Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé du Conservatoire national des arts et métiers spécialité chimie

Active

N° de fiche
RNCP37118
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 116f : Chimie des matériaux et des métaux ; Chimie des processus industriels ; Chimie des produits alimentaires
  • 222 : Transformations chimiques et apparentées (y.c. industrie pharmaceutique)
  • 222r : analyse chimique, contrôle de laboratoire des industries chimiques, contrôle industriel des médicaments
Formacode(s) :
  • 11502 : Méthode physico-chimique analyse
  • 11554 : Chimie
  • 11523 : Analyse chimique
  • 11518 : Chromatographie
  • 11514 : Méthodologie analytique chimique
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2024
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS 19753471200017 Le Cnam https://www.cnam.fr/
Objectifs et contexte de la certification :

La branche des industries chimiques pharmaceutiques et cosmétiques, ainsi que celles des domaines de l’agroalimentaire, de l’environnement, des matériaux et des sciences du vivant, connaît depuis plusieurs années de nombreuses évolutions liées notamment à des enjeux de d’innovation et compétitivité, d’environnement, de sécurité et de réglementation. Aujourd’hui, ces industries doivent impérativement intégrer dans leurs processus de recherche et d’innovation, les mécanismes mis en jeu au niveau moléculaire et analyser les composés présents dans tous types de matrices. Ceci implique des connaissances et compétences en chimie, formulation, analyse et bioanalyse. Dans ces différentes industries, la polyvalence est au cœur de l’organisation du travail afin d’améliorer la productivité, la performance et la qualité. La pluridisciplinarité est également un facteur clé de mobilité professionnelle.

La certification diplôme des ingénieurs chimistes capables de concevoir et conduire toutes opérations de mise au point de produits, de formulation, de procédés, de synthèses et d’analyses chimiques et biologiques dans différents environnements professionnels (laboratoires académiques, start-up, groupes industriels).

Activités visées :

L’ingénieur du Conservatoire national des arts et métiers spécialité chimie intervient dans toutes les phases de projets et plus particulièrement la conception et le développement de nouveaux produits et des procédés de synthèse, leur formulation et la conception, la mise au point et le développement d’analyses. Il intègre dans ses activités le développement durable, la qualité et les règlementations nationales et internationales de son domaine. L’ingénieur formé pourra développer et mettre en œuvre des dispositifs de contrôle qualité, évaluer et gérer les risques en matière d’environnement et des conditions de sécurité en laboratoire comme en milieu industriel.

Les activités principales de l’ingénieur Cnam spécialité chimie sont :

  • Identifier et modéliser les principales étapes d’un processus de conception et analyse chimiques
  • Analyser et définir des besoins des industries et des laboratoires chimiques, pharmaceutiques, cosmétiques et environnementaux 
  • Concevoir des programmes, produits ou technologies innovantes répondant aux besoins des industries et des laboratoires chimiques, pharmaceutiques, cosmétiques et aux enjeux environnementaux. 
  • Élaborer des solutions techniques et technologiques répondant aux besoins des industries et des laboratoires chimiques, pharmaceutiques, cosmétiques et environnementaux
  • Mettre en œuvre œuvre la solution technique proposée conformément au cahier des charges et au spécifications techniques.
  • Piloter et animer des réunions du groupe projet pluridisciplinaire (chimistes, analystes, juristes, financiers, commerciaux, experts en propriété́ intellectuelle, ressources humaines).
  • Assurer et exploiter une veille technologique et communiquer à l’écrit et à l’oral en situation professionnelle.
Compétences attestées :

L’ingénieur du Conservatoire national des arts et métiers spécialité chimie est amené à :

1. Analyser et synthétiser les connaissances actuelles d’un large champ de sciences mathématiques, statistiques, informatiques, biologiques, biochimiques et chimiques.

2. Mobiliser les ressources scientifiques pour mettre en place des plans d’actions multi disciplinaires dans les métiers de la chimie et des sciences analytiques.

3. Identifier et modéliser les principales étapes d’un processus de conception et d’analyse chimiques et résoudre les problèmes même non familiers et incomplètement définis dans une approche systémique et holistique à l’aide des outils numériques informatiques et de la pratique du travail collaboratif et à distance

4. Concevoir, tester et valider des solutions, des méthodes, produits ou technologies innovantes répondant aux besoins des industries et des laboratoires chimiques et d’analyse, pharmaceutiques, cosmétiques et environnementaux

5. Effectuer des activités de recherche fondamentale ou appliquée pour mettre en place des dispositifs expérimentaux afin de concevoir des produits ou analyse en s'appuyant sur des données étayées, notamment scientifiquement.

6. Effectuer une veille concurrentielle et technologique en consultant les bases de données scientifiques et propriétés intellectuelles (et un benchmarking métier) en vue d'identifier les évolutions du marché en matière de nouvelles molécules, d’optimisation de produits chimiques existants (médicaments, peintures, cosmétique, chimie de spécialité…), de nouvelles techniques de synthèse, de formulation, d'analyse et d'industrialisation (flux continu, bioanalyse, miniaturisation des équipements…)

7. Prendre en compte les enjeux de l’entreprise et rendre compte de son action : dimension économique, en respectant les exigences sociales, environnementales et commerciales, la qualité, la durabilité, la compétitivité et la productivité en proposant des composés chimiques dont les niveaux de performances et/ou de qualité sont supérieurs à ceux de l’existant et en développant des intermédiaires de chimie qui soient le plus proches des exigences des transformateurs.

8. Animer une équipe de scientifiques et techniciens en charge de la résolution de problématiques pluridisciplinaires dans les industries chimiques et les laboratoires d’analyse en intégrant dans ses conduites les responsabilités éthiques et professionnelles et en prenant en compte les enjeux des relations au travail, de sécurité et de santé au travail et de la diversité.

9. Accompagner les transitions, notamment numériques, énergétiques et environnementales, en intégrant les impératifs écologiques et climatiques lors du développement de molécules chimiques ou de méthodes d’analyse.

10. Analyser et définir les enjeux et les besoins des industries et des laboratoires chimiques, pharmaceutiques, cosmétiques et environnementaux et diffuser les principes et apports de la démarche scientifique

11. S’insérer dans la vie professionnelle, à s’intégrer dans une organisation, à l’animer et à la faire évoluer : exercice de la responsabilité, engagement et leadership, gestion de projets, capacité à travailler en collaboration et à communiquer au sein d’équipes diversifiées et pluridisciplinaires (techniciens de laboratoire, bio-informaticiens, formulateurs cosmétiques, bioanalystes, biologistes…)

12. Proposer des innovations de produits à l’aide de matières premières naturelles  ou de méthodes analytiques plus performantes afin de répondre aux projets de l’entreprise.

13. Travailler en contexte international et multiculturel : maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères et ouverture culturelle associée, capacité d’adaptation aux contextes internationaux et de coopération sur des enjeux planétaires collectifs

14. S’autoévaluer et développer ses compétences afin d’opérer des choix professionnels et d’acquérir des compétences tout au long de sa vie professionnelle.

L’ingénieur spécialité chimie du Cnam, diplômé par la voie de la formation continue hors temps de travail, est en formation en cours du soir, et à distance en parallèle avec une activité professionnelle. Il est un professionnel confirmé qui dispose de solides bases en sciences fondamentales (mathématique, statistique, informatique, biologie, chimie générale), ainsi qu’une expérience professionnelle acquise au cours d’un parcours de plusieurs années dans les entreprises du secteur. Aussi est-il immédiatement autonome et doté d’une grande capacité d’adaptation aux évolutions de l’environnement professionnel ; il peut assurer un rôle de manager transverse au sein d’une équipe multidisciplinaire.

Modalités d'évaluation :

Évaluation des motivations du parcours et de l’expérience professionnelle par dossier de candidature et entretien.

Mises en situation d’activités :

  • conception et réalisation d’expérimentations chimique et analytique( mise en place et validation d’une méthode analytique)
  • production et restitution écrite ou orale d’analyses d’articles scientifiques ou techniques et de conférences, en langue française et anglaise ;
  • études de cas concrets relevant de la littérature scientifique ; 
  • rapport d’expérience professionnelle ;
  • évaluations écrites sous forme de questions de cours et d’exercices appliqués aux activités professionnelles de la chimie.

 Mise en situation au travers d’études de cas et de gestion de projets :

  • mémoire de fin d’études présentant un projet développé, géré et analysé par l’élève, en situation professionnelle, sur un sujet choisi par lui-même en accord avec son entreprise et validé par l’équipe pédagogique en amont ;
  • soutenance orale du mémoire devant un jury composé de membres de l'équipe pédagogique et de professionnels en activité dans le secteur industriel des industries chimiques, pharmaceutiques ou cosmétiques.

Il y a dans chaque Centre Cnam en Régions (CCR) métropolitaines et outre-mer, un référent handicap qui accompagne les personnes concernées, en vue de mettre en place, dans le cadre des textes de loi afférentes à ce sujet, les aménagements d’études et d’examens accordés par le centre de formation après proposition d’un médecin agréé CDAPH.

Pour l’établissement public Cnam Paris, la Mission Handi’cnam accompagne les élèves en situation de handicap inscrits au centre de Paris (y sont inclus les sites annexes dont l’Antenne alternance de Saint-Denis qui met en œuvre des formations d’ingénieurs par l’apprentissage). La mission Handi’cnam assure également un rôle de conseil et d’animation auprès du réseau des référents handicaps des CCR.

RNCP37118BC01 - Animer une équipe de scientifiques et techniciens en charge de la résolution de problématiques pluridisciplinaires dans les industries chimiques et les laboratoires d’analyse

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  • Utiliser les outils des sciences de l’ingénieur, notamment mathématiques, biologiques, statistiques, informatiques pour analyser et diagnostiquer les problématiques dans les métiers de la chimie et des sciences analytiques.
  • Mobiliser les ressources scientifiques issues notamment des sciences mathématiques, biologiques, statistiques, informatiques pour mettre en place des plans d’actions multi disciplinaires dans les métiers de la chimie et des sciences analytiques.
  • Manager et animer une équipe en utilisant les outils du management d’équipe : organiser, piloter et évaluer le travail des collaborateurs

Évaluations écrites sous forme de questions de cours et d’exercices appliqués aux activités professionnelles de la chimie.

Rapport d’expérience professionnelle.

Évaluation de l’expérience professionnelle et du projet professionnel

RNCP37118BC02 - Analyser et définir des besoins (produits, formules et procédés nouveaux ou améliorés ou méthodes d’analyse) des industries et des laboratoires chimiques, pharmaceutiques, cosmétiques et environnementaux

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  • Effectuer une veille concurrentielle et technologique en consultant les bases de données scientifiques et propriétés intellectuelles (et un benchmarking métier) en vue d'identifier les évolutions du marché en matière de nouvelles molécules, d’optimisation de produits chimiques existants (médicaments, peintures, cosmétique, chimie de spécialité...), de nouvelles techniques de synthèse, de formulation, d'analyse et d'industrialisation (flux continu, bioanalyse, miniaturisation des équipements, etc.) en intégrant les enjeux de l'entreprise (économique, qualité, éthique, sécurité, santé au travail, environnement, développement durable).
  • Assurer une veille sur l’évolution des réglementations (qualité, sécurité, hygiène, développement durable, environnement...) en vue de proposer des solutions techniques cohérentes avec les règlementations.
  • Rédiger des documents et faire des présentations orales en utilisant les outils de communication écrite et orale afin de communiquer avec différents interlocuteurs dont les cultures professionnelles peuvent être notoirement différentes.

Mises en situation d’activités d’analyse d’articles scientifiques ou techniques.

Études de cas concrets relevant de la littérature scientifique.

Production et restitution écrite ou orale d’analyses d’articles scientifiques ou techniques et de conférences, en langue française et anglaise.

Rédaction d’un mémoire bibliographique sur un sujet issu d’un contexte professionnel proposé par l’élève et validé par l’équipe pédagogique au préalable.

Soutenance d’un mémoire bibliographique devant un jury composé de membres de l'équipe pédagogique.

Rapport d’expérience professionnelle.

Évaluation de l’expérience professionnelle et du projet professionnel.

RNCP37118BC03 - Concevoir des programmes, produits ou technologies innovantes répondant aux besoins des industries et des laboratoires chimiques et d’analyse, pharmaceutiques, cosmétiques et environnementaux

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  • Créer et mettre en place des outils de suivi de la progression du projet de recherche développement et pré industrialisation (planning prévisionnel, ressources et équipiers nécessaires aux projets, identification des étapes de décisions Go / no Go).
  • Concevoir des programmes de recherche et développement collaboratifs (internes, externes, sous-traitants, fournisseurs, académiques, etc.) intégrant les aspects scientifiques, techniques, de propriété intellectuelle, économiques, règlementaires, de durabilité, d’éthique et de qualité.
  • Établir des cahiers des charges et des spécifications techniques pour répondre qualitativement et quantitativement à la commande visant à concevoir de nouveaux produits, à optimiser des produits existants et des méthodes d’analyse.
  • Animer et piloter des réunions de conception avec les professionnels des autres secteurs de l'entreprise (juristes, financiers, commerciaux, experts en propriété intellectuelle, ressources humaines) et coopérer avec les ingénieurs de la spécialité afin de concevoir des projets de recherche intégrant tous les aspects stratégiques de l'entreprise.
  • Entreprendre et innover en utilisant les bases de l’entrepreneuriat et du management de l’innovation.

Évaluations écrites sous forme de questions de cours et d’exercices appliqués aux activités professionnelles du domaine

Mises en situation d’activités :

  • au travers d’études de cas et de gestion de projets ;
  • de conception d’expérimentations ;

Rapport d’expérience professionnelle.

Évaluation de l’expérience professionnelle et du projet professionnel. 

RNCP37118BC04 - Mettre en oeuvre des solutions techniques et technologiques répondant aux besoins des industries et des laboratoires chimiques et d’analyse, pharmaceutiques, cosmétiques et environnementaux

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  • Identifier et mettre en œuvre des méthodes modernes, innovantes (fondamentales ou appliquées) et pertinentes de synthèse, de formulation, d’analyse et de caractérisation répondants aux normes et règlementations pour répondre aux besoins.
  • Mesurer, analyser, interpréter et valider les résultats afin de vérifier la pertinence des solutions mises en œuvre pour vérifier la conformité du produit.
  • Rédiger des protocoles d’études, les rapports scientifiques et les procédures pour conclure sur la pertinence de la solution mise en œuvre et tracer la démarche scientifique et technique utilisée.
  • Transférer les dossiers techniques, dossiers risques et environnementaux, qualité pour les étapes d’industrialisation, transfert de technologie, formation des opérationnels de production.
  • Valoriser les résultats obtenus : communiquer et exposer les résultats sous forme de rapports techniques, de présentations orales, de publications scientifiques et participer à la réalisation d’études de brevetabilité et à l’élaboration des brevets.
  • Mettre en œuvre et piloter une démarche de projet dans un contexte de recherche, de développement ou d'industrialisation en utilisant les bases du management de projet.

Évaluations écrites sous forme de questions de cours et d’exercices appliqués aux activités professionnelles du domaine

Rapport d’expérience professionnelle

Évaluation de l’expérience professionnelle et du projet professionnel.

Mises en situation d’activités :

  • de conception d’expérimentations ;
  • de mise en situation au travers d’études de cas et de gestion de projets.

Mémoire de fin d’études présentant un projet développé, géré et analysé par l’élève, en situation professionnelle, sur un sujet choisi par lui-même en accord avec son entreprise et validé par l’équipe pédagogique en amont

Soutenance orale devant un jury composé de membres de l'équipe pédagogique et de professionnels en activité dans le secteur industriel des industries chimiques, pharmaceutiques ou cosmétiques

Mémoire professionnel et soutenance orale (travaux individuels) décrivant :

  • l’organisation de l’entreprise (activités, structuration de l’organisation...) et l’articulation avec le travail réalisé ;
  • la problématique du projet, l’état de l’art, les solutions proposées et leur mise en œuvre, de manière critique.
Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

La certification est acquise par validation :

  • de la totalité des blocs de compétences constituant cette certification,
  • d’un projet de fin d’études (PFE), visant à principalement à attester de la capacité du candidat à mobiliser de manière coordonnée les compétences des différents blocs de compétences,
  • d’un niveau d’anglais B2 du CECRL.

Il n'y a pas d'évaluation de séquences internationales pour les parcours par la voie de la formation continue Hors Temps de Travail du Cnam.

Secteurs d’activités :
  1. Industries chimiques, pharmaceutiques et parachimiques
  2. Fonction publique et territoriale
  3. Industries Agro-alimentaires
  4. Industries de la métallurgie
  5. Services ingénierie et Études techniques
  6. Santé, biomédical
  7. Eau, déchets, gestion des déchets

 

Type d'emplois accessibles :
  1. Production, exploitation, maintenance, essais, qualité, sécuritéé
  2. Recherche & développement
  3. Ingénierie, études et conseils techniques
  4. Management de projet ou de programme
  5. Enseignement et recherche publique
  6. Relations clients (marketing, commercial)
Code(s) ROME :
  • H1501 - Direction de laboratoire d''analyse industrielle
  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
Références juridiques des règlementations d’activité :

Non

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Bac+2 scientifique


Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :
Non

Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
Par expérience X

Le jury de validation des acquis de l’expérience (VAE) pour le diplôme d’ingénieur diplômé par le Cnam est composé de 3 enseignants-chercheurs et 2 professionnels choisis dans une liste validée annuellement par l’administrateur générale du Cnam.

Il est présidé par un enseignant-chercheur choisi pour sa transversalité et son expertise en VAE.

Par candidature individuelle X -
En contrat d’apprentissage X -
En contrat de professionnalisation X -
Après un parcours de formation continue X

Le jury de délivrance du diplôme d’ingénieur Cnam en formation continue hors temps de travail (HTT) est national. Il statue sur toutes les formations d’ingénieurs HTT. Il est constitué par décision du directeur de l’école d’ingénieur du Cnam, qui le préside, de l’ensemble des enseignants-chercheurs responsables des spécialités.

 

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
19/03/2020

Décret n° 2020-271 du 17 mars 2020 relatif aux diplômes conférant le grade de master et modifiant l'article D. 612-34 du code de l'éducation

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
08/03/2022

Notification délivrée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur le 08/03/2022 pour la prolongation d'un an de l'accréditation à délivrer un titre d'ingénieur diplômé

02/02/2022

Arrêté du 7 décembre 2021 fixant la liste des Écoles accréditées à délivrer un titre d’ingénieur diplômé

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
20/08/2013

Décret n°2013-756 du 19 août 2013 relatif aux dispositions réglementaires des livres V et VII du code de l’éducation SECTION 3 : validation des acquis de l’expérience pour la délivrance des diplômes

Date de début des parcours certifiants 01-09-2022
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2024
Statistiques :
Année d'obtention de la certification Nombre de certifiés Nombre de certifiés à la suite d’un parcours vae Taux d'insertion global à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 6 mois (en %) Taux d'insertion dans le métier visé à 2 ans (en %)
2022 8 2 95 - 100
2021 10 - 95 - 100
2020 12 - 95 - 100
2019 10 - 95 - 100
2018 12 - 95 - 100
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le diplôme d’ingénieur Cnam Hors Temps de travail (HTT = cours du soir et du samedi) propose une modalité qui permet aux actifs de se former à leur rythme tout en continuant leur activité professionnelle. Le parcours est composé d’unités d’enseignement ou d’activités capitalisables au cours du temps. Il n’y pas de durée limitée pour le terminer depuis sa première inscription. Il peut se préparer en suivant les enseignements organisés par l’ensemble des centres Cnam à Paris,

Il peut se préparer en suivant les enseignements organisés par l’ensemble des centres Cnam à Paris, en régions et à l’étranger.

Lien vers le descriptif de la certification :

Sites à consulter : http://ecole-ingenieur.cnam.fr

Lieu(x) de préparation a la certification déclarés par l'organisme certificateur

La préparation est possible dans tout le réseau du Cnam


Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP35641 RNCP35641 - Titre ingénieur - Ingénieur diplômé du Conservatoire national des arts et métiers, spécialité chimie
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet