Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Manager de projets BTP

Active

N° de fiche
RNCP36270
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 231p : Conduite de travaux et métré en génie civil
  • 232p : Conduite des travaux, encadrement de chantier, métré, dans le gros-oeuvre
  • 233p : Conduite des travaux, métré encadrement de chantiers de finition
Formacode(s) :
  • 22293 : conduite travaux BTP
  • 22254 : BTP conception organisation
Taux d'insertion global moyen à 6 mois : 95%%

Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : 79%
Date d’échéance de l’enregistrement : 25-03-2024
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
ECOLE SUPERIEURE DE CONDUITE DE TRAVAUX 48957934200010 - http://esct.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

D’après une enquête de juin 2020, publiée par la Fédération Française du Bâtiment (FFB), le marché du bâtiment connaît une croissance constante depuis quatre ans.

Le manager de projets BTP est chargé du management de l'ensemble des chantiers sous sa responsabilité. Interlocuteur du maître d'œuvre, il supervise le suivi économique et financier des chantiers, assure l'interface entre les clients, les fournisseurs et la direction de l'agence.

Activités visées :

Analyser l’environnement général et les variables économiques de l’entreprise   

Définir les capacités financières de l’entreprise   

Définir l’ambition stratégique de l’entreprise, les objectifs de chiffre d'affaires et la marge bénéficiaire

Déterminer les investissements du périmètre opérationnel 

Établir les budgets du périmètre opérationnel

Piloter les budgets établis du périmètre opérationnel

Gérer la trésorerie du périmètre opérationnel

Choisir des fournisseurs, sous-traitants, prestataires   

Superviser la réponse à l'appel d'offres de l’entreprise

Négocier des solutions techniques, financières ou de réduction des délais

Gérer l'ensemble des documents et demandes administratives du chantier

Superviser la mise en place de la politique sociétale de l'entreprise

Réaliser un projet de construction complexe

Organiser la logistique d’un projet complexe

Superviser la mise en place de la sécurité sur le projet

Améliorer la performance du chantier

Superviser la mise en application du plan d'assurance qualité

Organiser la clôture du chantier    

Définir les besoins en termes de ressources humaines

Animer l’équipe autour du projet en construction

Gérer les crises et conflits de son périmètre opérationnel  

Compétences attestées :

Analyser l’environnement général et les variables économiques de l’entreprise en faisant une étude du marché à moyen terme et en réalisant un benchmarking pour définir les investissements (matériels, financiers et humains) futurs.

Définir les capacités financières de l’entreprise en calculant le fonds de roulement et le besoin en fonds de roulement de l’année N et en estimant ceux de l’année N+1 respectivement, en analysant la trésorerie et les possibilités d'endettement de l'entreprise pour définir une stratégie de développement de l’activité de l’entreprise.

Définir l’ambition stratégique de l’entreprise, les objectifs de chiffre d’affaires et la marge bénéficiaire en s’appuyant sur l’analyse du marché et les capacités financières de l’entreprise et en analysant les coûts de production de l’entreprise et des frais généraux pour maintenir et/ou développer l’entreprise   

Déterminer les investissements du périmètre opérationnel en les planifiant en fonction du besoin, des possibilités d'endettement et de la rentabilité d’investissement pour réduire les coûts de production.  

Etablir les budgets du périmètre opérationnel d’une agence et de plusieurs projets et/ou de   projet complexe dans la construction, en analysant les besoins en encadrement, en frais de chantier et en service support et en comparant ces budgets avec les recettes prévues, afin de définir la rentabilité du périmètre opérationnel.    

Piloter les budgets établis du périmètre opérationnel d’une agence et de plusieurs projets et/ou de projet complexe dans la construction en mettant en place des indicateurs financiers et en analysant les tableaux de contrôle de gestion périodiques, en déterminant des plans d’action correctifs des écarts prévisionnels/ réels pour assurer la rentabilité du périmètre opérationnel.                             

Gérer la trésorerie du périmètre opérationnel en établissant un plan de trésorerie, en analysant l'avancement, les délais de paiement client, fournisseur, les rapprochements bancaires, et en l’actualisant en fonction des variables pour anticiper les flux de trésorerie et éviter les dépassements des encours bancaires.                     

Choisir des fournisseurs, sous-traitants, prestataires les mieux-disants en comparant la qualité de prestation, leur niveau de certification, leur solvabilité, leur prix, leur capacité à tenir les délais pour gérer les coûts et pouvoir assurer le maintien des délais.     

Superviser la réponse à l'appel d'offres de l’entreprise en pilotant l’analyse du besoin du client, en contrôlant le mémoire technique, en coordonnant la mise à disposition des ressources pour le projet et en vérifiant sa faisabilité pour augmenter les chances d'obtenir le marché et fiabiliser le prix.           

Négocier des solutions techniques, financières ou de réduction des délais avec un client via des techniques de communication et de négociation en analysant les propositions de variantes du chargé d’affaires BTP, en s’appropriant la solution définie, en répondant de manière convaincante aux questions pour améliorer la rentabilité et décrocher des marchés supplémentaires.   

Gérer l'ensemble des documents et demandes administratives du chantier en contrôlant la réalisation de l'ensemble des démarches réalisées par le conducteur de travaux et en assurant le suivi pour éviter l'arrêt de chantier ou d'éventuelles pénalités.                 

Superviser la mise en place de la politique sociétale de l'entreprise en établissant un plan d’actions propre à son périmètre, en vérifiant la réalisation des démarches et en contrôlant le respect des mesures pour être en conformité avec la législation du travail et celle de l'entreprise.     

Réaliser un projet de construction complexe en identifiant les spécificités du projet, en mettant en place des solutions techniques adaptées et en mobilisant les ressources nécessaires pour engranger le chiffre d’affaires, positionner l’entreprise sur des projets de grande ampleur et renforcer sa notoriété.

Organiser la logistique d’un projet complexe en définissant les ressources à faire entrer et sortir du chantier à chaque étape, en planifiant les flux entrants et sortants du chantier, en adaptant le plan d’installation de chantier en fonction des flux prévus entrants et sortants et de l’avancement du chantier pour garantir la présence des ressources au poste de travail dans les délais impartis, d’optimiser les espaces et de réduire les coûts et le bilan carbone du chantier.  

Superviser la mise en place de la sécurité sur le projet en validant l'analyse de risque du projet, en organisant l’animation de la sécurité, en vérifiant le niveau d'habilitation et la mise en place des renouvellements en lien avec le Plan particulier de sécurité et de protection de la santé et les modes opératoires pour éviter les accidents, l'arrêt de chantier et assurer le respect de la réglementation en vigueur  

Améliorer la performance du chantier, en particulier la qualité et la rentabilité, à travers le LEAN CONSTRUCTION en organisant les réunions de coordination périodiques, en animant la réunion LEAN de direction de chantier, en élaborant des plannings LPS et en fédérant et sensibilisant les collaborateurs pour optimiser la coordination des différents intervenants du projet et réduire les coûts et les délais  

Superviser la mise en application du plan d'assurance qualité en contrôlant sa rédaction et sa mise à jour par le conducteur de travaux tout au long du chantier, en définissant les points critiques et d’arrêt, en s'assurant de la réalisation de la documentation établie dans le plan d'actions pour améliorer l’image de l’entreprise, la satisfaction client et éviter le gaspillage de ressources  

Organiser la clôture du chantier en coordonnant et planifiant les Opérations Préalables à la Réception avec le client et le maître d'œuvre, en définissant et supervisant le plan d’actions de levée de réserves, en planifiant et réalisant la réception du projet pour s’assurer du bon déroulement de la fin du projet  

Définir les besoins en termes de ressources humaines dans le cadre d’un chantier en analysant les contraintes du périmètre opérationnel, en définissant un organigramme opérationnel, en supervisant la planification des tâches à réaliser et en définissant les compétences nécessaires sur chaque tâche afin d’optimiser les moyens humains  

Animer l’équipe autour du projet en construction en adaptant sa communication en transmettant des objectifs clairs, réalisables et mesurables, en planifiant et animant des réunions périodiques collectives et individuelles, en réalisant les entretiens annuels et en adaptant sa communication afin de fédérer, motiver l'équipe et la rendre plus productive 

Gérer les crises et conflits de son périmètre opérationnel en analysant le conflit, en établissant un plan d’actions, en appliquant le cadre législatif et en mettant en application les techniques de communication permettant de limiter les conséquences des conflits et d’éviter leur répétition.  

Modalités d'évaluation :

Projets professionnels (mises en situations professionnelles à travers des projets concrets), cas pratiques et études de cas  

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36270BC01

Etablir la stratégie de projet de construction de l’entreprise

Analyser l’environnement général et les variables économiques de l’entreprise en faisant une étude du marché à moyen terme et en réalisant un benchmarking pour définir les investissements (matériels, financiers et humains) futurs.

Définir les capacités financières de l’entreprise en calculant le fonds de roulement et le besoin en fonds de roulement de l’année N et en estimant ceux de l’année N+1 respectivement, en analysant la trésorerie et les possibilités d'endettement de l'entreprise pour définir une stratégie de développement de l’activité de l’entreprise.   

Définir l’ambition stratégique de l’entreprise, les objectifs de chiffre d’affaires et la marge bénéficiaire en s’appuyant sur l’analyse du marché et les capacités financières de l’entreprise et en analysant les coûts de production de l’entreprise et des frais généraux pour maintenir et/ou développer l’entreprise.   

Déterminer les investissements du périmètre opérationnel en les planifiant en fonction du besoin, des possibilités d'endettement et de la rentabilité d’investissement pour réduire les coûts de production.  

Projet professionnel 

Au travers d'une présentation de la stratégie commerciale d'une entreprise BTP existante, le candidat doit présenter les éléments suivants : réaliser à l'écrit une analyse des forces/faiblesses de l’entreprise et définir des marchés cibles (benchmarking) puis soutenir à l'oral le projet. 

Cas pratique

Par le biais d’un devoir sur table individuel sous la forme d’un cas pratique, le candidat devra établir le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement et donc la trésorerie de l’entreprise en s’appuyant sur des données d’entrée transmises. 

Cas pratique

Par le biais d’un devoir sur table individuel sous la forme d’un cas pratique, le candidat devra déterminer la meilleure stratégie au regard des éléments donnés (bilan, type d’entreprise, santé de l’entreprise et moyens…) par le formateur. 

Cas pratique

Par le biais d’un devoir sur table individuel sous la forme d’un cas pratique, le candidat devra analyser les données financières afin de permettre la prise de décision sur les investissements.

RNCP36270BC02

Piloter la performance financière de son périmètre opérationnel

Établir les budgets du périmètre opérationnel d’une agence et de plusieurs projets et/ou de projet complexe dans la construction, en analysant les besoins en encadrement, en frais de chantier et en service support et en comparant ces budgets avec les recettes prévues, afin de définir la rentabilité du périmètre opérationnel.

Piloter les budgets établis du périmètre opérationnel d’une agence et de plusieurs projets et/ou de projet complexe dans la construction en mettant en place des indicateurs financiers et en analysant les tableaux de contrôle de gestion périodiques, en déterminant des plans d’action correctifs des écarts prévisionnels/ réels pour assurer la rentabilité du périmètre opérationnel.

Gérer la trésorerie du périmètre opérationnel en établissant un plan de trésorerie, en analysant l'avancement, les délais de paiement client, fournisseur, les rapprochements bancaires, et en l’actualisant en fonction des variables pour anticiper les flux de trésorerie et éviter les dépassements des encours bancaires.

Choisir des fournisseurs, sous-traitants, prestataires les mieux-disants en comparant la qualité de prestation, leur niveau de certification, leur solvabilité, leur prix, leur capacité à tenir les délais pour gérer les coûts et pouvoir assurer le maintien des délais.     

Projet professionnel

Par le biais d'une mise en situation professionnelle à travers un projet concret (une fiche entreprise listant son chiffre d’affaires prévisionnel, sa liste de chantiers prévisionnels incluant les prix de vente, déboursé sec, frais généraux, typologie, ressources nécessaires…), le candidat doit présenter un rapport écrit à soutenir à l'oral devant un jury interne : réaliser à l'écrit un rapport décrivant l’ensemble des dépenses de l’agence, une justification de chacune des dépenses, une vérification de l’adéquation entre le chiffre d’affaires prévisionnel et les dépenses prévues afin que la marge nette soit positive, un plan d’actions en cas de marge négative afin de la rendre positive et soutenir à l'oral son projet.

Projet professionnel 

Par le biais d'une mise en situation professionnelle à travers un projet concret de « Management Financier », le candidat doit réaliser à l’écrit l’analyse le classement des données d’entrée, la création d’un tableau de bord de contrôle de gestion grâce à Microsoft Excel ou équivalent, l’identification et l’intégration des indicateurs nécessaires à la gestion financière, la simulation budgétaire en utilisant des données d’entrées fournies, expliquer et justifier les écarts, la création du plan d’actions correctifs pour chaque écart à la suite de la simulation précédente et soutenir à l’oral son projet.

Projet professionnel

Par le biais d'une mise en situation professionnelle à travers un projet concret, le candidat devra réaliser à l’écrit une synthèse des clauses financières du projet, l’échéancier prévisionnel de facturation, l’échéancier prévisionnel des dépenses, le plan de trésorerie, l’actualisation au mois N en s’appuyant sur des données d’entrée transmises et soutenir à l’oral son projet.

Projet professionnel

Par le biais d'une mise en situation professionnelle à travers un projet concret consistant en une consultation de fournisseurs, sous-traitants et prestataires, le candidat doit réaliser à l’écrit un cahier des charges détaillé (nature de la prestation, délais, critères d’attribution, norme à respecter…), un tableau de comparaison des réponses des entreprises, l’analyse du tableau et le choix de l’entreprise, la justification du choix de l’entreprise.    

RNCP36270BC03

Gérer contractuellement un projet de construction complexe

Superviser la réponse à l'appel d'offres de l’entreprise en pilotant l’analyse du besoin du client, en contrôlant le mémoire technique, en coordonnant la mise à disposition des ressources pour le projet et en vérifiant sa faisabilité pour augmenter les chances d'obtenir le marché et fiabiliser le prix.           

Négocier des solutions techniques, financières ou de réduction des délais avec un client via des techniques de communication et de négociation en analysant les propositions de variantes du chargé d’affaires BTP, en s’appropriant la solution définie, en répondant de manière convaincante aux questions pour améliorer la rentabilité et décrocher des marchés supplémentaires.   

Gérer l'ensemble des documents et demandes administratives du chantier en contrôlant la réalisation de l'ensemble des démarches réalisées par le conducteur de travaux et en assurant le suivi pour éviter l'arrêt de chantier ou d'éventuelles pénalités.                

Superviser la mise en place de la politique sociétale de l'entreprise en établissant un plan d’actions propre à son périmètre, en vérifiant la réalisation des démarches et en contrôlant le respect des mesures pour être en conformité avec la législation du travail et celle de l'entreprise.     

Étude de cas

Par le biais d'une étude de cas à travers la supervision d’une réponse à appel d’offres (la réponse à appel d’offres est fournie), le candidat doit vérifier que les besoins clients ont été pris en compte, vérifier la faisabilité technique et financière, vérifier la cohérence entre les délais et les ressources intégrées dans le planning, corriger l’ensemble des documents Il formalise l’ensemble de ces éléments dans le cadre d’un compte-rendu argumenté, par écrit.   

Mise en situation professionnelle

Jeux de rôle, en s’appuyant sur les solutions techniques définies, le candidat doit défendre des variantes marché et des solutions adaptées en se basant sur son analyse du marché auprès d’un client fictif. Il s’appuie à cet effet sur un support de présentation pour illustrer son propos.       

Étude de cas

Par le biais d'une étude de cas à travers la transmission des démarches réalisées sur une opération et du dossier marché, le candidat, par le biais d'un compte-rendu argumenté, devra vérifier que l’ensemble des démarches est réalisé, vérifier que les démarches réalisées ont été correctement rédigées, vérifier que les réponses des différents intervenants ont été obtenues au travers d’un tableau de suivi.

Étude de cas

Par le biais d'une étude de cas à travers la transmission d’un dossier marché, de la procédure RSE interne de l’entreprise, du plan d’actions RSE d’un projet complexe, le candidat, par le biais d'un compte-rendu écrit, devra vérifier que l’ensemble des démarches nécessaires est prévu, vérifier que les démarches prévues sont adaptées au projet, établir un plan d’actions de contrôle de ces procédures.    

RNCP36270BC04

Piloter un projet de construction complexe

Réaliser un projet de construction complexe en identifiant les spécificités du projet, en mettant en place des solutions techniques adaptées et en mobilisant les ressources nécessaires pour engranger le chiffre d’affaires, positionner l’entreprise sur des projets de grande ampleur et renforcer sa notoriété.     

Organiser la logistique d’un projet complexe en définissant les ressources à faire entrer et sortir du chantier à chaque étape, en planifiant les flux entrants et sortants du chantier, en adaptant le plan d’installation de chantier en fonction des flux prévus entrants et sortants et de l’avancement du chantier pour garantir la présence des ressources au poste de travail dans les délais impartis, d’optimiser les espaces et de réduire les coûts et le bilan carbone du chantier.   

Superviser la mise en place de la sécurité sur le projet en validant l'analyse de risque du projet, en organisant l’animation de la sécurité, en vérifiant le niveau d'habilitation et la mise en place des renouvellements en lien avec le Plan particulier de sécurité et de protection de la santé et les modes opératoires pour éviter les accidents, l'arrêt de chantier et assurer le respect de la réglementation en vigueur.                   

Améliorer la performance du chantier, en particulier la qualité et la rentabilité, à travers le LEAN CONSTRUCTION en organisant les réunions de coordination périodiques, en animant la réunion LEAN de direction de chantier, en élaborant des plannings LPS et en fédérant et sensibilisant les collaborateurs pour optimiser la coordination des différents intervenants du projet et réduire les coûts et les délais.           

Superviser la mise en application du plan d'assurance qualité en contrôlant sa rédaction et sa mise à jour par le conducteur de travaux tout au long du chantier, en définissant les points critiques et d’arrêt, en s'assurant de la réalisation de la documentation établie dans le plan d'actions pour améliorer l’image de l’entreprise, la satisfaction client et éviter le gaspillage de ressources

Organiser la clôture du chantier en coordonnant et planifiant les Opérations Préalables à la Réception avec le client et le maître d'œuvre, en définissant et supervisant le plan d’actions de levée de réserves, en planifiant et réalisant la réception du projet pour s’assurer du bon déroulement de la fin du projet             

Projet professionnel

Par le biais d'une mise en situation professionnelle à travers un projet concret de construction d’un ouvrage complexe (Ponts, barrages, hôpital…), le candidat doit réaliser à l’écrit l’analyse des pièces marché et la réalisation d’une synthèse détaillée, l’identification des contraintes spécifiques du projet (techniques, environnementales, organisationnelles, géotechniques, logistiques…), l’analyse des points particuliers du projet (délais d’exécution court, pollution du sol, présence d’argile, difficultés d’approvisionnement, travail à proximité des réseaux existants…), l’étude et la proposition des solutions techniques les plus adaptées (réalisation de l’ouvrage en top and down, installation de la centrale à béton, coulage du béton en post-contrainte, fondations spéciales…), la proposition des modes constructifs concernant les parties du projet les plus complexes (pose des canalisations profondes, voiles de grandes hauteurs, poutres en porte-à-faux, murs matricés, coulage du béton en contact avec l’eau…), la réalisation d’un   tableau de frais de chantiers intégrant l’ensemble des ressources nécessaires phase par phase et soutenir à l’oral son projet.

Projet professionnel

Par le biais d'une mise en situation professionnelle à travers un projet concret de « Logistique chantier », le candidat doit réaliser à l’écrit la quantification des flux entrants sur le chantier (béton, palettes, engins, outillages…) phase par phase et lot par lot, la quantification des flux sortants du chantier (bennes à déchets, déblais, engins…) phase par phase et lot par lot, la réalisation d’un planning logistique du projet, la méthode d’optimisation des espaces de travail à travers la méthode 5S (délimiter les zones de stockage et de circulation, réduire les déplacements inutiles, optimiser l’efficience…), la réalisation des   plans d’installations de chantier phase par phase (terrassement, déconstruction, gros-œuvre, tous corps d’état, VRD…), l’optimisation de la logistique dans le souci du respect de l’environnement et de la réduction des coûts et soutenir à l’oral le projet.

Cas pratique

Dans le cadre d’un cas réel fourni (Plan particulier de sécurité et de protection de la santé) d’un projet de construction, le candidat doit vérifier l’adéquation des actions mises en place avec la complexité des tâches et du projet, rédiger un compte-rendu avec les actions correctives à apporter pour assurer le respect de la sécurité et la règlementation en vigueur, lister les habilitations nécessaires à l’exécution des différentes tâches (travail en hauteur, travail à proximité des réseaux, désamiantage…)  

Évaluation par un tuteur en entreprise 

Par le biais d’une mise en situation professionnelle, les apprenants devront organiser et animer la sécurité sur le chantier dans le respect de la réglementation en vigueur.

Mise en situation professionnelle 

Le candidat doit organiser une réunion de coordination en appliquant la méthode LEAN, animer une réunion LEAN de direction de chantier en s’appuyant sur une palette d’instruments et de méthodes LEAN (le Kaizen, le Jidoka, les 5s…), élaborer un planning LPS en mettant en place le Juste à Temps (JAT) afin de mieux fluidifier la production selon les attentes des clients, fédérer et sensibiliser les collaborateurs autour du projet   

Mise en situation professionnelle

Par le biais d'une mise en situation professionnelle à travers la supervision d’un plan d’assurance qualité fourni, le candidat doit contrôler la qualité du Plan d’Assurance Qualité et le mettre à jour en fonction des contraintes réelles du projet, identifier les points de contrôle (points d’arrêt, points critiques) nécessaires au bon déroulement des travaux, vérifier et compléter les documents de contrôle définis dans le plan d’actions (fiches de levée de points d’arrêt, fiches de contrôles, réparations réalisées, fiches de non-conformité, fiches méthodologiques...), rédiger le SOPAQ de l’opération (Schéma Organisationnel du Plan d’Assurance Qualité)   

Mise en situation professionnelle 

Dans le cadre d’une mise en situation professionnelle, le candidat est amené à assurer et organiser les opérations préalables à la réception et établir le plan d’actions le plus adapté. Il devra planifier les opérations préalables à la réception, coordonner les opérations à mener   entre les différents intervenants, définir les actions à mettre en place avant la réception finale, mettre à jour le planning réalisé précédemment des opérations préalables en intégrant les différentes actions à mener, identifier les malfaçons, les classer selon leurs natures et les affecter aux garanties correspondantes.

RNCP36270BC05

5. Manager les ressources humaines de son périmètre opérationnel dans la construction

Définir les besoins en termes de ressources humaines dans le cadre d’un chantier en analysant les contraintes du périmètre opérationnel, en définissant un organigramme opérationnel, en supervisant la planification des tâches à réaliser et en définissant les compétences nécessaires sur chaque tâche afin d’optimiser les moyens humains       

Animer l’équipe autour du projet en construction en adaptant sa communication en transmettant des objectifs clairs, réalisables et mesurables, en planifiant et animant des réunions périodiques collectives et individuelles, en réalisant les entretiens annuels et en adaptant sa communication afin de fédérer, motiver l'équipe et la rendre plus productive.   

Gérer les crises et conflits de son périmètre opérationnel en analysant le conflit, en établissant un plan d’actions, en appliquant le cadre législatif et en mettant en application les techniques de communication permettant de limiter les conséquences des conflits et d’éviter leur répétition.  

Projet professionnel

Par le biais d'une mise en situation professionnelle à travers un projet concret de construction d’un ouvrage complexe, tel qu’un dossier de consultation des entreprises, le candidat doit rédiger une synthèse des contraintes techniques et environnementales du projet, réaliser l’organigramme opérationnel du projet phase par phase (préparation de chantier, installation de chantier, infrastructure, superstructure…), établir le planning d’exécution en intégrant l’ensemble des ressources nécessaires (ouvriers spécialisées (OS), ouvriers hautement qualifiés (OHQ), chefs d’équipes (CE)…), définir les compétences spécifiques nécessaires à la réalisation de chaque tâche et soutenir à l’oral son projet.

Mise en situation professionnelle

Par le biais de plusieurs mises en situation professionnelle (animation de réunion et entretien annuel), le candidat gère et anime une réunion collective ou individuelle avec ses pairs. Il doit adopter la technique de communication la plus adaptée. 

Mise en situation professionnelle sous forme de jeux de rôle 

Par le biais de plusieurs mises en situation professionnelle, les apprenants devront mettre en pratique les méthodes de gestion de conflit et les techniques de communication et négociation. 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

La certification est réputée acquise dès lors que l'ensemble des blocs de compétences qui la constitue le sont. Par ailleurs, est prévu une validation complémentaire par le biais d'un mémoire d'entreprise.

Secteurs d’activités :

Bâtiment

Travaux Publics

Génie Civil

Type d'emplois accessibles :

Conducteur de Travaux Principal

Directeur de Travaux

Chef de Secteur

Chef de Groupe

Responsable d’Exploitation 

Directeur d’Exploitation

Ingénieur Maîtrise d’œuvre 

Ingénieur Méthodes  

Code(s) ROME :
  • F1103 - Contrôle et diagnostic technique du bâtiment
  • F1106 - Ingénierie et études du BTP
  • F1201 - Conduite de travaux du BTP et de travaux paysagers
Références juridiques des règlementations d’activité :

-

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Niveau 5 BTP / Environnement (formation en 3 ans)

Niveau 6 BTP / Environnement (formation en 2 ans)

Niveau 5 autres secteurs (mise à niveau d'une année puis formation en 3 ans) 



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Après un parcours de formation continue X

Le président du jury, un professionnel en activité, extérieur à l’ESCT

Un intervenant professionnel ou le responsable pédagogique

Un autre professionnel en activité externe à l’ESCT

En contrat de professionnalisation X

Le président du jury, un professionnel en activité, extérieur à l’ESCT

Un intervenant professionnel ou le responsable pédagogique

Un autre professionnel en activité externe à l’ESCT

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le président du jury, un professionnel en activité, extérieur à l’ESCT

Un intervenant professionnel ou le responsable pédagogique

Un autre professionnel en activité externe à l’ESCT

En contrat d’apprentissage X

Le président du jury, un professionnel en activité, extérieur à l’ESCT

Un intervenant professionnel ou le responsable pédagogique

Un autre professionnel en activité externe à l’ESCT

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
29-11-2014

Arrêté du 19 novembre 2014 publié au Journal Officiel du 29 novembre 2014 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau I, sous l'intitulé "Directeur de travaux" avec effet au 30 août 2009, jusqu'au 29 novembre 2017.

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
08-02-2018

Arrêté du 31 janvier 2018 publié au Journal Officiel du 08 février 2018 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau I, sous l'intitulé "Directeur de travaux" avec effet au 29 novembre 2017, jusqu'au 08 février 2021.

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 08-02-2018
Date de décision 25-03-2022
Durée de l'enregistrement en années 2
Date d'échéance de l'enregistrement 25-03-2024
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2021
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2020 107 0 94 75 -
2019 95 3 97 84 91
2018 67 2 100 78 88
Lien internet vers le descriptif de la certification :

http://esct.fr/management-de-projets-btp-master-cem/


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP21646 RNCP21646 - Directeur de travaux
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet