Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - ingénieur diplômé de l'Ecole polytechnique universitaire d'Aix-Marseille Université, spécialité Systèmes numériques

Active

N° de fiche
RNCP36812
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 255 : Electricite, électronique
  • 326 : Informatique, traitement de l'information, réseaux de transmission
Formacode(s) :
  • 46265 : internet des objets
  • 31014 : informatique décisionnelle
  • 24346 : électronique embarquée
  • 24218 : transmission numérique
  • 31028 : intelligence artificielle
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2023
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
ECOLE POLYTECHNIQUE AMU UNIVERSITE AIX MARSEILLE 13001533200542 Polytech Marseille https://polytech.univ-amu.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

L’objectif de cette certification en Systèmes Numériques est de diplômer des ingénieurs maîtrisant des compétences dans les domaines technologiques liés à l’ensemble de l’écosystème de l’internet des objets.

 Si l’on se réfère à la définition proposée dans le rapport : « Le monde de l’internet des objets : des dynamiques à maîtriser »  publié en 2022 par France Stratégie, cet écosystème conjugue des objets communicants et des technologies de réseau en associant des objets physiques qui possèdent des capteurs connectés, des réseaux de communication numériques filaires ou non filaires, des espaces de stockage et des applications de traitement des données.

Les industries de la Fédération des Industries Electriques, Electroniques et de Communications  qui représentent plus de 2000 entreprises nationales et internationales ainsi que les acteurs du pôle de compétitivité mondial Solutions Communicantes Sécurisées ont défini, dans une feuille de route publié en 2020, l’internet des objets comme axe de développement stratégique et recherchent des ingénieurs formés dans ce domaine

Cette certification émane aussi de la volonté d’Aix-Marseille Université et de sa composante Polytech Marseille de faire évoluer son offre de formation pour qu’elle soit en adéquation à des besoins identifiées et actualisées du monde socio-économique et améliorer l’employabilité de ses futurs ingénieurs.

 

Activités visées :

  Les ingénieurs en Systèmes Numériques  seront amenés à travailler sur l’ensemble de la chaîne constituant l’écosystème de l’Internet des Objets du capteur à l’aide à la décision. Ainsi l’ingénieur certifié sera à même de pouvoir assurer : 

  • La conception des systèmes électroniques communicants associés à des capteurs répondant à un cahier des charges spécifié et permettant d’acquérir des données du monde physique en vue de leurs traitements.
  • Le développement des systèmes de transmission de l’information adaptés aux différents usages visés.
  • La conception, le développement et la maîtrise des outils logiciels et des systèmes de stockage (entrepôts) et de traitement des données et de l’information dans le cadre de l’internet des objets (big data, data mining, recherche et extraction d’information, apprentissage machine).
  • Le développement d'un système numérique complet allant du capteur à la décision et répondant à un usage donné par développement ou intégration d’un ensemble de systèmes électroniques et de traitements informatiques associés.   
Compétences attestées :

Analyser des problèmes techniques complexes en lien avec l’écosystème de l’internet des objets :

  • Appliquer des sciences fondamentales et des concepts entrant en jeu dans l’écosystème de l’Internet des Objets.
  • Instaurer une collaboration interdisciplinaire avec des spécialistes de chacune des disciplines de l'Internet des Objets.
  • Exploiter des informations valides et pertinentes.
  • Participer à des activités de recherche fondamentales ou appliquées.
  • Transférer des innovations de la recherche vers le contexte industriel.

Concevoir des produits des systèmes et des processus constitutifs de l’internet des objets :

  • Mobiliser des ressources matérielles et logicielles permettant de concevoir des systèmes et dispositifs électroniques liés aux applications de l’Internet des Objets.
  • Concevoir des systèmes de stockage, de traitement et de restitution des données rencontrées dans l’Internet des Objets.
  • Mener à bien des simulations de circuits analogiques ou numériques à l’aide d’outils informatiques. 
  • Simuler la chaîne de transmission numérique de l’information pouvant posséder des impératifs de temps réel ou de faible temps de latence.  
  • Modéliser via des outils informatiques d’analyses de données et d’architectures Big-Data/ No SQL une chaîne complète de stockage d’analyse et de traitement des données.   

Manager la réalisation, la mise en oeuvre de produits, systèmes, services intégrant des objets communicants et des technologies de réseaux :

  • Intégrer et tester des systèmes électroniques correspondant à un cahier des charges définis.
  • Evaluer des systèmes de communications numériques adaptés aux besoins spécifiques de l’Internet des Objets.
  • Intégrer et tester des systèmes de stockage et de gestion de base de données.
  • Intégrer et tester des outils d’analyse et de restitution de ces données.
  • Intégrer et tester des systèmes temps réel ou à faible temps de latence.
  • Evaluer selon des critères objectifs le traitement complet et la capacité de généralisation sur des données réelles d’une chaine d’analyse et de traitement.
  • Mettre en place des systèmes de sécurisation des données et de leurs transmissions.
  • Mettre en œuvre, de façon adaptée au domaine d’activité et aux données, des approches de fouille de données et d’apprentissage machine.

Agir en ingénieur responsable dans le domaine des systèmes numériques :

  • Connaître le contexte réglementaire de la sécurité et de la protection des données.
  •  Prendre en compte la dimension « usage » et « acceptation » dans la conception et le développement de nouveaux dispositifs de l’Internet des Objets.
  •  Connaître les bases de la propriété intellectuelle.
  • Prendre en considération les enjeux de l’entreprise : dimension économique, respect de la qualité, compétitivité et productivité, exigences commerciales, intelligence économique.
  • Identifier les responsabilités éthiques et professionnelles, les enjeux des relations au travail, de sécurité et de santé au travail et de la diversité. 
  • Prendre en compte les enjeux environnementaux, notamment par application des principes du développement durable. 
  • Tenir compte des enjeux et des besoins de la société. 
  • Identifier les biais et les risques potentiels associés à la mise en œuvre massive d’analyses de données et d’approches de l’intelligence artificielle   

Agir dans un environnement professionnel :

  • Participer à la vie de l’entreprise : son organisation, son animation et son évolution.
  • Développer des projets entrepreneuriaux innovants par son initiative et son implication au sein de l’entreprise.  
  • Travailler dans un contexte international et multiculturel. 
  • S’autoévaluer et gérer ses compétences (notamment dans une perspective de formation tout au long de la vie)  
Modalités d'évaluation :

L’évaluation des compétences est effectuée par un panachage d’évaluation :

            - des travaux réalisés à l’école par le biais de contrôles individuels réalisés en temps limité, compte rendus individuel ou de groupe de travaux pratiques, soutenance et rapport sur des travaux d’équipe (rapports et soutenances des projets)

            - des travaux en entreprise. Cette dernière s’effectue tout au long de la certification par 5 évaluations et d’une évaluation finale sur la base d’un projet de fin d’études. Ces évaluations sont effectuées sur la base d’une grille de montée en compétences permettant de vérifier une progression tout a long du cursus. Cette évaluation se base sur un ensemble de preuves que doit apporter l’apprenti afin d’attester de son niveau de compétences.

Les modalités d'évaluation des connaissances et des compétences pour les personnes en situation de handicap sont adaptées au cas par cas, après élaboration d'un Plan Personnalisé d'Etudes Supérieures (PPES) par la médecine préventive et la mission Handicap de l'Université.

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP36812BC01

Développer des systèmes électroniques et de télécommunications liés aux objets communicants

Appliquer des sciences fondamentales et des concepts entrant en jeu dans l’écosystème de l’Internet des Objets.

Instaurer une collaboration interdisciplinaire avec des spécialistes de chacune des disciplines de l'Internet des Objets

Transférer des innovations de la recherche vers le contexte industriel

Mobiliser des ressources matérielles et logicielles permettant de concevoir des systèmes et dispositifs électroniques liés aux applications de l’Internet des Objets.

Mener à bien des simulations de circuits analogiques ou numériques à l’aide d’outils informatiques

Simuler la chaîne de transmission numérique de l’information pouvant posséder des impératifs de temps réel ou de faible temps de latence. Intégrer et tester des systèmes électroniques correspondant à un cahier des charges définis

Evaluer des systèmes de communications numériques adaptés aux besoins spécifiques de l’Internet des Objets.

Connaître les bases de la propriété intellectuelle.

Prendre en considération les enjeux de l’entreprise : dimension économique, respect de la qualité, compétitivité et productivité, exigences commerciales, intelligence économique.

Prendre en compte les enjeux environnementaux, notamment par application des principes du développement durable.

Tenir compte des enjeux et des besoins de la société.

Développer des projets innovants.

Travailler dans un contexte international et multiculturel.

Chaque semestre les compétences acquises au sein de l’école sont évaluées par de épreuves écrites obligatoires, des contrôles de travaux pratiques, le suivi par des enseignants et la soutenance orale de travaux réalisés lors de projets tuteurés. La validation de ce bloc de compétences s’effectuera notamment par l’évaluation de l’étude et la conception de cas réels de systèmes électroniques et de télécommunications liés à l’internet des objets. Les activités en entreprise sont évaluées par une grille de montée en compétences, remplie conjointement par le tuteur entreprise et académique et permettant de vérifier une progression tout a long du cursus. Cette évaluation se base sur un ensemble de preuves que doit apporter l’apprenti afin d’attester de son niveau de compétences.

En cas de situation de handicap, un programme de prise en charge spécifique de l’étudiant est établi entre la formation, la référente handicap de l’établissement, la médecine préventive et la personne afin d’adapter les modalités d’évaluation ou de dispense aux différentes épreuves (majoration du temps des épreuves, adaptation du poste de travail, …)

L’évaluation de l’usage de la langue anglaise est effectuée de manière individuelle sur la base de restitutions écrites et orales. La certification du niveau B2 en anglais est effectuée par un organisme indépendant.

RNCP36812BC02

Concevoir, Développer et intégrer des systèmes et logiciels informatiques rencontrés dans l’Internet des Objets.

Participer à des activités de recherche fondamentales ou appliquées

Transférer des innovations de la recherche vers le contexte industriel

Concevoir des systèmes de stockage, de traitement et de restitution des données rencontrées dans l’Internet des Objets.

Modéliser via des outils informatiques d’analyses de données et d’architectures Big-Data/ No SQL une chaîne complète de stockage d’analyse et de traitement des données

Intégrer et tester des systèmes de stockage et de gestion de base de données

Intégrer et tester des outils d’analyse et de restitution de ces données

Intégrer et tester des systèmes temps réel ou à faible temps de latence

Evaluer selon des critères objectifs le traitement complet et la capacité de généralisation sur des données réelles d’une chaine d’analyse et de traitement

Connaître les bases de la propriété intellectuelle.

Prendre en considération les enjeux de l’entreprise : dimension économique, respect de la qualité, compétitivité et productivité, exigences commerciales, intelligence économique.

Prendre en compte les enjeux environnementaux, notamment par application des principes du développement durable.

Tenir compte des enjeux et des besoins de la société.

Développer des projets innovants.

Travailler dans un contexte international et multiculturel.

Chaque semestre les compétences acquises au sein de l’école sont évaluées par de épreuves écrites obligatoires, des contrôles de travaux pratiques, le suivi par des enseignants et la soutenance orale de travaux réalisés lors de projets tuteurés. La validation de ce bloc de compétences s’effectuera notamment par l’évaluation des concepts d’algorithmique de mise en œuvre de stockage de test et de traitement des données, par l’évaluation de codes sources dans différents langages. Les activités en entreprise sont évaluées par une grille de montée en compétences, remplie conjointement par le tuteur entreprise et académique et permettant de vérifier une progression tout a long du cursus. Cette évaluation se base sur un ensemble de preuves que doit apporter l’apprenti afin d’attester de son niveau de compétences.

En cas situation de handicap, un programme de prise en charge spécifique de l’étudiant est établi entre la formation, la référente handicap de l’établissement, la médecine préventive et la personne afin d’adapter les modalités d’évaluation ou de dispense aux différentes épreuves (majoration du temps des épreuves, adaptation du poste de travail, …)

L’évaluation de l’usage de la langue anglaise est effectuée de manière individuelle sur la base de restitutions écrites et orales. La certification du niveau B2 en anglais est effectuée par un organisme indépendant.

RNCP36812BC03

Gérer la sécurité et maîtriser les usages des systèmes numériques communicants

Transférer des innovations de la recherche vers le contexte industriel

Mettre en place des systèmes de sécurisation des données et de leurs transmissions.

Connaître les bases de la propriété intellectuelle.

Connaître le contexte réglementaire de la sécurité et de la protection des données.

Prendre en compte la dimension « usage » et « acceptation » dans la conception et le développement de nouveaux dispositifs de l’Internet des Objets

Mettre en œuvre, de façon adaptée au domaine d’activité et aux données, des approches de fouille de données et d’apprentissage machine

Identifier les biais et les risques potentiels associés à la mise en œuvre massive d’analyses de données et d’approches de l’intelligence artificielle

Prendre en compte les problématiques d’accessibilité au numérique pour les personnes en situation de handicap.

Prendre en considération les enjeux de l’entreprise : dimension économique, respect de la qualité, compétitivité et productivité, exigences commerciales, intelligence économique.

Prendre en compte les enjeux environnementaux, notamment par application des principes du développement durable.

Tenir compte des enjeux et des besoins de la société.

Développer des projets innovants.

Travailler dans un contexte international et multiculturel.

Chaque semestre les compétences acquises au sein de l’école sont évaluées par de épreuves écrites obligatoires, des contrôles de travaux pratiques, le suivi par des enseignants et la soutenance orale de travaux réalisés lors de projets tuteurés. La validation de ce bloc de compétences s’effectuera notamment par l’évaluation de la réalisation de travaux pratiques et de projets liés à la fouille de données (de la mise en œuvre à son utilisation). Les activités en entreprise sont évaluées par une grille de montée en compétences, remplie conjointement par le tuteur entreprise et académique et permettant de vérifier une progression tout a long du cursus. Cette évaluation se base sur un ensemble de preuves que doit apporter l’apprenti afin d’attester de son niveau de compétences.

En cas de situation de handicap, un programme de prise en charge spécifique de l’étudiant est établi entre la formation, la référente handicap de l’établissement, la médecine préventive et la personne afin d’adapter les modalités d’évaluation ou de dispense aux différentes épreuves (majoration du temps des épreuves, adaptation du poste de travail, …)

L’évaluation de l’usage de la langue anglaise est effectuée de manière individuelle sur la base de restitutions écrites et orales. La certification du niveau B2 en anglais est effectuée par un organisme indépendant. 

RNCP36812BC04

Piloter ou collaborer au sein d’un projet de conception et d’intégration d’un système IdO

Connaitre les bases de la propriété intellectuelle.

Maitriser les bases du management de projet et traduire des besoins fonctionnels en cahier des charges

Déterminer des solutions technologiques en fonction des contraintes.

Choisir et/ou mettre en œuvre des outils et des méthodes pour la réalisation d’un projet en sciences et technologie du numérique en prenant en compte des contraintes de performance et de durabilité (consommation, obsolescence…)

Identifier les responsabilités éthiques et professionnelles, les enjeux des relations au travail, de sécurité et de santé au travail et de la diversité.

Gérer une équipe et conduire un projet, définir les rôles, planifier et répartir les tâches

Prendre en considération les enjeux de l’entreprise : dimension économique, respect de la qualité, compétitivité et productivité, exigences commerciales, intelligence économique.

Prendre en compte les enjeux environnementaux, notamment par application des principes du développement durable.

Participer à la vie de l’entreprise, son animation et son évolution.

Développer des projets entrepreneuriaux innovants par son initiative et son implication au sein de l’entreprise.

Travailler dans un contexte international et multiculturel.

Prendre en compte la dimension « usage » et « acceptation » dans la conception et le développement de nouveaux dispositifs de l’Internet des Objets

S’autoévaluer, s’adapter à différents contextes professionnels.

Prendre en compte les enjeux environnementaux, notamment par application des principes du développement durable.

Les compétences concernant le pilotage de projet, et la prise de responsabilité sont évaluées à l'école par des restitutions individuelles ou collectives suite à des projets tuteurés, et sont évaluées en entreprise sur la base d'analyses de résultats intégrant l'appréciation de l'autonomie, la prise d'initiative, l'analyse de situation, le leadership, l'adaptabilité, la disponibilité, la culture d'entreprise, le travail en équipe et l'écoute. En entreprise une grille de montée en compétences, remplie conjointement par le tuteur entreprise et académique permet de vérifier une progression de l’apprenti tout a long du cursus.

En cas de situation de handicap, un programme de prise en charge spécifique de l’étudiant est établi entre la formation, la référente handicap de l’établissement, la médecine préventive et la personne afin d’adapter les modalités d’évaluation ou de dispense aux différentes épreuves (majoration du temps des épreuves, adaptation du poste de travail, …)

L’évaluation de l’usage de la langue anglaise est effectuée de manière individuelle sur la base de restitutions écrites et orales. La certification du niveau B2 en anglais est effectuée par un organisme indépendant. 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

L’obtention du diplôme correspond à l’acquisition de l’ensemble des 5 blocs de compétences. Il devra de plus attester :

  • Du niveau minimum B2 en langue anglaise.
  • D’une expérience à l’international d’au moins 12 semaines sur la période de sa formation.
  • De la validation d’une période professionnelle en entreprise évaluée par les représentants académiques de la formation et les encadrants de l'entreprise d’accueil.
  • De l'obtention du niveau 500 au test Voltaire.
Secteurs d’activités :

  L’ingénieur de la spécialité « systèmes numériques » a reçu une formation pluridisciplinaire permettant d’accéder aux métiers d’ingénieur dans de nombreux secteurs d’activité :  

  • Les sociétés fabriquant des composants électroniques.
  • Les sociétés fabriquant des cartes électroniques assemblées.
  • Les hébergeurs et les opérateurs de télécommunications mobiles.
  • Les sociétés de service et d’ingénierie en informatique et traitement des données.
  • La fonction publique.     
Type d'emplois accessibles :

  Les métiers ciblés par la spécialité « systèmes numériques et objets connectés » sont :  

  •  Ingénieur études et conseils techniques
  • Ingénieur recherche et développement
  • Ingénieur d’études de conception ou d’intégration
  • Ingénieur de test
  • Ingénieur data scientist  
Code(s) ROME :
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • M1805 - Études et développement informatique
  • M1804 - Études et développement de réseaux de télécoms
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :

Niveau 5 scientifique et technique



Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
En contrat d’apprentissage X

Le jury est constitué du Directeur de l'école qui le préside, du directeur délégué aux études, de tous les responsables pédagogiques des spécialités ingénieur, et des responsables des CFA partenaires ou leur représentant.

Par expérience X

Le jury VAE est constitué de deux enseignants (un en plus du responsable pédagogique), de deux professionnels du secteur du diplôme et d’un président de jury nommé par le Directeur du Service de Formation Professionnelle Continue d’Aix-Marseille Université. 

En contrat de professionnalisation X -
Après un parcours de formation continue X -
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Par candidature individuelle X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
24/10/2013

BULLETIN OFFICIEL N° 39 DU 24 OCTOBRE 2013 : 

Arrêté du 25 septembre 2013 portant création des instituts et écoles internes des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel : 

Article 7 relatifs aux écoles polytechniques universitaires

Lien direct : https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000030885046/

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Notification délivrée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur le 17/03/2022 pour la délivrance du Titre ingénieur diplômé de l'Ecole polytechnique universitaire d'Aix-Marseille Université, spécialité "Systèmes numériques" pour une durée d'un ans, au niveau 7, dans l’attente de la publication de l’arrêté régularisant cette accréditation 

Avis n° 2021/10-07 relatif à l’accréditation de l’École polytechnique universitaire de l'université d'Aix-Marseille à délivrer le titre d’ingénieur diplômé spécialité "Systèmes numériques"

Date d'effet de la certification 01-09-2022
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2023
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Site web de l’école : http://www.polytech-marseille.fr/

Site web du réseau Polytech : http://www.polytech-reseau.org


Organisme(s) préparant à la certification :
Nom légal Rôle
FORMASUP PROVENCE ALPES COTE D'AZUR Habilitation pour former et organiser l’évaluation
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet