Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Chargé de mission qualité, sécurité, santé au travail et environnement

Active

N° de fiche
RNCP34893
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 344r : Mise en oeuvre des règles d'hygiène et sécurité
  • 200r : Contrôle qualité de produits et procédés industriels
Formacode(s) :
  • 31375 : animation qualité
  • 31307 : qualité hygiène sécurité environnement
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 60%

Date d’échéance de l’enregistrement : 14-09-2023
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
ASS FONDATEURS PROTECT INST CATHO LYON 32693006200145 UCLy / ESQESE https://www.esqese.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

La certification est née en 1994, avec l’émergence des normes et certifications QSE (Qualité, Sécurité, Environnement), de la demande de nombreux secteurs d’activité de former des professionnels QSE polyvalents. En associant ces trois domaines, le titre anticipait les évolutions qui se sont produites par la suite, vers le management intégré et les systèmes normatifs globaux, type ISO 26000. La création de la certification est le fruit d’une réflexion associant partenaires universitaires, industriels et institutionnels, parmi lesquels le Mouvement Français de la Qualité (MFQ) a joué un rôle prépondérant. 

Dans les années 90, les métiers du QSE étaient des métiers techniques de terrain, assez fortement adossés à l’application d’outils et de référentiels (cartes de contrôle, résolution de problèmes, normes, …). Le titre de technicien supérieur QSE, correspondait bien à cette réalité très technique et méthodologique (maîtrise limitée des fondements scientifiques / capacités et connaissances permettant d’assurer des responsabilités de conception et/ou d’encadrement et/ou de gestion dans un champ technique ou disciplinaire bien déterminé). A partir des années 2000, la composante "managériale" des activités QSE s’est significativement renforcée. Ces dernières années, les enjeux de la qualité ont évolué vers des enjeux de plus en plus transverses et liés au pilotage de l’organisation : des sujets stratégiques pour l’entreprise qui impliquent des compétences à la fois plus pointues sur les thématiques de la qualité et plus généralistes quant à la gestion des organisations.   

Les entreprises investissent la politique qualité en visant son intégration par l’association Qualité, Sécurité, Santé au travail, Environnement (QSSTE ou QSE selon l’usage associant Sécurité et Santé au Travail). La très grande majorité des entreprises qui ont une certification qualité envisage une ou plusieurs autres certifications, notamment en environnement et/ou sécurité / santé au travail. Aussi, la prise en compte transversale des enjeux de qualité, sécurité, environnement et santé au travail, dans les systèmes de management et le pilotage d’organisation est plus que jamais cruciale pour l’amélioration des performances de l’entreprise.

Activités visées :

Le chargé de mission QSSTE participe à l’élaboration de la politique qualité. Il met en œuvre et coordonne la politique qualité, sécurité, santé au travail et environnement de l'entreprise, dans ses dimensions analyse de risques, actions préventives et correctives, pilotage d’audits internes et externes. Il participe à la communication de crise sur les sujets QSSTE. Il est en charge de l’intégration de la politique QSSTE et il gère projets et équipes projet dans le but d’assurer le déploiement de la stratégie intégrée.  

Ses activités contribuent au développement de nouveaux marchés et représentent un enjeu important au niveau de la compétitivité de l'entreprise. Il a des responsabilités de management et de gestion d’équipe projet. Il peut aussi avoir des responsabilités de management hiérarchique d’équipe.  Selon la taille de l’entreprise et ses ressources humaines sur les sujets QSSTE, il peut avoir un rôle de conseiller auprès de la Direction Générale et être l’interlocuteur des autorités de contrôle externes et des parties prenantes au sein de l’entreprise.  Il peut être amené à intervenir sur différents sites de l’entreprise, et doit travailler en autonomie sur les projets qui lui sont confiés.   

Le chargé de mission QSSTE doit inscrire la qualité, la sécurité et l’environnement dans la stratégie globale de l’entreprise en étant à l’écoute des parties intéressées (clients, institutions, collectivités locales…), tout en s’appuyant sur une méthodologie basée sur différents référentiels.  

Le chargé de mission QSSTE :
- participe à l’élaboration de la politique QSSTE en lien avec la Direction Générale de l’entreprise
- évalue les risques QSSTE en présence et met en œuvre des actions préventives
- met en œuvre des actions correctives pour diminuer les aléas
- participe au pilotage des démarches d’amélioration et de certification dans le domaine de la qualité et/ou de la sécurité, santé au travail et/ou de l’environnement
- participe au pilotage de la communication de crise dans chacun des domaines
- déploie la démarche d’intégration des systèmes de management QSSTE   

Compétences attestées :

MANAGEMENT DE LA QUALITÉ :

-   Élaborer une politique qualité en lien avec la direction générale, pour traduire   les spécificités de l'entreprise et ses contraintes, afin de définir un plan   d’actions pertinent.
- Mettre   en place la veille normative dans le champ de la qualité en mobilisant les   ressources documentaires ad hoc pour répondre aux exigences normatives en   vigueur afin de concevoir une politique qualité conforme à ces exigences et   performante.   
-   Identifier et analyser les dysfonctionnements relevés (méthode des 5M, 8D), pour   mettre en place les actions correctives afin d’éliminer au maximum les risques de l’entreprise.  
-   Evaluer les risques potentiels dans le champ de la qualité liés à l'activité   normale et accidentelle de l'entreprise pour mettre en place des actions   préventives afin d’éviter la survenance des risques de l’entreprise.   
- Réaliser   les actions préventives et correctives en cohérence avec la stratégie   d’entreprise pour diminuer les risques (par exemple : AMDEC).      
-   Utiliser les outils de gestion adaptés au management de la qualité (exemple :   PDCA), pour organiser et suivre les actions à réaliser, afin d’assurer leur réalisation
-   Élaborer des tableaux de bord avec des indicateurs spécifiques au management   de la qualité pour mesurer, tracer et optimiser les actions mises en place   afin de piloter   la stratégie qualité.   
-   Élaborer et animer la communication de crise de l’entreprise dans le champ de   la qualité, en mobilisant sa connaissance du réseau d’acteurs internes et   externes et celle des outils de communication pour optimiser la gestion d’une   crise afin de diminuer son impact.   
- Élaborer   une démarche d’amélioration continue développée par l’obtention ou le   maintien de la certification ISO 9001 pour assurer la performance de cette   démarche, afin de servir la stratégie de l’entreprise.     
-Organiser des audits internes ou externes pour calibrer la mise en place d’actions afin d’optimiser la qualité au sein de l’entreprise 

MANAGEMENT DE LA SECURITE ET DE LA SANTÉ AU TRAVAIL :

      -   Élaborer une politique SST en lien avec la direction générale pour traduire   les spécificités de l’entreprise et ses contraintes, afin de définir un plan   d’actions pertinent.      
     - Mettre   en place la veille normative et règlementaire dans le champ de la SST en   mobilisant les ressources documentaires ad hoc, pour répondre aux exigences   normatives et règlementaires en vigueur, afin de concevoir une politique SST   conforme à ces exigences et performante.   
-   Identifier et analyser les « aléas » de type accidents du travail,   presqu’accidents, incidents, soins infirmerie, maladies professionnelles et   troubles psychosociaux en rapport à l'activité de l'entreprise et son   organisation pour mettre en place des actions correctives afin d’éliminer au   maximum ces « aléas ».  
-   Evaluer les risques potentiels dans le champ de la SST liés à l’activité   normale et hors-routine de l’entreprise pour mettre en place des actions   préventives afin d’éviter la survenance de ces risques.   
-   Utiliser les outils de gestion adaptés au cas de management de la SST (par   exemple : GPSST, arbre des causes) pour identifier l’origine des risques   et aléas et organiser de manière partagée leur prévention afin de les éviter.
-   Élaborer des tableaux de bord avec des indicateurs spécifiques à la SST   (exemple : taux de fréquence, taux de gravité, etc.) pour mesurer,   tracer et optimiser les actions mises en place, afin de piloter la stratégie   SST.   
- Réaliser les   actions préventives et correctives en cohérence avec la stratégie   d’entreprise pour diminuer les risques professionnels SST       
     -   Élaborer et animer la communication de crise SST en mobilisant sa   connaissance du réseau d’acteurs internes (DRH, CSE, IPRP, …) et externes (CRAM,   CARSAT, DIRECCTE, Inspection du travail, SDIS, INRS…) et celle des outils de   communication pour optimiser la gestion d’une crise afin d’en diminuer   l’impact      
     -   Élaborer une démarche d’amélioration continue, en vue de l’obtention ou du   maintien d’une certification ISO 45001 ou MASE pour assurer la performance de   cette démarche, afin de servir la stratégie de l’entreprise.     
- Organiser des audits internes pour calibrer la mise en place d'actions afin d’optimiser la gestion de la SST au sein de l'entreprise (exemple : réglementation ICPE, risque Incendie) 

 MANAGEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ET DE l’EFFICACITE ENERGETIQUE  :

        - Élaborer une politique   environnementale en lien avec la direction générale, pour traduire les   spécificités de l’entreprise et ses contraintes, afin de définir un plan   d’actions pertinent.
- Mettre   en place la veille normative et règlementaire en mobilisant les ressources   documentaires ad hoc, pour répondre aux exigences normatives et   règlementaires en vigueur, afin de concevoir une politique environnementale   et énergétique conforme à ces exigences et performante.      
     -   Identifier et analyser les dysfonctionnements relevés pour mettre en place   des actions correctives afin d’éliminer au maximum ces dysfonctionnements.  
-   Evaluer les risques potentiels environnementaux (internes et externes) liés à   l’activité normale et accidentelle de l’entreprise pour mettre en place des   actions préventives afin d’éviter la survenance de ces risques.   
-   Utiliser les outils de gestion adaptés au management environnemental et   énergétique pour organiser et suivre les actions à réaliser afin d’assurer   leur réalisation.
-   Élaborer des tableaux de bord avec indicateurs spécifiques au management de   l’environnement (IPE –IPM, IPO-, ICE, réglementation déchets, eau, air, sols   pollués…) pour mesurer, tracer et optimiser les actions mises en place, afin   de piloter la stratégie SST de manière performante.      
     - Réaliser les   actions préventives et correctives en cohérence avec la stratégie   d’entreprise pour diminuer les risques environnementaux et sanitaires.   
- Élaborer   et animer la communication de crise sanitaire et environnementale en   mobilisant sa connaissance du réseau d’acteurs (DREAL, ADEME, INERIS, SDIS,   Préfecture…) et des outils de communication pour optimiser la gestion d’une   crise afin d’en diminuer l’impact.   
-   Élaborer une démarche d’amélioration continue, en vue de l’obtention   éventuelle ou du maintien d’une certification ISO 14001, ISO 50001, EMAS pour   assurer la performance de cette démarche, afin de servir la stratégie de   l’entreprise.     
- Déployer des audits internes pour calibrer la mise en place d’actions afin d’optimiser la gestion environnementale et énergétique au sein de l'entreprise  

DEPLOIEMENT DE LA DEMARCHE D'INTEGRATION DE LA POLITIQUE QSSTE :

      -   Mobiliser les outils d’aide à la décision (matrice SWOT, matrice de décision multicritères,   modèle de plan d’actions) et apprécier la situation de l’entreprise   (financière, sociale, organisationnelle, RSE, éthique …) pour définir et   organiser une stratégie QSSTE intégrée, concertée et coordonnée, afin qu’elle   serve pleinement la stratégie de l’entreprise.    
-   Maitriser l’organisation d’une entreprise pour apprécier le contexte du   projet afin de situer son action.
-   Concevoir l’organisation d’un projet en utilisant les outils dédiés   (diagramme de GANTT, RACI, Porter, roue de Deming, etc) pour rationaliser sa   conduite afin d’en accroître l’efficacité.    
-   Identifier les acteurs du projet dans l’entreprise en sollicitant les   compétences managériales et sa connaissance de l’entreprise pour constituer   une équipe projet opérationnelle afin d’en assurer la performance.     
- Animer une équipe projet en mobilisant des compétences managériales participatives et des compétences émotionnelles et sensorielles pour favoriser l’engagement et la contribution de chacun afin d’obtenir les objectifs fixés par la Direction.
     - Informer l’ensemble des parties   prenantes (internes et externes) quant à la stratégie QSSTE intégrée en   tenant compte des spécificités de chacune, en employant des techniques de   communication interpersonnelle pour assurer la connaissance de chacun afin de   garantir la prise en compte de cette stratégie.
-   Élaborer des supports de formation et d’information pour assurer le partage adapté   d’informations et de compétences QSSTE afin d’assurer la prise en compte de   cette stratégie.  -   Concevoir et animer des formations auprès des acteurs pour accroître les   compétences QSSTE des collaborateurs afin d’assurer leur capacité à   participer à la réalisation de la stratégie QSSTE      

Modalités d'évaluation :

- Contrôle écrit continu de connaissances  
- Situations professionnelles simulée et réelles
- Études de cas réels professionnels  
- Réalisation d’un rapport écrit, soutenu oralement, devant un jury de professionnels
- Présentation écrite et orale d’une gestion de projet appliquée à une problématique confiée par une entreprise
- Présentation écrite et orale d’une communication appliquée à la problématique d’une organisation 

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34893BC01

Management de la qualité

 -   Élaborer une politique qualité en lien avec la direction générale,  pour traduire   les spécificités de l'entreprise et ses contraintes,  afin de définir un plan   d’actions pertinent.
- Mettre en place la veille normative dans le champ de la qualité en  mobilisant les   ressources documentaires ad hoc pour répondre aux  exigences normatives en   vigueur afin de concevoir une politique  qualité conforme à ces exigences et   performante.   
-   Identifier et analyser les dysfonctionnements relevés (méthode des  5M, 8D), pour   mettre en place les actions correctives afin d’éliminer  au maximum les risques de l’entreprise.  
-   Evaluer les risques potentiels dans le champ de la qualité liés à  l'activité   normale et accidentelle de l'entreprise pour mettre en  place des actions   préventives afin d’éviter la survenance des risques  de l’entreprise.   
- Réaliser  les actions préventives et correctives en cohérence avec la stratégie d’entreprise pour diminuer les risques (par exemple :  AMDEC).      
-   Utiliser les outils de gestion adaptés au management de la qualité  (exemple :   PDCA), pour organiser et suivre les actions à réaliser,  afin d’assurer leur réalisation
-   Élaborer des tableaux de bord avec des indicateurs spécifiques au  management   de la qualité pour mesurer, tracer et optimiser les actions  mises en place   afin de piloter   la stratégie qualité.   
-   Élaborer et animer la communication de crise de l’entreprise dans le  champ de   la qualité, en mobilisant sa connaissance du réseau  d’acteurs internes et   externes et celle des outils de communication  pour optimiser la gestion d’une   crise afin de diminuer son impact.   
- Élaborer   une démarche d’amélioration continue développée par  l’obtention ou le   maintien de la certification ISO 9001 pour assurer  la performance de cette   démarche, afin de servir la stratégie de  l’entreprise.     
-Organiser des audits internes ou externes pour calibrer la mise en  place d’actions afin d’optimiser la qualité au sein de l’entreprise  

- Contrôle écrit continu de connaissances liées au management de la qualité.   
- Situations professionnelles simulées relatives au management de la qualité, devant un jury de professionnels.   
- Études de cas réels professionnels mobilisant le management de la qualité.

RNCP34893BC02

Management de la Santé et la Sécurité au Travail

  -   Élaborer une politique SST en lien avec la direction générale pour  traduire   les spécificités de l’entreprise et ses contraintes, afin de  définir un plan   d’actions pertinent.      
- Mettre   en place la veille normative et règlementaire dans le  champ de la SST en   mobilisant les ressources documentaires ad hoc,  pour répondre aux exigences   normatives et règlementaires en vigueur,  afin de concevoir une politique SST   conforme à ces exigences et  performante.   
-   Identifier et analyser les « aléas » de type accidents du travail,    presqu’accidents, incidents, soins infirmerie, maladies  professionnelles et   troubles psychosociaux en rapport à l'activité de  l'entreprise et son   organisation pour mettre en place des actions  correctives afin d’éliminer au   maximum ces « aléas ».  
-   Evaluer les risques potentiels dans le champ de la SST liés à  l’activité   normale et hors-routine de l’entreprise pour mettre en  place des actions   préventives afin d’éviter la survenance de ces  risques.   -   Utiliser les outils de gestion adaptés au cas de management de la  SST (par   exemple : GPSST, arbre des causes) pour identifier l’origine  des risques   et aléas et organiser de manière partagée leur prévention  afin de les éviter.
-   Élaborer des tableaux de bord avec des indicateurs spécifiques à la  SST   (exemple : taux de fréquence, taux de gravité, etc.) pour mesurer,    tracer et optimiser les actions mises en place, afin de piloter la  stratégie   SST.   
- Réaliser les   actions préventives et correctives en cohérence avec la  stratégie   d’entreprise pour diminuer les risques professionnels SST        
-   Élaborer et animer la communication de crise SST en mobilisant  sa   connaissance du réseau d’acteurs internes (DRH, CSE, IPRP, …) et  externes (CRAM,   CARSAT, DIRECCTE, Inspection du travail, SDIS, INRS…)  et celle des outils de   communication pour optimiser la gestion d’une  crise afin d’en diminuer   l’impact      
      -   Élaborer une démarche d’amélioration continue, en vue de  l’obtention ou du   maintien d’une certification ISO 45001 ou MASE pour  assurer la performance de   cette démarche, afin de servir la stratégie  de l’entreprise.     
- Organiser des audits internes pour calibrer la mise en place d'actions  afin d’optimiser la gestion de la SST au sein de l'entreprise (exemple :  réglementation ICPE, risque Incendie)  

- Contrôle écrit continu de connaissances liées au management de la SST.   
- Situations professionnelles simulées relatives au, management de la SST, devant un jury de professionnels.       
- Étude de cas réels professionnels mobilisant le management de la SST. 

RNCP34893BC03

Management de l’environnement et de l’efficacité énergétique

    - Élaborer une politique   environnementale en lien avec la direction  générale, pour traduire les   spécificités de l’entreprise et ses  contraintes, afin de définir un plan   d’actions pertinent.
- Mettre   en place la veille normative et règlementaire en mobilisant  les ressources   documentaires ad hoc, pour répondre aux exigences  normatives et   règlementaires en vigueur, afin de concevoir une  politique environnementale   et énergétique conforme à ces exigences et  performante.      
      -   Identifier et analyser les dysfonctionnements relevés pour  mettre en place   des actions correctives afin d’éliminer au maximum ces  dysfonctionnements.  
-   Evaluer les risques potentiels environnementaux (internes et  externes) liés à   l’activité normale et accidentelle de l’entreprise  pour mettre en place des   actions préventives afin d’éviter la  survenance de ces risques.   
-   Utiliser les outils de gestion adaptés au management environnemental  et   énergétique pour organiser et suivre les actions à réaliser afin  d’assurer   leur réalisation.
-   Élaborer des tableaux de bord avec indicateurs spécifiques au  management de   l’environnement (IPE –IPM, IPO-, ICE, réglementation  déchets, eau, air, sols   pollués…) pour mesurer, tracer et optimiser  les actions mises en place, afin   de piloter la stratégie environnementale et énergétique de  manière performante.      
      - Réaliser les   actions préventives et correctives en cohérence  avec la stratégie   d’entreprise pour diminuer les risques  environnementaux et sanitaires.   
- Élaborer   et animer la communication de crise sanitaire et  environnementale en   mobilisant sa connaissance du réseau d’acteurs  (DREAL, ADEME, INERIS, SDIS,   Préfecture…) et des outils de  communication pour optimiser la gestion d’une   crise afin d’en diminuer  l’impact.   
-   Élaborer une démarche d’amélioration continue, en vue de l’obtention    éventuelle ou du maintien d’une certification ISO 14001, ISO 50001,  EMAS pour   assurer la performance de cette démarche, afin de servir la  stratégie de   l’entreprise.     
- Déployer des audits internes pour calibrer la mise en place d’actions  afin d’optimiser la gestion environnementale et énergétique au sein de  l'entreprise   

- Contrôle écrit continu de connaissances liées au management de l’environnement et de l’efficacité énergétique.  

- Situations professionnelles simulées, relatives au management de l’environnement et de l’efficacité énergétique, devant un jury de professionnels.
- Étude de cas réels professionnels mobilisant le management de l’environnement et de l’efficacité énergétique.   

RNCP34893BC04

Déploiement de la démarche d’intégration de la politique QSSTE

 -   Mobiliser les outils d’aide à la décision (matrice SWOT, matrice de  décision multicritères,   modèle de plan d’actions) et apprécier la  situation de l’entreprise   (financière, sociale, organisationnelle,  RSE, éthique …) pour définir et   organiser une stratégie QSSTE  intégrée, concertée et coordonnée, afin qu’elle   serve pleinement la  stratégie de l’entreprise.    
-   Maitriser l’organisation d’une entreprise pour apprécier le contexte du   projet afin de situer son action.
-   Concevoir l’organisation d’un projet en utilisant les outils dédiés    (diagramme de GANTT, RACI, Porter, roue de Deming, etc) pour  rationaliser sa   conduite afin d’en accroître l’efficacité.    
-   Identifier les acteurs du projet dans l’entreprise en sollicitant  les   compétences managériales et sa connaissance de l’entreprise pour  constituer   une équipe projet opérationnelle afin d’en assurer la  performance.     
- Animer une équipe projet en mobilisant des compétences managériales  participatives et des compétences émotionnelles et sensorielles pour  favoriser l’engagement et la contribution de chacun afin d’obtenir les  objectifs fixés par la Direction.
      - Informer l’ensemble des parties   prenantes (internes et  externes) quant à la stratégie QSSTE intégrée en   tenant compte des  spécificités de chacune, en employant des techniques de   communication  interpersonnelle pour assurer la connaissance de chacun afin de    garantir la prise en compte de cette stratégie.
-   Élaborer des supports de formation et d’information pour assurer le  partage adapté   d’informations et de compétences QSSTE afin d’assurer  la prise en compte de   cette stratégie. 

 -Concevoir et animer des  formations auprès des acteurs pour accroître les   compétences QSSTE des  collaborateurs afin d’assurer leur capacité à   participer à la  réalisation de la stratégie QSSTE       

- Contrôle écrit continu de connaissances liées au déploiement de la démarche d’intégration de la politique QSSTE.      

- Présentation écrite et orale d’une gestion de projet appliquée à une problématique confiée par une entreprise.      
- Présentation écrite et orale d’une communication appliquée à la problématique d’une organisation.      
   

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

La certification s'acquiert par capitalisation des blocs de compétences et également avec deux modalités d'évaluation qui permettent de constater que le candidat est capable de mobiliser les compétences de manière articulée et transverse : 

1/ l'évaluation des compétences acquises à l'occasion d'une mise en situation professionnelle réelle ou de la mission professionnelle, 

2/ un rapport écrit relatif à cette situation professionnelle.

Dans le cadre de situations professionnelles de stage ou de missions professionnelles, le tuteur évalue les compétences techniques et comportementales appliquées au management de la Qualité, de la Sécurité, de la Santé au Travail, de l'Environnement et de l'efficacité énergétique, et au déploiement de la démarche d'intégration de la politique QSSTE.

Le stage ou la mission professionnelle donnent lieu à un rapport écrit qui est soutenu oralement devant un jury de professionnels. Il décrit les situations vécues de management de la Qualité, de la Sécurité, de la Santé au Travail, de l’Environnement  et de l'efficacité énergétique, et de déploiement de la démarche d'intégration de la politique QSSTE.

Secteurs d’activités :

Qualité, Sécurité, Santé au travail et Environnement s’exercent dans toute entreprise industrielle ou de services quelle que soit sa taille, de tout secteur d’activité, ainsi que dans tout type d’organismes privés (associations, ONG, …) et publics ou parapublics (établissements publics, chambres consulaires, collectivités territoriales, …). 

En effet, la taille des entreprises concernées par les démarches QSE s’est diversifiée au cours des vingt dernières années. Les obligations réglementaires (droit du travail et droit de la sécurité sociale, pour la SST, droit de l’environnement dont le droit des ICPE, pour l’environnement) s’appliquent à toutes les tailles d’entreprises et de structures, quel que soit leur secteur d’activité, dans le public (hôpitaux, transports, collectivités, …) comme dans le privé. 

Ceci entraîne le développement de certifications telles que le MASE (Manuel d’Amélioration Sécurité des Entreprises), exigées par les clients industriels de tous leurs prestataires, grands groupes nationaux ou internationaux comme PME ou TPE. Quelques exemples de secteurs d’activité : santé, chimie, pharmacie, dispositifs médicaux, industrie agro-alimentaire, hôtellerie, gestion des déchets, traitement de l’eau, transports, logistique, BTP, mécanique, métallurgie, maintenance industrielle, aérospatial, services, collectivités, …  

Type d'emplois accessibles :

- Responsable Qualité et/ou Environnement et/ou Sécurité et/ou Santé au Travail
- Expert(e) Qualité et/ou Environnement et/ou Sécurité et/ou Santé au Travail
- Chargé(e) de mission Qualité et/ou Environnement et/ou Sécurité et/ou Santé au Travail
- Chargé(e) de projet Qualité et/ou Environnement et/ou Sécurité et/ou Santé au Travail
- Coordonnateur(trice) ou Coordinateur(trice) Qualité et/ou Environnement et/ou Sécurité et/ou Santé au Travail  

Code(s) ROME :
Références juridiques des règlementations d’activité :

N/A

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury de délivrance du titre est constitué de 14 personnes : 

- Le directeur de l’ESQESE à l’UCLy 

- Le directeur de l’ESQESE à l’ICT 

- Le directeur de l’ESQESE à l’ICP 

- Le responsable des études de la formation ESQESE UCLy 

- Le responsable des relations entreprises de la formation ESQESE UCLy

- 2 enseignants ou enseignants-chercheurs du parcours de formation  

- 7 professionnels Chargé(e)s de mission QSSTE   

Après un parcours de formation continue X

Le jury de délivrance du titre est constitué de 14 personnes : 

- Le directeur de l’ESQESE à l’UCLy 

- Le directeur de l’ESQESE à l’ICT 

- Le directeur de l’ESQESE à l’ICP 

- Le responsable des études de la formation ESQESE UCLy 

- Le responsable des relations entreprises de la formation ESQESE UCLy

- 2 enseignants ou enseignants-chercheurs du parcours de formation  

- 7 professionnels Chargé(e)s de mission QSSTE 

En contrat de professionnalisation X

Le jury de délivrance du titre est constitué de 14 personnes : 

- Le directeur de l’ESQESE à l’UCLy 

- Le directeur de l’ESQESE à l’ICT 

- Le directeur de l’ESQESE à l’ICP 

- Le responsable des études de la formation ESQESE UCLy 

- Le responsable des relations entreprises de la formation ESQESE UCLy

- 2 enseignants ou enseignants-chercheurs du parcours de formation  

- 7 professionnels Chargé(e)s de mission QSSTE 

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

 Le jury de délivrance du titre est constitué de 12 personnes :  

- Le directeur de l’ESQESE à l’UCLy
- Le directeur de l’ESQESE à l’ICT
- Le directeur de l’ESQESE à l’ICP
- Le responsable des études de la formation ESQESE UCLy
- Le responsable des relations entreprises de la formation ESQESE UCLy
- 3 enseignants ou enseignants-chercheurs du parcours de formation  
- 4 professionnels Chargé(e)s de mission QSSTE      

En contrat d’apprentissage X

Le jury de délivrance du titre est constitué de 14 personnes : 

- Le directeur de l’ESQESE à l’UCLy 

- Le directeur de l’ESQESE à l’ICT 

- Le directeur de l’ESQESE à l’ICP 

- Le responsable des études de la formation ESQESE UCLy 

- Le responsable des relations entreprises de la formation ESQESE UCLy

- 2 enseignants ou enseignants-chercheurs du parcours de formation  

- 7 professionnels Chargé(e)s de mission QSSTE 

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :

https://certificationprofessionnelle.fr/recherche/rncp/30098">RNCP30098 - Licence Professionnelle - Qualité, hygiène, sécurité, santé, environnement (fiche nationale)    https://certificationprofessionnelle.fr/recherche/rncp/6938">RNCP6938 - Responsable des systèmes qualité, hygiène, sécurité, environnement. Sully Formation   https://certificationprofessionnelle.fr/recherche/rncp/26786">RNCP26786 - Responsable de systèmes de management qualité - hygiène - sécurité - environnement ITESCIA   https://certificationprofessionnelle.fr/recherche/rncp/17821">RNCP17821 - Responsable qualité, sécurité, environnement IFSGO   https://certificationprofessionnelle.fr/recherche/rncp/16325">RNCP16325 - Responsable qualité sécurité environnement CESI   https://certificationprofessionnelle.fr/recherche/rncp/16881">RNCP16881 - Responsable système qualité hygiène sécurité environnement IFOCOP   https://certificationprofessionnelle.fr/recherche/rncp/23666">RNCP23666 - Responsable en qualité sécurité environnement KLM – ISEAM   https://certificationprofessionnelle.fr/recherche/rncp/29426">RNCP29426 - Responsable management durable qualité sécurité environnement  IEQT   https://certificationprofessionnelle.fr/recherche/rncp/1620">RNCP1620 - Responsable qualité, environnement, sécurité  INTERFOR SIA   https://certificationprofessionnelle.fr/recherche/rncp/26152">RNCP26152 - Responsable qualité, sécurité/sûreté, environnement  CCI Porte de Normandie   https://certificationprofessionnelle.fr/recherche/rncp/34205">RNCP34205 - Responsable qualité sécurité environnement  CFAS Institut  

Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)
Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :


Date de décision 14-09-2020
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 14-09-2023
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2018 60 0 80 73 80
2017 66 0 67 58 73
2016 79 0 81 57 61
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.esqese.fr/formations/metiers-prepares/charge-mission-qsste/


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
INSTITUT CATHOLIQUE DE PARIS Habilitation pour former et organiser l’évaluation
INSTITUT CATHOLIQUE Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP12307 RNCP12307 - Animateur qualité, sécurité, santé au travail et environnement
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet