Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Régisseur de production de spectacle musical

Active

N° de fiche
RNCP36599
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 323p : Organisation, gestion : Production et régie
Formacode(s) :
  • 45063 : Régie plateau
  • 45011 : Sécurité spectacle
Date d’échéance de l’enregistrement : 01-07-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
LES FORMATIONS D'ISSOUDUN 49308665600011 - http://www.lfissoudun.org
Objectifs et contexte de la certification :

En 1996, le directeur des Formations d’Issoudun constate le besoin d'une nouvelle formation pour répondre à une attente des employeurs en lien avec un nouveau profil de métier du spectacle : le régisseur de production, une notion transversale à plusieurs métiers de la régie. En effet, il y a opportunité à créer un profil de régisseur qui associe des connaissances techniques, administratives, managériales et budgétaires, afin de lui confier l’ensemble de l’organisation d’une production.
Une étude d’opportunité lancée fin 1996 auprès d’une centaine de professionnels valide l’intérêt de mettre en œuvre ce projet. Un projet d'analyse du travail est engagé en 2015 avec des chercheurs du CNAM, de la Sorbonne et de l’université de Nantes, en lien avec les organisations professionnelles et les institutions du spectacle (syndicats, AFDAS, DRAC, CNM ...). Achevé en 2018, il actualise les tâches et les compétences du régisseur, les facteurs qui impactent son activité et la gestion des relations qui impactent ses responsabilités et son autonomie.

On constate une montée en compétences dans toutes les activités du régisseur, notamment dans les domaines technologiques, relationnels, logistiques, de conduite de projet, de management ou de gestion des risques. Il ouvre l’accès à différents postes ou fonctions de statut cadre ou agent de maîtrise.

Activités visées :

En régie : régisseur  général,  régisseur, régisseur général adjoint, de salle/site, de création, d’exploitation, de tournée, de plateau, de technique artistique ou de production, de site en plein air, d’accueil de productions internationales ou de tournées à l’export, assistant à la direction technique.

Sur des postes connexes : chargé de logistique, fournisseur de réseaux, chargé de production, adjoint à la sécurité, chef d'équipe, etc.

Compétences attestées :

Analyse de la faisabilité du projet

Négocie ses conditions d’embauche avec l’employeur en estimant son volume de travail et les compétences requises afin de définir un cadre contractuel

Collecte les informations nécessaires à l’analyse d’un projet de concert, de festival ou de spectacle en tournée

Estime les besoins humains, matériels, sécuritaires et logistiques

Établit un budget prévisionnel

Évalue la faisabilité du projet de concert, de festival ou de tournée

Mise en place et élaboration du projet

Définit les moyens techniques et formalise un cahier des charges

Effectue les plans d’implantations en veillant à la sécurité et à la circulation du public

Organise et planifie le travail des salariés, des prestataires et des bénévoles

Gère l'organisation logistique : transports, hébergements, stockage, accueil des équipes...

Négocie les conditions d’accueil des équipes et des matériels avec ses homologues

Communique les informations techniques et logistiques aux parties prenantes concernées

Répartit les compétences et formaliser les fiches de postes et un organigramme

Recrute les salariés, les bénévoles et les prestataires de service

Gère les achats et locations et négocier les prestations de service

Effectue les démarches liées aux contraintes administratives de l’exploitation

Effectue le suivi des dépenses et gérer le budget

Participe à l’élaboration d’un dossier de sécurité

Exploitation d’un projet de concert, de festival ou de spectacle en tournée

Organise et répartit le travail auprès des équipes

Implante et met en œuvre les sites et les équipements

Encadre et coordonne les personnels, les prestataires techniques et les bénévoles

Assure le respect des règles sécurité et de sûreté en appliquant les dispositions réglementaires

Procède aux arbitrages nécessaires et adapte l’organisation et le planning en fonction des imprévus 

Accomplir et vérifie les démarches permettant la perception et la répartition des droits d’auteur

Coordonne le démontage, le stockage et l'enlèvement de matériels 

Effectue le bilan financier et organisationnel du projet 

Rend compte à sa direction et et propose des pistes d’amélioration

Modalités d'évaluation :

Séries d'études de cas ; analyse d'une situation professionnelle et explicitation des compétences mobilisées.

 

RNCP36599BC01 - Analyse de faisabilité et conception d’un projet de concert, de festival ou de spectacle en tournée

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Négocier ses conditions d’embauche avec l’employeur en estimant son volume de travail et les compétences requises afin de définir un cadre contractuel

Collecter l’intégralité des informations liés au projet en questionnant les parties prenantes et en mobilisant les ressources pertinentes afin d’estimer les besoins humains, matériel, logistique, sécuritaire et financier

Définir les besoins humains, matériels, sécuritaires et logistiques en s’appuyant sur la collecte des informations et les évolutions réglementaires et techniques afin de réaliser les cahiers des charges

Établir l’organigramme en affectant les tâches, les responsabilités et les liens hiérarchiques afin d’assurer une organisation efficace

Chiffrer les coûts en s’appuyant sur les devis des prestataires et les coûts de personnels afin d’établir un budget prévisionnel

Élaborer une grille budgétaire en utilisant un tableur pour faciliter le contrôle et le suivi du budget

Évaluer la faisabilité d’un projet en prenant en compte les informations recueillies et les estimations des besoins humains, matériels, sécuritaires, logistiques et financières afin de rendre compte au porteur de projet pour arbitrage.

Émettre un avis argumenté sur la faisabilité du projet afin de laisser le porteur de projet arbitrer en connaissant les problèmes et les marges de manœuvre

Série d'études de cas

RNCP36599BC02 - Elaboration et préparation d’un projet de concert, de festival ou de spectacle en tournée

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Définir les moyens techniques nécessaires à la réalisation d’une tournée, d’un concert ou d’un festival en fonction de l’esthétique musicale afin de constituer un cahier des charges

Établir les fiches techniques en les adaptant aux contraintes spécifiques des différents sites pour permettre aux techniciens d’implanter les équipements techniques

Réaliser une implantation scénique et/ou de site en utilisant un logiciel de dessin vectoriel afin d’établir des plans clairs et lisibles.

Établir un rétro-planning en tenant compte de la chronologie et de la durée des tâches pour permettre de les réaliser dans le temps imparti

Vérifier la faisabilité de mise en œuvre du planning par rapport aux contraintes de travail et de sécurité

Mettre en place des outils de suivi pour assurer la réalisation du projet en contrôlant l’accomplissement des tâches et les délais

Réserver, négocier et organiser les transports et hébergements permettant aux personnels de réaliser  une tournée, un concert ou un festival

Réunir les informations (roadbooks, feuilles de route, plannings) en les synthétisant pour les communiquer aux personnels chargés de l’accueil ou de la réalisation du projet

Négocier les conditions d’accueil techniques et logistiques en prenant en compte les contraintes des parties prenantes afin de définir les obligations de chacun

Communiquer sous la forme la plus adaptée les informations logistiques dont les parties prenantes ont besoin pour mettre en œuvre leurs tâches conformément au cahier des charges

Recruter des salariés et des prestataires de services en s’appuyant sur l’organigramme et les fiches de poste afin d’assurer la réalisation d’un concert, d’une tournée ou d’un festival

Négocier les contrats de travail en respectant les réglementations en vigueur pour offrir un cadre de travail sécurisé

Négocier les modalités de mise à disposition et les conditions financières et de règlement avec les fournisseurs afin d’acquérir les équipements et services nécessaires en accord avec la fiche technique et le budget

Effectuer ou négocier des arbitrages financiers en tenant compte du montant total afin de le maintenir au niveau fixé

Actualiser le budget en inscrivant les recettes et dépenses réelles afin d’en garder le contrôle.

Réaliser un dossier de sécurité en prenant en les obligations légales afin d'accueillir en toute sécurité les publics et les équipes

Vérifier et trier l’ensemble des documents annexés au dossier de sécurité afin de pouvoir les présenter à la demande d’autorisation et en cas de contrôle.

Série d'étude de cas

RNCP36599BC03 - Exploitation d’un projet de concert, de festival ou de spectacle en tournée

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Organiser l’arrivée, l’accueil et l’affectation des postes des personnels en leur fournissant les éléments nécessaires à la conduite de leurs missions 

Répartir les moyens humains et matériels en s’appuyant sur les plans et les plannings de travail afin de permettre l’implantation du site et des équipements dans les conditions négociées 

Adapter les moyens logistiques, humains et techniques aux situations rencontrées afin d’assurer l’implantation correcte des équipements techniques du spectacle

S’assurer que les équipes et les prestataires respectent l'ordre et la durée des tâches pour garantir le bon déroulement de la tournée, du festival ou du spectacle dans les délais prévus.

Adapter l’organisation du travail aux problèmes et aux imprévus pour garder la maîtrise du projet en communiquant aux personnels les modifications de l’organisation 

Effectuer les démarches réglementaires visant à assurer la sécurité et la sûreté des personnels, du public et des équipements

Faire respecter les consignes de sécurité et de sûreté conformément au dossier de sécurité établi afin de réduire les risques

Accueillir les organismes de contrôles et de vérification en collectant l’ensemble des documents nécessaire afin de s’assurer du respect des obligations légales

Faire respecter le rétro-planning en l’adaptant aux situations rencontrées afin d’assurer la réalisation du projet dans les délais impartis

Effectuer les démarches administratives obligatoires en respectant les contraintes légales et réglementaires afin d’assurer le déroulement du projet sans risque logistique, juridique ou financier

Rendre compte aux parties prenantes en explicitant les points forts et les points faibles organisationnels et budgétaires afin de leur donner une vue réaliste du déroulement et le cas échéant les moyens d’améliorer leurs pratiques.

Série d'études de cas

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Les épreuves de certification sont organisées en 2 étapes de la manière suivante : 

  1. épreuves écrites : chaque bloc de compétences fait l’objet d’une évaluation écrite individuelle au cours de laquelle le candidat doit produire des analyses de cas accompagnées d’annexes techniques. 
Cette évaluation fait l’objet d’un avis favorable ou défavorable ;
  2. épreuve orale : le candidat présente une situation professionnelle en s’appuyant sur un dossier rédigé accompagné d'annexes lors de la présentation.

La validation peut être totale ou partielle en fonction des résultats de l'évaluation.

Secteurs d’activités :

Employeurs principaux (publics ou privés) : producteurs de spectacle, diffuseurs, exploitants de salle de spectacle, prestataires de services et fournisseurs de matériel, organisateurs de festival et organisateurs d’événementiel.

 Employeurs secondaires : producteurs de spectacle, employeurs de l’audiovisuel, parcs de loisirs & à thème, collectivités territoriales. Les offres d’emploi des employeurs secondaires sont en accroissement régulier.

 

Type d'emplois accessibles :

Métiers, fonctions, activités principales : régie générale, régie de production (création et diffusion), régie de tournée, régie d’accueil de spectacles en tournée, régie de salle, régie de site en plein air, régie d’accueil de productions internationales ou régie de tournées à l’export, régie de plateau. 

En fonction des parcours : régies spécialisées (son, lumière, vidéo, réseaux numériques…) ou direction technique.

Fonctions, activités connexes : technicien de plateau, activités de production (chargé.e de production, assistant de production, coordination ...), chargé.e de logistique, fournisseur.se de réseaux, chargé.e de production, adjoint.e à la sécurité, chef d'équipe ...

Code(s) ROME :
  • L1509 - Régie générale
  • E1107 - Organisation d''évènementiel
  • L1508 - Prise de son et sonorisation
Références juridiques des règlementations d’activité :
  • Convention collective nationale des entreprises artistiques et culturelles (IDCC 1285)
  • Convention collective nationale des entreprises du secteur privé du spectacle vivant (IDCC 3090)
  • Convention collective nationale des entreprises techniques au service de la création et de l'événement (IDCC 2717)

Certaines formations et habilitations sont conseillées lors de la préparation à la certification : 

  • stage de formation à la sécurité des lieux aménagés pour les représentations publiques, par décret 2000-609 du 29.6.2000 pris pour application des articles 4 & 10 de l’ordonnance N° 45-2339 du 13 octobre 1945 relative au spectacle ;
  • certificat de Sauveteur - Secouriste du travail - SST ;
  • habilitation électrique B0-H0 Exécutant, BS - BE Manœuvre ;
  • règlementation EPI (équipier première intervention) ; prévention incendie, références L 231-3-1 et R 232-12-20 du code du travail. 
Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Le niveau 4 est requis.

Les candidats doivent avoir une première expérience professionnelle dans la musique (même à titre bénévole) ou avoir suivi une formation initiale en lien avec leur projet et/ou la certification et doivent avoir un projet professionnel justifiant le recours à la certification. 

La maîtrise des outils de base en informatique (messageries, suites bureautiques, navigation internet) et un niveau B1 en anglais sont demandés. 

Pour les candidats de langue maternelle autre que le français, un niveau de français B2 est souhaitable pour ne pas être pénalisé lors de la certification.  

Le jury de sélection pour le parcours de formation continue peut estimer qu’un candidat d’un niveau inférieur au niveau 4 ayant développé des compétences lors de son parcours professionnel est en mesure de préparer la certification.


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X -
Après un parcours de formation continue X

Le jury est composé de 3 personnes, un représentant de l’organisme certificateur (responsable de session) et deux représentants du secteur avec les activités suivantes : régie (employé), régie (employeur).

En contrat de professionnalisation X

Le jury est composé de 3 personnes, un représentant de l’organisme certificateur (responsable de session) et deux représentants du secteur avec les activités suivantes : régie (employé), régie (employeur).

Par candidature individuelle X -
Par expérience X

Le jury est composé de 3 personnes, un représentant de l’organisme certificateur (responsable de session) et deux représentants du secteur avec les activités suivantes : régie (employé), régie (employeur).

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
05/03/2013

Arrêté du 22 janvier 2013 publié au Journal Officiel du 5 mars 2013 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour quatre ans, au niveau III, sous l'intitulé "Régisseur de production" avec effet au 01 juin 2007, jusqu'au 5 mars 2017.

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
03/03/2017

Arrêté du 23 février 2017 publié au Journal Officiel du 03 mars 2017 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour trois ans, au niveau III, sous l'intitulé "Régisseur de production" avec effet au 03 mars 2017, jusqu'au 03 mars 2020.

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 03-03-2017
Date de décision 01-07-2022
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 01-07-2025
Promotions (année d'obtention) pouvant bénéficier du niveau de qualification octroyé 2018|2019|2021|2017|2020
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2019 19 0 88 81 61
2018 19 0 89 68 78
2017 16 0 71 64 67
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP16196 Régisseur de production
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet