel de chaque support de communication et en exploiter pleinement les possibilités (limites, évolutions, secteurs, tendances et enjeux).   

C1-8 - Créer des prototypes (sous forme de maquette, rough et/ou story-board animé) en s’appuyant sur les règles de la communication visuelle adaptée au multimédia, à la mise en page et à la typographie, afin de définir une direction artistique.   

C1-9 - Synthétiser les propositions créatives dans un cahier de préconisations (cahier des charges) comprenant des planches tendances (moodboard), des maquettes, des scénarii…, ainsi que le budget et le planning prévisionnels, permettant aux différents acteurs d’un projet de s’approprier les principes graphiques et interactifs proposés et de les valider. 

C1-10 - Formuler clairement au client, grâce à un vocabulaire professionnel adapté et argumenté, les principes graphiques et interactifs d’un projet, ainsi que le budget et le planning prévisionnels, afin d’obtenir sa validation. 

Mise en situation professionnelle simulée, étude de cas:  analyse des besoins d’une entreprise et proposition d’une stratégie créative.  

Présentation devant un jury   

 

RNCP34814BC02

Conception d’un projet de design graphique et interactif

C2-1 - Réaliser des maquettes fonctionnelles et ergonomiques (wireframe, mockup ou zoning) à l’aide d’un outil de prototypage adapté (type Axure, Basamiq, Sketch), permettant la représentation des interfaces ainsi que la hiérarchie d’information, afin de rendre compréhensible et duplicable un concept graphique et interactif par les équipes de travail.   

C2-2 - Coordonner et animer un ou des groupes de travail et de réflexion, afin de recueillir des propositions graphiques et en apprécier la qualité, la pertinence, la faisabilité.    

C2-3 - Réaliser un story-board des écrans du projet en représentant un enchainement simulant les interactions du support ainsi que la hiérarchie d’information, afin de scénariser une expérience client.   

C2-4 - Appliquer les règles d’accessibilité, dans le respect des protocoles et préconisations émises par le W3C (World Wide Web Consortium) en choisissant les éléments (couleurs, contrastes, typos, maquettes, sous-titre, optimisation pour mobile…) qui permettront au plus grand nombre d’accéder à tous les contenus, quels que soient leurs capacités physiques ou mentales, leur matériel, leur infrastructure réseau, etc.   

C2-5 - Choisir une iconographie pertinente au regard d’un parti pris graphique, afin d’illustrer de façon unique la stratégie de la marque.   

C2-6 - Concevoir des représentations visuelles (animations, cartes, tableaux, chronologies, graphiques…) cohérentes et hiérarchisées, en organisant et synthétisant graphiquement des données brutes et complexes, afin de les rendre compréhensives.   

C2-7 - Structurer des informations sous forme d’une charte graphique présentant un concept graphique, une identité visuelle et les principes interactifs d’un projet, afin de permettre aux différents acteurs (graphistes, motion designers, illustrateurs, photographes…) de se référer à un document commun.  

Mise en situation professionnelle simulée

Conception d’un projet de design graphique et interactif 

Présentation devant un jury.

RNCP34814BC03

Pilotage de la réalisation d’éléments graphiques et interface avec un client

C3-1 - Planifier les étapes de production des objets de communication, en utilisant des outils de pilotage dédiés (type Gantt…), en faisant preuve d’un bon sens de l’organisation et de méthodologie, afin de respecter le planning et le budget validé par le client. 

 C3-2 - Superviser les équipes de production, en interne et/ou en externe, grâce à sa connaissance des spécificités et des contraintes des différents intervenants (graphistes, illustrateurs, motion designers, photographes, réalisateurs vidéo…), amenés à travailler sur un projet commun.    

C3-3 - Résoudre les conflits et tro

uver des solutions, en faisant appel à ses qualités de manager et sa résistance au stress, afin de garantir la cohésion d’équipe et la motivation autour du projet.   

C3-4 - Organiser la communication, en choisissant et mettant en place des outils et moyens adaptés (réunions de cadrage, plateforme de travail collaborative…) afin de permettre le suivi de la production à tous les acteurs du projet et d’en assurer la qualité et la cohérence.  

C3-5 - Contrôler les réalisations produites, en s’appuyant sur la charte graphique et en veillant tout particulièrement au respect des normes d’accessibilité, afin d’’assurer de la conformité des éléments réalisés avec le projet validé par le client.   

C3-6 -  Utiliser les outils, logiciels, langages de programmation (type Photoshop, Illustrator, In Design, After Effects, Animate, HTML/CSS, dispositifs en ligne…) afin de commander, produire et/ou corriger des réalisations.   

C3-7 - Exprimer efficacement ses choix et conseiller un client tout au long du projet, en faisant preuve de diplomatie et de capacité de vulgarisation, afin de lui donner la visibilité nécessaire à l’arbitrage des décisions.   

C3-8 - Produire une documentation complète de conception et de réalisation, à destination du commanditaire, comprenant un rappel du brief, les analyses de la marque et des utilisateurs, le benchmark, les différentes étapes de création, les pistes graphiques et la charte graphique, permettant de pérenniser le projet. 

Mise en situation professionnelle: pilotage de la réalisation d’éléments graphiques et interface avec un client   

Présentation devant un jury 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

La certification professionnelle de Directeur artistique multimédia est obtenue par la capitalisation des 3 blocs de compétences et la validation du jury final, suite à la soutenance finale. Si un candidat à la certification possède un (ou plusieurs) blocs de  compétences acquis par le biais d'une autre certification (y compris en  VAE) que celle proposée par l'École Multimédia, ses compétences pourront  alors être considérées comme équivalentes, (après examen du  référentiel), à un (ou plusieurs) blocs de compétences de la  certification de Directeur artistique multimédia de l'École Multimédia. 

Secteurs d’activités :

Le directeur artistique multimédia exerce son activité dans des structures variées : agences de communication/marketing/e-commerce/publicité, studios de création, entreprises utilisatrices (chez l’annonceur), entreprises accompagnatrices de la transformation digitale des entreprises, maisons d’édition et entreprises de presse, éditeurs de logiciels, opérateurs de télécommunication…
Il travaille principalement en tant que salarié, mais peut également offrir ses services en indépendant, avec un statut adapté.   

Type d'emplois accessibles :

Les titulaires de la certification accédent aux métiers suivants : directeur/trice de création, art director/web art director, directeur/trice artistique web/internet, designer d’interfaces, creativ technologist, visuel designer, designer interactif.   

En début de carrière, les certifiés peuvent occuper des postes de webdesigner, assistant/e directeur/trice artistique, UI/UX designer, graphiste, infographiste.  

Code(s) ROME :
  • E1205 - Réalisation de contenus multimédias
  • E1104 - Conception de contenus multimédias
  • M1805 - Études et développement informatique
  • E1100 - Edition et communication
  • E1103 - Communication
Références juridiques des règlementations d’activité :

Aucune

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Le niveau 5 est le minimum requis pour accéder à la certification de directeur/trice artistique multimédia.
Les candidats à la certification doivent faire preuve d’un niveau suffisant en :
- Culture générale,
- Maîtrise du graphisme et du multimédia,
- Connaissances en communication,
- Maîtrise du maniement d’un ordinateur et excellente pratique des logiciels de PAO et bureautiques,
- Langue française (compréhension, analyse, expression écrite, orthographe, syntaxe, vocabulaire).  
Les candidats sont reçus en entretien afin de valider ces pré-requis. Ils doivent également présenter leurs travaux, leur projet professionnel, exposer leur motivation ainsi que leur connaissance des métiers accessibles grâce à la certification et la cohérence de leur démarche dans une évolution de formation et/ou d’emploi.  



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le président du jury (professionnel extérieur à l’École Multimédia) 
3 professionnels extérieurs
2 formateurs et/ou coordinateurs référents   

En contrat d’apprentissage X

Le président du jury (professionnel extérieur à l’École Multimédia)   
3 professionnels extérieurs  
2 formateurs et/ou coordinateurs référents    

Après un parcours de formation continue X

Le président du jury (professionnel extérieur à l’École Multimédia)    
3 professionnels extérieurs   
2 formateurs et/ou coordinateurs référents     

En contrat de professionnalisation X

Le président du jury (professionnel extérieur à l’École Multimédia)    
3 professionnels extérieurs   
2 formateurs et/ou coordinateurs référents     

Par candidature individuelle X

Le président du jury (professionnel extérieur à l’École Multimédia)    
3 professionnels extérieurs   
2 formateurs et/ou coordinateurs référents     

Par expérience X

Le président du jury (professionnel extérieur à l’École Multimédia)    
3 professionnels extérieurs   
2 formateurs et/ou coordinateurs référents     

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
21-04-2017

 Arrêté du 07 avril 2017 publié au Journal Officiel du 21 avril 2017  portant enregistrement au répertoire national des certifications  professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau II, sous  l'intitulé "Directeur(trice) artistique multimédia" avec effet au 10  septembre 2013, jusqu'au 21 avril 2020. 

Date de décision 23-07-2020
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 23-07-2025
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 29 0 84 56 -
2018 40 0 88 47 49
2017 29 0 92 50 54
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.ecole-multimedia.com/fr/nos-formations/formation-continue/creation-digitale/directeur-artistique-multimedia-1558.html


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
ECOLE D'ARTS APPLIQUES Habilitation pour former
ICADEMIE Habilitation pour former
Certifications antérieures :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP28284 RNCP28284 - Directeur(trice) artistique multimédia
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet