Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Chef de projet e-commerce

Active

N° de fiche
RNCP36743
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 6
Code(s) NSF :
  • 312 : Commerce, vente
Formacode(s) :
  • 34093 : marketing électronique
  • 46347 : stratégie communication numérique
Date d’échéance de l’enregistrement : 20-07-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
FORMAOUEST 48819452300053 - https://www.formaouest.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

La certification Chef de Projet E-Commerce offre aux candidats à la certification un panel d'activité en lien avec  la communication, le commerce, le marketing, ou encore le graphisme. La certification professionnelle  se positionne exactement sur les besoins des PME, où le potentiel d’embauche est très fort, pour répondre aux attentes en matière de management d’un site e-business ou marchand. La certification vise toute activité en ligne, E-business, BtoB ou BtoC et permet aux personnes formées d’être autonomes sur toutes les problématiques du webmarketing. 

Activités visées :

Bloc 1 : Développer la stratégie Webmarketing 

  • Co-définition de la politique de commercialisation (« webmarketing »)
  • Elaboration d’un plan de stratégie Webmarketing 
  • Elaboration d'un planning stratégique
  • Ciblage d’alliances stratégiques pour du co-développement, du co-marquage et de la co-communication
  • Mesure de la performance

Bloc 2 : Animer des communautés et des ventes en ligne

  • Elaboration des campagnes de promotion (achats d’espaces, emailing, newsletter)
  • Animation des réseaux de relais d’information (revendeurs, blogueurs, agences de presse, comparateurs, réseaux locaux), par des moyens de communication à distance et instantanés
  • Amélioration de la notoriété de la marque et/ou des produits de la structure par l'animation de communautés (« Community Management ») 
  • Mise en avant de produits (web merchandising)
  • Mise en place de systèmes de paiement garantissant la sécurité des transactions et permettant la confiance des internautes
  • Mise en place de partenariats bancaires
  • Mise en place de programmes de fidélisation des clients internautes

Bloc 3 : Optimiser le référencement du site e-commerce

  • Animation de la visibilité du site web marchand par le référencement naturel
  • Organisation du classement web
  • Choix des partenaires adaptés (backlinking)
  • Gestion d'une campagne de liens sponsorisés
  • Gestion des tableaux de bord qui assurent le suivi les indices de visibilité, sur chaque espace publicitaire utilisé
  • Analyse du trafic et ses sources
  • Détermination des indicateurs de performance (KPI)
  • Analyse des résultats par rapports aux objectifs

Bloc 4 : Produire des contenus pour le web

  • Rédaction d’articles éditoriaux mis en forme pour faciliter leur lecture
  • Production d'une fiche produit
  • Création et adaptation de contenus graphiques (vidéos, photos, illustrations) attachés aux supports multimédias
  • Conception de l’ergonomie des sites en fonction des objectifs de transformation 

Bloc 5 : Piloter un projet e-commerce

  • Analyse des besoins & élaboration du cahier des charges du projet e-commerce / e-business
  • Analyse des offres et sélection des prestataires
  • Organisation de la sécurité juridique d’une activité en ligne (visibilité des mentions légales, rédaction des CGV-conditions générales de vente, mise en conformité du RGPD)
  • Evaluation et développement des compétences et performance de son équipe
  • Organisation de la gestion de stock et du traitement des commandes
  • Impact de la Supply Chain sur l'expérience client et sur la RSE

 

Compétences attestées :

 Bloc 1 :  Développer la stratégie Webmarketing  

  • C1. Mener une veille marketing via des études du comportement du consommateur et des études de marché en vue de définir la stratégie marketing
  • C2. Concevoir la stratégie webmarketing à partir du projet d'entreprise et de la veille menée dans le but de segmenter, cibler et positionner le produit/service sur le marché
  • C3. Elaborer le plan de mise en œuvre en tenant compte de la stratégie webmarketing en déclinant les leviers webmarketing correspondants afin de maximiser l'atteinte des objectifs
  • C4. Planifier la stratégie en élaborant un calendrier éditorial tenant compte des objectifs de la direction en vue de séquencer le plan de communication
  • C5. Prospecter les secteurs, activités et entreprises partenaires plutôt que cibles qui auraient intérêt à partager des actions commerciales ou de communication tout en analysant la complémentarité et la cohérence avec l’image de la structure afin de renforcer l'avantage concurrentiel
  • C6. Evaluer la performance de la politique de commercialisation à l’aide des indicateurs clés de performance afin de réajuster la stratégie webmarketing

  • C7. Etablir un budget prévisionnel (ou un Business Plan) afin de vérifier la viabilité financière

Bloc 2 : Animer des communautés et des ventes en ligne

  • C1. Mettre en œuvre une campagne de promotion en ligne à partir des cibles identifiées (secteurs, activités et entreprises) et à l’aide des vecteurs de communication adaptés sur le plan stratégique webmarketing (prospection, fidélisation, qualification de la base de données clients / prospects, information/évènementiel)
  • C2. Assurer les échanges d’informations et la transmission de données avec les partenaires identifiés (revendeurs, blogueurs, agences de presse, comparateurs, réseaux locaux, …) de façon à dynamiser un réseau
  • C3. Argumenter un échange commercial avec un cyberacheteur au moyen d’outils de conversation écrite à distance (communication instantanée)
  • C4. Elaborer les stratégies de communication à mettre en œuvre sur les réseaux sociaux, les blogs et les plates-formes de partage d’informations afin de fédérer une communauté et améliorer la notoriété de la marque, du produit et/ou de l’entreprise
  • C5. Utiliser les fonctionnalités de web merchandising des outils logiciels dédiés à la gestion de sites marchands
  • C6. Mettre en place les systèmes de paiement basés sur une médiation tierce (banque, Paypal, Paylib ou autre) et assurer leur bon fonctionnement en fonction du contexte de transformation (mobile, tablette, ordinateur ou autre) afin de mettre en confiance les internautes
  • C7. Etablir des relations avec des partenaires financiers afin de proposer aux internautes des possibilités variées de financement de leur achat
  • C8. Organiser un ou des programmes de fidélisation des clients internautes (club, carte, réductions ou autre)

 

Bloc 3 : Optimiser le référencement du site e-commerce

  • C1. Définir le plan d’actions afin d’organiser une visibilité utile pour un trafic qualifié en identifiant les actions prioritaires à engager 
  • C2. Déterminer le contenu sémantique (mots-clés, tags) adéquate afin d’obtenir un classement (web Rank) optimal dans les résultats des requêtes des internautes auprès des moteurs de recherche
  • C3. Définir le Cocon Sémantique
  • C4. Déterminer les partenariats qui permettent d’augmenter la réputation et ainsi les chances de se retrouver dans les premières positions d’une page de recherche sur les moteurs de recherche. Organiser les « back links » (liens retour qui pointent vers une page du site internet) pour augmenter cette réputation
  • C5. Mettre en œuvre une campagne de liens sponsorisés en définissant les mots-clés ou les profils, les pages d’atterrissage et en rédigeant les annonces / posts
  • C6. Assurer la gestion des tableaux de bords de suivi de campagne afin de maitriser l’efficacité des annonces de chaque plate-forme
  • C7.Réaliser une comparaison des performances des plateformes publicitaires
  • C8. Analyser le trafic du site web marchand et ses sources à l’aide d’outils de mesure de trafic et d’audience
  • C9. Déterminer les indicateurs de performance (KPI) à l’aide du calcul des taux adéquates afin de mesurer la performance du siteC10. Mesurer le R.O.I. (retour sur investissement) afin d’analyser les résultats par rapport aux objectifs et, le cas échéant, proposer des actions correctives pour atteindre les objectifs

Bloc 4 : Produire des contenus pour le web

  • C1. Rédiger des contenus sémantiques (articles, fiches produits) adaptés à une lecture en ligne : une double lecture par les internautes et par les moteurs de recherche
  • C2 : Concevoir une fiche produit unique pour le SEO en apportant les informations nécessaires pour les internautes (prix, avis, FAQ, produits similaires)
  • C3 Concevoir des supports multimédias de communication (vidéo, photos, illustrations) à l’aide de banques de ressources de supports multimédia et de logiciels de gestion d’images (photo et vidéo)
  • C4. Intégrer les contenus visuels (photo, montage, vidéos) adaptés aux supports et exigences de l'environnement de communication (Web). Optimiser les productions visuelles et audio visuelles pour permettre une diffusion adaptée aux moteurs de recherches (technique) et aux internautes (sémantique)
  • C5. Développer et gérer un espace de diffusion de contenus Web type Blog - Site
  • C6. Concevoir l’ergonomie des sites en fonction des objectifs de transformation (parcours de l’internaute définis par catégorie d’attentes, suivant des logiques d’entonnoir d’achat et en fonction d’indicateurs clés de performance)

Bloc 5 : Piloter un projet e-commerce

  • C1. Etablir le cahier des charges du projet e-commerce en formulant les objectifs généraux, spécifiques et techniques d’un projet tout en respectant les objectifs définis par la direction commerciale
  • C2. Sélectionner les prestataires de service Internet et e-commerce en s’appuyant sur l’analyse de leurs offres
  • C3. Identifier les éléments juridiques indispensables à l’exercice d’une activité en ligne (mentions légales, CGV, RGPD)
  • C4. Organiser et préparer des réunions et des entretiens individuels dans l'objectif d'amélioration de la performance de son équipe
  • C5. Compararer les solutions d'externalisation de sa logistique avec le traitement en interne
  • C6. Assurer le stockage des produits, optimiser la préparation et la livraison des commandes
  • C7. Rechercher à optimiser les coûts de transports et logistique en minimisant l'impact environnemental et social. Comprendre et mettre en avant l'avantage commercial associé à la démarche RSE
Modalités d'évaluation :

Fourniture d'un dossier rapport.

La soutenance s’opère sur le mode d’une situation professionnelle dans laquelle le candidat doit convaincre de la pertinence et de la viabilité de ses recommandations sur les livrables correspondants aux compétences à valider. Après une présentation orale de 20 minutes, le candidat / la candidate s’entretient pendant 20 minutes avec le jury de certification.

Cas pratique Les études de cas sont basées sur des situations professionnelles réelles.  A partir du contexte décrit, le candidat / la candidate doit produire des livrables.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36743BC01

Développer la stratégie Webmarketing
  • C1. Mener une veille marketing via des études du comportement du consommateur et des études de marché en vue de définir la stratégie marketing
  • C2. Concevoir la stratégie webmarketing à partir du projet d'entreprise et de la veille menée dans le but de segmenter, cibler et positionner le produit/service sur le marché
  • C3. Elaborer le plan de mise en œuvre en tenant compte de la stratégie webmarketing en déclinant les leviers webmarketing correspondants afin de maximiser l'atteinte des objectifs
  • C4. Planifier la stratégie en élaborant un calendrier éditorial tenant compte des objectifs de la direction en vue de séquencer le plan de communication
  • C5. Prospecter les secteurs, activités et entreprises partenaires plutôt que cibles qui auraient intérêt à partager des actions commerciales ou de communication tout en analysant la complémentarité et la cohérence avec l’image de la structure afin de renforcer l'avantage concurrentiel
  • C6. Evaluer la performance de la politique de commercialisation à l’aide des indicateurs clés de performance afin de réajuster la stratégie webmarketing
  • C7. Etablir un budget prévisionnel (ou un Business Plan) afin de vérifier la viabilité financière

 

Soutenance du projet : La soutenance s’opère sur le mode d’une situation professionnelle dans laquelle le candidat doit convaincre de la pertinence et de la viabilité de ses recommandations sur les livrables correspondants aux compétences à valider. Après une présentation orale de 20 minutes, le candidat / la candidate s’entretient pendant 20 minutes avec le jury de certification.
Cas pratique : Les études de cas sont basées sur des situations professionnelles réelles. A partir du contexte décrit, le candidat / la candidate doit produire les livrables suivants :

  • Liste des objectifs et les choix des leviers webmarketing associés
  • Tableau des alliances
  • Benchmark concurrentiel
  • Planning stratégique
  • Audit de positionnement
  • Business plan
RNCP36743BC02

Animer des communautés et des ventes en ligne
  • C1. Mettre en œuvre une campagne de promotion en ligne à partir des cibles identifiées (secteurs, activités et entreprises) et à l’aide des vecteurs de communication adaptés sur le plan stratégique webmarketing (prospection, fidélisation, qualification de la base de données clients / prospects, information/évènementiel)
  • C2. Assurer les échanges d’informations et la transmission de données avec les partenaires identifiés (revendeurs, blogueurs, agences de presse, comparateurs, réseaux locaux, …) de façon à dynamiser un réseau
  • C3. Argumenter un échange commercial avec un cyberacheteur au moyen d’outils de conversation écrite à distance (communication instantanée)
  • C4. Elaborer les stratégies de communication à mettre en œuvre sur les réseaux sociaux, les blogs et les plates-formes de partage d’informations afin de fédérer une communauté et améliorer la notoriété de la marque, du produit et/ou de l’entreprise
  • C5. Utiliser les fonctionnalités de web merchandising des outils logiciels dédiés à la gestion de sites marchands
  • C6. Mettre en place les systèmes de paiement basés sur une médiation tierce (banque, Paypal, Paylib ou autre) et assurer leur bon fonctionnement en fonction du contexte de transformation (mobile, tablette, ordinateur ou autre) afin de mettre en confiance les internautes
  • C7. Etablir des relations avec des partenaires financiers afin de proposer aux internautes des possibilités variées de financement de leur achat
  • C8. Organiser un ou des programmes de fidélisation des clients internautes (club, carte, réductions ou autre)

Soutenance du projet : La soutenance s’opère sur le mode d’une situation professionnelle dans laquelle le candidat doit convaincre de la pertinence et de la viabilité de ses recommandations sur les livrables correspondants aux compétences à valider. Après une présentation orale de 20 minutes, le candidat / la candidate s’entretient pendant 20 minutes avec le jury de certification.

Cas pratique : Les études de cas sont basées sur des situations professionnelles réelles. A partir du contexte décrit, le candidat / la candidate doit produire les livrables suivants :

  • Méthodologie de l’élaboration de campagne de promotion, 
  • Argumentaire du choix des réseaux sociaux et description des méthodes d’animation,
  • Note sur la mise en place d’un dispositif de dialogue direct avec la clientèle,
  • Note sur les techniques de mise en avant de produits, 
  • Notes sur les mises en œuvre de dispositifs facilitateurs et sécurisants pour le paiement, le financement, la fidélisation, le parrainage et la logistique de livraison.
RNCP36743BC03

Optimiser le référencement du site E-Commerce
  • C1. Définir le plan d’actions afin d’organiser une visibilité utile pour un trafic qualifié en identifiant les actions prioritaires à engager 
  • C2. Déterminer le contenu sémantique (mots-clés, tags) adéquate afin d’obtenir un classement (web Rank) optimal dans les résultats des requêtes des internautes auprès des moteurs de recherche
  • C3. Définir le Cocon Sémantique
  • C4. Déterminer les partenariats qui permettent d’augmenter la réputation et ainsi les chances de se retrouver dans les premières positions d’une page de recherche sur les moteurs de recherche. Organiser les « back links » (liens retour qui pointent vers une page du site internet) pour augmenter cette réputation
  • C5. Mettre en œuvre une campagne de liens sponsorisés en définissant les mots-clés ou les profils, les pages d’atterrissage et en rédigeant les annonces / posts
  • C6. Assurer la gestion des tableaux de bords de suivi de campagne afin de maitriser l’efficacité des annonces de chaque plate-forme
  • C7.Réaliser une comparaison des performances des plateformes publicitaires
  • C8. Analyser le trafic du site web marchand et ses sources à l’aide d’outils de mesure de trafic et d’audience
  • C9. Déterminer les indicateurs de performance (KPI) à l’aide du calcul des taux adéquates afin de mesurer la performance du siteC10. Mesurer le R.O.I. (retour sur investissement) afin d’analyser les résultats par rapport aux objectifs et, le cas échéant, proposer des actions correctives pour atteindre les objectifs

Soutenance du projet : La soutenance s’opère sur le mode d’une situation professionnelle dans laquelle le candidat doit convaincre de la pertinence et de la viabilité de ses recommandations sur les livrables correspondants aux compétences à valider. Après une présentation orale de 20 minutes, le candidat / la candidate s’entretient pendant 20 minutes avec le jury de certification.

Cas pratique : Les études de cas sont basées sur des situations professionnelles réelles. A partir du contexte décrit, le candidat / la candidate doit produire les livrables suivants :

  • Animation autour du référencement naturel, 
  • Animation autour du référencement payant, 
  • Liste des indicateurs de performance à surveiller permettant d'atteindre les objectifs stratégiques
  • Mesure de la  performance des activités de référencement (tracking, mesure des retours sur investissements)
  • Mesure de la performance des annonces en fonction des indicateurs des plateformes
RNCP36743BC04

Produire des contenus pour le web
  • C1. Rédiger des contenus sémantiques (articles, fiches produits) adaptés à une lecture en ligne : une double lecture par les internautes et par les moteurs de recherche
  • C2 : Concevoir une fiche produit unique pour le SEO en apportant les informations nécessaires pour les internautes (prix, avis, FAQ, produits similaires)
  • C3 Concevoir des supports multimédias de communication (vidéo, photos, illustrations) à l’aide de banques de ressources de supports multimédia et de logiciels de gestion d’images (photo et vidéo)
  • C4. Intégrer les contenus visuels (photo, montage, vidéos) adaptés aux supports et exigences de l'environnement de communication (Web). Optimiser les productions visuelles et audio visuelles pour permettre une diffusion adaptée aux moteurs de recherches (technique) et aux internautes (sémantique)
  • C5. Développer et gérer un espace de diffusion de contenus Web type Blog - Site
  • C6. Concevoir l’ergonomie des sites en fonction des objectifs de transformation (parcours de l’internaute définis par catégorie d’attentes, suivant des logiques d’entonnoir d’achat et en fonction d’indicateurs clés de performance)

Soutenance du projet :

La soutenance s’opère sur le mode d’une situation professionnelle dans laquelle le candidat doit convaincre de la pertinence et de la viabilité de ses recommandations sur les livrables correspondants aux compétences à valider. Après une présentation orale de 20 minutes, le candidat / la candidate s’entretient pendant 20 minutes avec le jury de certification.

Cas pratique : Les études de cas sont basées sur des situations professionnelles réelles. A partir du contexte décrit, le candidat / la candidate doit produire les livrables suivants :

  • La méthodologie d’écriture d’un article de contenu structuré pour une double lecture (robot moteur de recherche et internaute)
  • La méthodologie de production d’une fiche produit
  • Un travail de retouche photo dans un contexte de communicatiuon d'entreprise
  • Une production vidéo liée à un objectif de notoriété ou d’aide à la vente dans un cadre défini par une stratégie webmarketing d'une entreprise.
  • Les recommandations pour la charte graphique et les éléments visuels du site
  • Une note de recommandation pour améliorer l’ergonomie d’un site présentée sous la forme d'un Wireframe
  • Analyse et synthèse du tunnel de conversion de sites références
  • Modélisation d'un parcours visiteurs et identification des besoins de l'arrivée jusqu'à l'étape finale.
  • Analyse du système de navigation dans le site et / ou du parcours de l'utilisateur
  • Analyse des Call to Action
  • Optimisation des Pop-Up
RNCP36743BC05

Piloter un projet E-Commerce
  • C1. Etablir le cahier des charges du projet e-commerce en formulant les objectifs généraux, spécifiques et techniques d’un projet tout en respectant les objectifs définis par la direction commerciale
  • C2. Sélectionner les prestataires de service Internet et e-commerce en s’appuyant sur l’analyse de leurs offres
  • C3. Identifier les éléments juridiques indispensables à l’exercice d’une activité en ligne (mentions légales, CGV, RGPD)
  • C4. Organiser et préparer des réunions et des entretiens individuels dans l'objectif d'amélioration de la performance de son équipe
  • C5. Compararer les solutions d'externalisation de sa logistique avec le traitement en interne
  • C6. Assurer le stockage des produits, optimiser la préparation et la livraison des commandes
  • C7. Rechercher à optimiser les coûts de transports et logistique en minimisant l'impact environnemental et social. Comprendre et mettre en avant l'avantage commercial associé à la démarche RSE

Soutenance du projet : La soutenance s’opère sur le mode d’une situation professionnelle dans laquelle le candidat doit convaincre de la pertinence et de la viabilité de ses recommandations sur les livrables correspondants aux compétences à valider. Après une présentation orale de 20 minutes, le candidat / la candidate s’entretient pendant 20 minutes avec le jury de certification.

Cas pratique : Les études de cas sont basées sur des situations professionnelles réelles. A partir du contexte décrit, le candidat / la candidate doit produire les livrables suivants :

  • Un cahier des charges portant sur un travail à externaliser comprenant le calendrier de réalisation, les livrables, les ressources nécessaires, l'analyse des réponses des prestataires, l'étude des coûts
  • Une production de contenus juridiques conforme à la règlementation de la protection des données (Mentions légales, CGV, CGU, règles internes)
  • Une liste des éléments du RGPD à surveiller / mettre en place (chiffrage des données collectées, registre de traitement des données, délai de conservation, sécurité des données, recueil consentement, droits de l'internaute)
  • Un compte rendu des performances des activités collectives et individuelles de son équipe
  • Une note de synthèse de l'impact de la Supply Chain sur l'expérience client et sur la RSE
  • Une liste des prestataires de transport présentant leurs coûts
Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

L’acquisition de la certification Chef de Projet E-Commerce se fait par la capitalisation de l’ensemble des cinq blocs de compétences. 

Articulation des blocs : 

Les blocs de compétences reposent sur les activités principales du Chef de Projet E-Commerce.

Le bloc 1 s’enquiert des éléments de la stratégie pour poser les bases de l’adéquation entre les objectifs opérationnels qui en découlent avec l’identification et la mise en œuvre les leviers webmarketing, e-business ou e-commerce qui y correspondent. L’ordonnancement des leviers sur un axe de priorités de mise en œuvre prend forme à travers la proposition d’un planning stratégique. 

Le bloc 2 s’enchaîne naturellement en proposant une préparation de la mise en œuvre de ces leviers et des recommandations d’usages appropriés au contexte et aux objectifs. La maîtrise technique de cette mise en œuvre est l’une des caractéristiques fortes du métier de Chef de Projet E-Commerce. Il peut s’appréhender indépendamment si l’on considère que les éléments de la stratégie sont traités par d’autres ou déjà maîtrisés. 

Le bloc 3 rassemble toutes les compétences utiles à la visibilité des sites et prend en compte la maîtrise des pratiques de référencements naturels et payants. Il recouvre les métiers de SEO Manager ou Keyword Manager qui s’occupent de la production de contenus qualifiés à la fois pour les internautes et les robots des moteurs de recherche à des fins de notoriété ou de ventes. Il associe le troisième champ de compétences liés à l’analyse d’audience et à la mesure des résultats notamment sous l’angle de la mesure du retour sur Investissement. Son articulation avec le bloc 2 tient dans l’enjeu de mesurer l’efficacité des effets de la mise en œuvre des leviers. 

Le bloc 4 permet d’apprendre à produire le contenu (textuel et audiovisuel). Dans le prolongement de la recherche de l’amélioration de l’efficacité de ces outils, il prend en compte l’ergonomie et les interactions usagers-sites. Concrètement, il sert à concevoir et administrer le contenu des pages d’un site ou d’un blog en façonnant les articles ou les fiches produits pour qu’ils soient attractifs et qu’ils servent les objectifs de la visibilité. Son articulation avec le bloc 3 est permanente pour l’enjeu de visibilité. Pour des entreprises déjà structurées, les compétences de chacun de ces blocs peuvent être recrutées de façon indépendantes. 

Le bloc 5 regroupe les compétences de management et de pilotage d’un projet e-commerce. Il concerne les besoins des PME de faire évoluer leur offre  et outils (site, blog, réseaux sociaux, applications mobiles, outils de production, …) et de faire appel à une maîtrise d’ouvrage capable de recenser ces besoins dans un cahier des charges. Ensuite, dans ce pilotage projet, la compétence s’étend jusque dans la vérification de la présence des obligations juridiques (mention légale, CGV, CGU, RGPD). Son positionnement est transverse puisque chacun des autres blocs peut faire l’objet d’axes d’amélioration de la productivité par le management de projet. Il est également indépendant dans cette composante d’assistance à maîtrise d’ouvrage. Enfin, le pilotage prend en compte l'organisation et la gestion du stock et du traitement des commandes en cherchant à vérifier l'impact de l'optimisation des coûts sur l'expérience client et sur la RSE.

Secteurs d’activités :

Les Chef.fes de Projet E-Commerce exercent leur activité dans les entreprises de production ou du tertiaire possédant ou mettant en place une activité de vente ou de marketing en ligne (activité pure player ou PME ayant aussi une activité « physique »).

Pour les plus grands groupes, elle est aussi associée au service marketing/communication quel que soit leur secteur d'activité.

L’activité peut également s'exercer sous statut de consultant indépendant, en particulier pour l’accompagnement AMOA (assistance à maîtrise d’ouvrage) des commerçants cherchant à mettre en place un E-Commerce de proximité (note sur les E-Commerce de proximité dans le Doc-requis) ou les PME cherchant à s’adjoindre une activité e-business.

Les collectivités locales s’intéressent également à cette qualification pour les relations de marketing direct qu’elles entretiennent avec leurs administrés sur le territoire : évènementiel, tourisme, services aux citoyens…

Type d'emplois accessibles :
  • Responsable E-Commerce
  • Chargé.e de clientèle E-Commerce
  • Acheteur euse E-Commerce
  • Chargé d'affiliation
  • Rédacteur trice Web, content manager
  • Webmarketeur euse
  • Web planner euse
  • Référenceur euse
  • Traffic manager, responsable d’audience
  • Chef de produit Web
  • Web commercial e
  • Chef de projet Web / Digital
  • Webdesigner
  • Email Manager
  • Community Manager
  • Social Seller
  • E-Conseiller Conversationnel
  • Chargé.e de communication digitale
  • Consultant Webmarketing
Code(s) ROME :
  • M1707 - Stratégie commerciale
  • E1104 - Conception de contenus multimédias
  • E1103 - Communication
  • E1101 - Animation de site multimédia
  • M1706 - Promotion des ventes
Références juridiques des règlementations d’activité :

Le projet de certification ne nécessite aucune décision ou reconnaissance préalable d’une autorité administrative.

L’exercice du métier ou de l’activité professionnelle n’implique pas la détention préalable par le candidat d’un titre ou d’une qualité.

L’exercice du métier ou de l’activité professionnelle n’implique pas non plus la détention d’une habilitation ou d’une certification inscrite au répertoire spécifique dont le contenu et la validation doit être intégrés ou articulés avec la certification.

En résumé, l’accès au métier n’est pas un accès réglementé.

Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Au renouvellement, la validation des compétences sera accessible à tout titulaire d’une certification professionnelle de niveau 5 ou équivalent et à tout titulaire d’un niveau 4 ou équivalent pouvant justifier (contrat de travail à l’appui) d’une expérience d’au moins deux années dans un métier du commerce, du marketing ou de la communication.



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
En contrat d’apprentissage X

Le jury de certification est composé de cinq personnes : 

  • Dirigeant Formaouest ou son représentant dument habilitée
  • 1 représentant du centre accompagnateur
  • 1 professionnel extérieur (employeur)
  • 1 professionnel extérieur (salarié)
  • 1 professionnel extérieur (salarié)
Par expérience X

Le jury de certification est composé de cinq personnes : 

  • Dirigeant Formaouest ou son représentant dument habilitée
  • 1 représentant du centre accompagnateur
  • 1 professionnel extérieur (employeur)
  • 1 professionnel extérieur (salarié)
  • 1 professionnel extérieur (salarié)
En contrat de professionnalisation X

Le jury de certification est composé de cinq personnes : 

  • Dirigeant Formaouest ou son représentant dument habilitée
  • 1 représentant du centre accompagnateur
  • 1 professionnel extérieur (employeur)
  • 1 professionnel extérieur (salarié)
  • 1 professionnel extérieur (salarié)
Après un parcours de formation continue X

Le jury de certification est composé de cinq personnes : 

  • Dirigeant Formaouest ou son représentant dument habilitée
  • 1 représentant du centre accompagnateur
  • 1 professionnel extérieur (employeur)
  • 1 professionnel extérieur (salarié)
  • 1 professionnel extérieur (salarié)
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury de certification est composé de cinq personnes : 

  • Dirigeant Formaouest ou son représentant dument habilitée
  • 1 représentant du centre accompagnateur
  • 1 professionnel extérieur (employeur)
  • 1 professionnel extérieur (salarié)
  • 1 professionnel extérieur (salarié)
Par candidature individuelle X

Le jury de certification est composé de cinq personnes : 

  • Dirigeant Formaouest ou son représentant dument habilitée
  • 1 représentant du centre accompagnateur
  • 1 professionnel extérieur (employeur)
  • 1 professionnel extérieur (salarié)
  • 1 professionnel extérieur (salarié)
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Oui
Certifications professionnelles, certifications ou habilitations en équivalence au niveau européen ou international :
Certifications professionnelles enregistrées au RNCP en équivalence :
N° de la fiche Intitulé de la certification professionnelle reconnue en équivalence Nature de l’équivalence (totale, partielle)
RNCP34195

Responsable de la stratégie marketing et du développement commercial omnicanal

Partielle

Mesure des équivalences :

34179 : Bloc 1 : Développer la stratégie Webmarketing

34195 : Bloc 1 : Développer la Stratégie Webmarketing

Le bloc sera exactement le même sur les deux certifications. Seules les modalités d’évaluation pourraient être distinctes

Equivalence = Oui

34179 : Bloc 2 : Animer des communautés et des ventes en ligne

34195 : Bloc 2 : Manager les équipes

L’animation des communautés et des ventes en ligne ne se retrouvent pas dans la certification (RMMC) Le management des équipes de CPEC est intégré dans le pilotage de projet E-Commerce

Equivalence = Non

34179  : Bloc 3 : optimiser le référencement du site E-Commerce

34195  : Bloc 3 : Déployer l’activité commerciale

Les déploiements opérationnels du bloc 3 de RMMC et du Bloc 2 de CPEC sont peu comparables du fait de la distinction des sphères marketing et webmarketing

Equivalence = Non

34179  : Bloc 4 : Produire des contenus pour le web

34195  : Bloc 4 : Evaluer la performance de la stratégie. La performance de la stratégie pour l’activité en ligne (CPEC) est évaluée à travers le pilotage du bloc 5 et opérationnellement sur les analyses de trafic et d’audience du bloc 3.

Equivalence = Non

34179 : Bloc 5 : piloter un projet E-Commerce

Evaluation de la performance de l’activité en ligne s’intègre dans le pilotage (CPEC)

RNCP30060

Licence Professionnelle - E-commerce et marketing numérique (fiche nationale)

partielle

Jean-Luc Brisser a mis au point et piloté pendant huit ans cette licence professionnelle e-commerce en tant que maître de conférences associé à l'université de Bretagne Sud.

C'est précisément du fait de cette expérience que la formation Animateur E-Commerce a été créée pour répondre aux besoins affirmés des PME de compétences opérationnelles. 

Liens avec des certifications et habilitations enregistrées au Répertoire spécifique :

Non

Date de décision 20-07-2022
Durée de l'enregistrement en années 3
Date d'échéance de l'enregistrement 20-07-2025
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2021 108 0 85 65 -
2020 88 0 74 62 -
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://www.formaouest.fr/catalogue-formation-numerique/formation/25/formation-cheffechef-de-projet-e-commerce/


Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP34179 RNCP34179 - Chef de projet e-commerce
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet