Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Directeur technique de spectacle et d'évènement

Active

N° de fiche
RNCP34992
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 323p : Organisation, gestion : Production et régie
Formacode(s) :
  • 45052 : production spectacle
  • 45042 : technique spectacle
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 85%

Date d’échéance de l’enregistrement : 14-10-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
CTRE FORMATION PROF TECHNICIENS SPECT 31360884600025 CFPTS https://www.cfpts.com/
Objectifs et contexte de la certification :

La certification professionnelle de "Directeur technique de spectacle et d'évènement" permet à son détenteur de présenter les compétences recherchées par les entreprises du secteur du spectacle vivant et de l’événementiel pour accompagner des projets de plus en plus complexes.

Activités visées :

Le directeur technique prépare, organise, coordonne et contrôle l’ensemble des moyens humains et matériels nécessaires à l’usage, à la réalisation et à l’exploitation technique des lieux, des spectacles, événements et manifestations de la structure de droit privé ou public.   

Le directeur technique est un cadre technique et administratif de la filière technique. Il peut être cadre dirigeant ou cadre de direction. Il est placé sous l’autorité d’un directeur général ou d'un chef d'établissement. Sa fonction est une fonction managériale d’étude, de planification, d’encadrement et de gestion des compétences de différents corps de métier. 

Cette fonction l’amène à concevoir et piloter un projet technique qui valorisera le projet artistique. Il participe avec le directeur de l’entreprise et l’administrateur à la définition de la politique de production et d’exploitation de l’entreprise, à sa traduction en moyens techniques et humains, ainsi qu’à la direction des différents services techniques nécessaires au montage et à l’exploitation d’un spectacle ou d’un évènement ainsi qu’à la maintenance d’un lieu et de ses équipements. La fonction de directeur technique s’applique notamment à deux situations de travail : 

  • Direction  technique d’un établissement fixe 
  • Direction technique de manifestations ponctuelles (festivals, tournées, variétés, concerts, événementiel, arts de la rue etc.)  
Compétences attestées :
  • Piloter les projets du spectacle : évènements, équipements, bâtiments
  • Diriger les équipes techniques d'une structure spectacle/évènement
  • Décider des moyens prévisionnels et superviser l’exploitation d’un spectacle
  • Encadrer la prévention des risques d'une structure spectacle/évènement
Modalités d'évaluation :

Chacun des blocs de compétences peut être présenté indépendamment et sans ordre requis. 

Chaque bloc de compétences est évalué à travers une mise en situation qui donne lieu à une présentation écrite, un jeu de rôle et un entretien avec un jury de professionnels.

Chaque évaluation, réalisée par un jury professionnel, est précisée en termes de résultats attendus, de critères mesurables et objectivables et de compétences évaluées. A l'issue de l'évaluation, dans le cadre d'un entretien individuel, le jury restitue au candidat ses retours afin que le candidat identifie ses points forts et ses axes de développement.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP34992BC01

Piloter les projets du spectacle : évènements, équipements, bâtiments

C1.1.1 – Rechercher des solutions   innovantes, adaptées à l’activité de spectacle et d’évènement, en suivant les   évolutions technologiques et règlementaires pour décider des investissements   de matériels, d’installations, ou de travaux sur les bâtiments d’une   structure 

  • Élaborer des cahiers des charges de demande   d’études. - Superviser et planifier la réalisation d’études. - Rechercher, mettre en œuvre et valoriser de   nouvelles techniques ou de nouvelles pratiques professionnelles. 
  • Animer des groupes de réflexion et de production   sur les pratiques professionnelles.     

C1.1.2   – Décider des investissements de matériels, d’installations, ou de travaux   sur les bâtiments d’une structure en repérant les solutions et innovations   techniques pour développer l’accessibilité universelle des spectacles et   évènements

C1.1.3   – Décider des investissements de matériels, d’installations, ou de travaux   sur les bâtiments d’une structure en repérant les solutions et innovations   techniques pour favoriser le développement durable et les pratiques   éco-responsables     

C1.2.1 – Développer les process et   méthodologies en proposant des solutions techniques pour aider et améliorer   le fonctionnement des services de la structure  

  • Élaborer des préconisations ou des avis dans le   cadre d’une instruction de dossier. 
  • Proposer des solutions pour améliorer les process   et le fonctionnement des services.
  • Apporter une aide technique aux utilisateurs d’un   équipement ou d’un matériel. 
  • Rédiger et diffuser des notices, des instructions,   des procédures 

C1.2.2   – Assister le DSI en analysant les cahiers des charges et offres en matière   de solutions informatiques et réseaux pour équiper les services

  •  Définir les besoins fonctionnels du système   d’information et les critères de sélection d’un progiciel. 
  • Contrôler la réalisation des tests et des recettes   fonctionnelles des applicatifs informatiques.     

C1.3   – Concevoir la réalisation d’un projet de spectacle et d’évènement en   mobilisant les acteurs et les ressources nécessaires à la réussite du projet   pour en maitriser les enjeux et les risques  

  • Définir les finalités, les enjeux, les objectifs   et les risques d’un projet.
  • Conduire un état des lieux, un diagnostic   technique, environnemental et économique du niveau d’équipement et   d’entretien du patrimoine. 
  • Recenser les besoins et planifier l’acquisition ou   le renouvellement des matériels et des équipements. - Contrôler la conformité des équipements et prévoir   leur mise aux normes.     

C1.4 – Coordonner les opérations de travaux ou de   maintenance en prenant en compte les contraintes d'activités pour réaliser le   maintien à niveau ou la mise au norme des installations et des équipements   d'un bâtiment de spectacle  

  • Organiser et animer les comités de pilotage et les   groupes techniques. - Etablir des rapports de suivi et renseigner des   indicateurs et des tableaux de bord. 
  • Réceptionner, apprécier, contrôler la conformité   des réalisations. 
  • Elaborer les cahiers des charges et les pièces du   marché public (Gestion de la commande publique) 
  • Négocier avec les fournisseurs et les entreprises   dans le cadre de la procédure des marchés publics. - Effectuer la passation et contrôler l’exécution du   marché. 
  • Elaborer un protocole d’entretien et de   maintenance et faire appliquer les consignes d’utilisation d’un matériel ou   d’un produit. 
  • Définir et mettre en œuvre des procédures de   contrôle et de traçabilité des matériels et des produits. 
  • Evaluer l’usure et les risques de   dysfonctionnement d’un équipement ou d’un matériel.          

Mise en situation professionnelle   simulée :

  • Conduite d’un projet de direction technique 
  • Évaluation   individuelle  
  • Soutenance   écrite / Jeu de rôle avec le jury représentant une partie des acteurs du   projet (directeur, élu territorial, architecte…)         


RNCP34992BC02

Diriger les équipes techniques d'une structure spectacle/évènement

C2.1 Structurer l’organisation des équipes   techniques, permanentes et intermittentes, en respectant les procédures   administratives et règlementaires, notamment diversité/égalité, pour répondre   aux besoins de compétences et accompagner les projets de structure et   artistiques

 

  • Traduire des orientations politiques de la   structure et/ou de la collectivité en projet d’organisation et de service. - Définir avec la hiérarchie les missions, les   objectifs et les résultats attendus par un ou des services. 
  • Participer à la politique de rémunération des   personnels.     


C2.2.1 Piloter la direction des équipes techniques   en développant les outils de management adaptés pour favoriser l’intégration   et la qualité de vie au travail des techniciens et régisseurs


C2.2.2   Accompagner les techniciens en situation de handicap en adaptant les postes   pour accélérer l’accessibilité universelle des métiers du spectacle      


C2.3 Supervise l’activité des équipes en   sélectionnant les données à transmettre pour l’établissement des bulletins de   salaire, des rapports d’activité et des bilans sociaux     

Mise en situation professionnelle simulée :

  • A partir d'une mise en situation portant sur la gestion des équipes incluant une réorganisation des services 
  • Evaluation individuelle  
  • Soutenance écrite / Jeu de rôle avec le jury représentant une partie des acteurs du projet (directeur, administrateur, responsable RH…) 


RNCP34992BC03

Décider des moyens prévisionnels et superviser l’exploitation d’un spectacle

  C3.1 – Superviser la planification des activités techniques d'un spectacle ou d'un évènement en validant les besoins matériels et humains alloués pour le bon déroulement de l'exploitation des projets artistiques

  • Définir des processus d’intervention des équipes techniques, et les types de matériels ou moyens requis. 
  • Organiser les interventions du personnel technique et la co-activité depuis les répétitions, le montage/démontage, l’exploitation, la maintenance et l’archivage. 
  • Organiser l’occupation des lieux de production / exploitation des spectacles, événements et manifestations, et assurer le suivi du rétro-planning. 
  • Concevoir et superviser l’archivage des éléments liés aux spectacles, événements et manifestations (plans, décors, costumes, accessoires…). 

     C3.2   – Gérer l'administration des activités techniques en exploitant les   informations relatives aux moyens à mettre en œuvre pour la rédaction des   conditions contractuelles des projets artistiques 

  • Négocier et établir des contrats commerciaux et   d’entretien des matériels et équipements. 
  • Vérifier les contrats d’assurance. 

    C3.3   – Elaborer les budgets des activités techniques en produisant les données   prévisionnelles ou de production des moyens mis en œuvre pour l'exploitation   des projets artistiques 

  • Appliquer des procédures comptables et d’achats   liées à la nature juridique de la structure et à la nature des projets menés.    


  C.3.4 Superviser l'exploitation d'un spectacle ou d'un évènement en organisant les interventions des personnels, des prestataires de service et des organismes de contrôle pour garantir le respect des procédures et des règlementations en vigueur.

 

  Mise en situation professionnelle simulée :

  • A partir d'une mise en situation portant sur la planification prévisionnelle et l’élaboration budgétaire dans le spectacle et l'évènement 
  • Evaluation individuelle  
  • Soutenance écrite / Jeu de rôle avec le jury représentant une partie des acteurs du projet (directeur, administrateur de salle…)   


RNCP34992BC04

Encadrer la prévention des risques d'une structure spectacle/évènement

  C4.1 – Produire les documents d'encadrement de la prévention des risques professionnels en prenant en compte la réglementation en vigueur et les contraintes d'une structure ou d'un projet de spectacle / évènement pour organiser et contrôler le respect des règles d’hygiène, de santé et de sécurité au travail

  •  Elaborer le règlement intérieur et veiller à son application. 
  • Réaliser un diagnostic sur les niveaux de risque et alerter les décideurs. Déclencher les procédures de mise en conformité en cas de non-respect des règles. 

  C4.2 – Produire le système d'encadrement de la prévention des risques d'un établissement recevant du public en prenant en compte la réglementation en vigueur, les contraintes et les problématiques spécifiques pour piloter les dispositifs de mise en sécurité/sûreté du public pendant une représentation de spectacle ou un évènement 

  •  Gérer l’obtention des autorisations officielles (préfectorales, municipales, commissions et audits) et les communiquer. 
  • Élaborer et mettre en œuvre le règlement et les procédures de sécurité.
  •  Émettre un avis technique dans le cadre des commissions de sécurité. Assurer un contrôle périodique des conditions de sécurité. 

  C4.3 – Organiser et mettre en œuvre un dispositif de contrôle et de veille des équipements, des installations, des bâtiments ou d'un lieu de représentation en prenant en compte la réglementation pour assurer la sécurité des équipements matériels et des bâtiment

  • Tenir à jour les documents imposés par la réglementation. 
  • Alerter sur les risques, les dysfonctionnements, la vétusté et les mises aux normes. 

  Mise en situation professionnelle simulée :

  • A partir d'une mise en situation portant sur les problématiques de sécurité et de sûreté d'un projet de spectacle, d'un évènement et de la mise en conformité d'un équipement ou d'un bâtiment 
  • Evaluation individuelle  
  • Soutenance écrite / Jeu de rôle avec le jury représentant une partie des acteurs du projet (Direction / Commission de sécurité, Représentants publiques …)   


Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Pour obtenir la certification professionnelle de "Directeur technique de spectacle et d'évènement, niveau 7 (Eu)", délivrée par le CFPTS, le candidat devra avoir réussi l’épreuve finale évaluée par le jury de certification, basée sur un entretien de positionnement professionnel, et avoir obtenu la certification de tous les blocs de compétences composant la certification précitée.

Secteurs d’activités :

Spectacle vivant - théâtre, danse, opéra, musique, cirque, arts de la rue, ... et événementiel

Type d'emplois accessibles :

Directeur technique, responsable technique, responsable bâtiment

Code(s) ROME :
  • L1509 - Régie générale
Références juridiques des règlementations d’activité :

Il peut être recommandé au directeur technique d’avoir suivi une formation à la prévention des risques et de la sécurité des spectacles pour la licence d’exploitant (code du travail Art. R 7122-2 et 3).

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

La certification s’adresse à un public ayant une expérience confirmée en régie générale. Une expérience de participation à la création de projet ou d’entreprise sera prise en considération. Est également demandé la maîtrise d’au moins une régie spécialisée (plateau, lumière, son, vidéo, exposition, production, bâtiment, etc.) et de la régie générale, une expérience de direction d’équipe et la maîtrise de la bureautique (traitement de texte, tableur, pdf., Internet…).



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Après un parcours de formation continue X

 Le jury de certification est composé au minimum de 3 personnes :
· Un directeur technique en activité, extérieur à l'organisme certificateur / de formation
· Deux professionnels, cadre de direction, en activités, représentant les secteurs d'activité du spectacle vivant et/ou de l'événementiel
· Auxquels s'ajoute un représentant de l'organisme de formation, représentant la pédagogie, pris parmi les intervenants, référents et/ou coordinateurs pédagogiques. Ce représentant a une voix consultative pour renseigner le jury sur l'évolution des candidats en voie d'accès par la formation.    Considérant que le représentant de la pédagogie a une voie consultative et non décisionnelle, le jury de certification est composé à 100% de professionnels en activité, extérieurs à l'organisme certificateur.  
Dans l'objectif de garantir une meilleure insertion professionnelle, pour la nomination des membres du jury, le CFPTS, en tant qu'organisme certificateur, s'attache à solliciter autant que faire se peut des professionnels qui participent activement au réseau professionnel, à son développement et à son recrutement.  

En contrat de professionnalisation X

 Le jury de certification est composé au minimum de 3 personnes :
· Un directeur technique en activité, extérieur à l'organisme certificateur / de formation
· Deux professionnels, cadre de direction, en activités, représentant les secteurs d'activité du spectacle vivant et/ou de l'événementiel
· Auxquels s'ajoute un représentant de l'organisme de formation, représentant la pédagogie, pris parmi les intervenants, référents et/ou coordinateurs pédagogiques. Ce représentant a une voix consultative pour renseigner le jury sur l'évolution des candidats en voie d'accès par la formation.    Considérant que le représentant de la pédagogie a une voie consultative et non décisionnelle, le jury de certification est composé à 100% de professionnels en activité, extérieurs à l'organisme certificateur.  
Dans l'objectif de garantir une meilleure insertion professionnelle, pour la nomination des membres du jury, le CFPTS, en tant qu'organisme certificateur, s'attache à solliciter autant que faire se peut des professionnels qui participent activement au réseau professionnel, à son développement et à son recrutement.  

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

 Le jury de certification est composé au minimum de 3 personnes :
· Un directeur technique en activité, extérieur à l'organisme certificateur / de formation
· Deux professionnels, cadre de direction, en activités, représentant les secteurs d'activité du spectacle vivant et/ou de l'événementiel
· Auxquels s'ajoute un représentant de l'organisme de formation, représentant la pédagogie, pris parmi les intervenants, référents et/ou coordinateurs pédagogiques. Ce représentant a une voix consultative pour renseigner le jury sur l'évolution des candidats en voie d'accès par la formation.    Considérant que le représentant de la pédagogie a une voie consultative et non décisionnelle, le jury de certification est composé à 100% de professionnels en activité, extérieurs à l'organisme certificateur.  
Dans l'objectif de garantir une meilleure insertion professionnelle, pour la nomination des membres du jury, le CFPTS, en tant qu'organisme certificateur, s'attache à solliciter autant que faire se peut des professionnels qui participent activement au réseau professionnel, à son développement et à son recrutement.  

En contrat d’apprentissage X

Le jury de certification est composé au minimum de 3 personnes : 

· Un directeur technique en activité, extérieur à l'organisme certificateur / de formation 

· Deux professionnels, cadre de direction, en activités, représentant les secteurs d'activité du spectacle vivant et/ou de l'événementiel 

· Auxquels s'ajoute un représentant de l'organisme de formation, représentant la pédagogie, pris parmi les intervenants, référents et/ou coordinateurs pédagogiques. Ce représentant a une voix consultative pour renseigner le jury sur l'évolution des candidats en voie d'accès par la formation.   
Considérant que le représentant de la pédagogie a une voie consultative et non décisionnelle, le jury de certification est composé à 100% de professionnels en activité, extérieurs à l'organisme certificateur.  

Dans l'objectif de garantir une meilleure insertion professionnelle, pour la nomination des membres du jury, le CFPTS, en tant qu'organisme certificateur, s'attache à solliciter autant que faire se peut des professionnels qui participent activement au réseau professionnel, à son développement et à son recrutement.  

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
03-03-2007

Arrêté du 23 février 2007 publié au Journal Officiel du 03 mars 2007  portant enregistrement au répertoire national des certifications  professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau II, avec effet  au 03 mars 2007, jusqu'au 03 mars 2012. (En vertu de l'arrêté du 27  novembre 2012, les titulaires de la certification obtenue à compter du  18 avril 2007 peuvent se prévaloir du niveau I). 

Date de décision 14-10-2020
Durée de l'enregistrement en années 5
Date d'échéance de l'enregistrement 14-10-2025
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 7 1 100 86 86
2018 10 0 100 88 88
2017 12 1 100 78 80
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Page en cours de construction

https://www.cfpts.com/formations/certifications/



Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP26273 RNCP26273 - Directeur(trice) technique de spectacle et d'évènement
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet