L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 6

Icon NSF

Code(s) NSF

332 : Travail social

Icon formacode

Formacode(s)

44083 : Assistant service social

44056 : Travail social en réseau

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

31-08-2026

Niveau 6

332 : Travail social

44083 : Assistant service social

44056 : Travail social en réseau

31-08-2026

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
Ministère chargé de la solidarité - - -
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE 11004401300040 - -

Objectifs et contexte de la certification :

L’assistant de service social est un professionnel du travail social. Il exerce dans le cadre d’un mandat et de missions institutionnelles. Il mène des interventions sociales, individuelles ou collectives, en vue d’améliorer par une approche globale et d’accompagnement social les conditions de vie des personnes et des familles. 

Les assistants de service social et les étudiants se préparant à l’exercice de cette profession sont tenus au secret professionnel dans les conditions et sous les réserves énoncées aux articles 226-13 et 226-14 du Code pénal et à l’article L.411-3 du Code de l’action sociale et des familles. 

L’assistant de service social intervient dans une démarche éthique et déontologique, dans le respect de l’altérité et de la singularité de la personne et du collectif. Il instaure une relation visant à favoriser la participation des personnes dans l’accompagnement social individuel et collectif. 

Dans le cadre des missions qui lui sont confiées, l’assistant de service social accomplit des actes professionnels engageant sa responsabilité par ses choix et ses prises de décision, qui tiennent compte de la loi, des politiques sociales et de l’intérêt des personnes. 

 L’assistant de service social contribue à créer les conditions pour que les personnes, les familles et les groupes, avec lesquels il travaille, aient les moyens d’être acteurs de leur développement et de renforcer les liens sociaux et les solidarités dans leurs lieux de vie. 

Dans ce cadre, l’assistant de service social agit avec les personnes, les familles, les groupes par une approche globale pour : 

  • améliorer leurs conditions de vie sur le plan social, sanitaire, familial, économique, culturel et professionnel,       
  •  développer leurs propres capacités à maintenir ou restaurer leur autonomie et faciliter leur place dans la société, 
  • mener avec eux toute action susceptible de prévenir ou de surmonter leurs difficultés. 

Son intervention vise autant l’autonomie que l’inclusion sociale, le maintien ou le développement des solidarités ou des liens sociaux, l’éducation à la citoyenneté. 

Activités visées :

L’assistant de service social évalue, analyse la situation de la personne et coconstruit un plan d’actions négocié et contractualisé. Dans le cadre de l’évaluation, il identifie les ressources du territoire pour orienter la personne vers les partenaires adaptés. 

Il intervient soit en individuel (intervention sociale d’aide à la personne), soit en collectif (travail social collectif). 

En fonction de son cadre institutionnel, dans les limites de son cadre d’intervention et de ses missions, l’assistant de service social est amené à élaborer et conduire des projets d’accompagnement social. 

Selon son contexte d’exercice, l'assistant de service social travaille au sein d'une équipe pluriprofessionnelle et est en lien avec des partenaires du territoire. 

Il initie, participe, pilote des actions collectives et de groupes, dans une dynamique d’équipe, de partenariat et de réseau en favorisant l’implication des personnes. 

Il promeut des actions de prévention et participe au développement social en complémentarité avec d’autres intervenants. En fonction de ses missions et du cadre institutionnel, l’assistant de service social peut être amené à effectuer des visites à domicile et des accompagnements extérieurs. 

Par une posture de veille professionnelle, l’assistant de service social développe une expertise en matière de politiques sociales et de lutte contre les exclusions et les discriminations. 

Il est force de propositions pour la conception des politiques sociales, les orientations générales et les missions développées par l’organisme qui l’emploie. Il exerce un rôle de conseil auprès d’institutions, d’autres professionnels, d’élus, de partenaires... 

Il continue à se former tout au long de sa vie professionnelle pour développer ses connaissances et ajuster sa pratique aux évolutions sociétales. 

Dans un but de transmission de connaissances et savoir-faire professionnels, et après l’acquisition d’une expérience significative, le professionnel participe au processus de professionnalisation y compris en exerçant des fonctions de référent professionnel auprès des personnes en formation (initiale ou continue) en lien avec les établissements de formation.

Compétences attestées :

  • Intervention sociale individuelle :
    • - Instaurer une relation d'aide dans le respect de la singularité de la personne
    • - Favoriser l'expression de connaissances et de savoirs liés au parcours de la personne
    • - Recueillir des informations pertinentes sur la situation de la personne
    • - Analyser la demande et les besoins de la personne
    • - Evaluer une situation globale dans sa complexité
    • - Co-construire un projet d'accompagnement avec la personne concernées dans une approche globale de la situation
    • - Mobiliser les ressources de la personne et de son environnement
    • - Contribuer à la mise en oeuvre du plan d'actions
    • - Conseiller les personnes
    • - Mettre en place une démarche d'évaluation continue et ajuster son plan d'actions
  • Intervention sociale collective :
    • - S'inscrire dans une dynamique de développement social 
    • - Identifier une problématique commune à un groupe sur un territoire 
    • - Co-construire un projet d'accompagnement social collectif 
    • - Mobiliser les ressources des personnes 
    • - Accompagner et co-animer la mise en œuvre d'une intervention collective en favorisant la participation des personnes 
    • - Evaluer et réajuster l'intervention collective avec les personnes et les groupes 
  • Diagnostic social territorial :
    • - Élaborer un diagnostic partagé avec les personnes, les groupes et les acteurs du territoire 
    • - Contribuer à l'élaboration d'un diagnostic partagé social et territorial 
  • Analyse de l'environnement social, familial et territorial :
    • - Observer et analyser l'environnement social, familial et territorial de la personne ou d'un groupe dans une approche globale et pluridisciplinaire 
    • - Contribuer au développement de l'innovation sociale 
    • - Développer et transférer ses connaissances professionnelles 
    • - Assurer une veille professionnelle 
  • Expression et communication écrite et orale :
    • - Rédiger des écrits professionnels 
    • - Concevoir et diffuser une communication adaptée sur le projet d'accompagnement collectif 
    • - Appréhender et mobiliser l'environnement numérique 
  • Communication professionnelle en travail social :
    • - Etablir une relation professionnelle dans un cadre éthique et déontologique 
    • - Représenter le service, l'établissement, l'institution 
    • - Adapter sa communication professionnelle écrite et orale en fonction de l'interlocuteur et du destinataire 
    • - Elaborer, gérer et transmettre une information dans le respect du secret professionnel 
  • Connaissance et analyse des contextes institutionnels :
    • - Développer les dynamiques institutionnelles et interinstitutionnelles 
    • - Développer des actions partenariales et en réseau 
    • - Partager ses connaissances au sein d'une équipe et d'un réseau d'acteurs pluriprofessionnels et pluridisciplinaires 
  • Mobilisation des acteurs et des partenaires :
    • - S'inscrire dans un travail d'équipe 
    • - Coordonner les acteurs contribuant au plan d'actions 
    • - Assurer un rôle de médiation 
    • - Promouvoir l'accès aux droits, services et dispositifs 

Modalités d'évaluation :

L'acquisition des compétences est évaluée par des  épreuves écrites, orales, la rédaction et la  soutenance d'un mémoire de pratique professionnelle.

RNCP37675BC01 - Intervention sociale individuelle

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  • Instaurer une relation d'aide dans le respect de la singularité de la personne
  • Favoriser l'expression de connaissances et de savoirs liés au parcours de la personne
  • Recueillir des informations pertinentes sur la situation de la personne
  • Analyser la demande et les besoins de la personne
  • Evaluer une situation globale dans sa complexité
  • Co-construire un projet d'accompagnement avec la personne concernées dans une approche globale de la situation
  • Mobiliser les ressources de la personne et de son environnement
  • Contribuer à la mise en oeuvre du plan d'actions
  • Conseiller les personnes
  • Mettre en place une démarche d'évaluation continue et ajuster son plan d'actions

Epreuve : présentation d'une intervention sociale individuelle

L'épreuve consiste en la présentation d'une intervention sociale individuelle issue de la formation pratique.

L'épreuve est organisée comme suit :

  • rédaction individuelle d'un document de 10 à 12 pages
  • soutenance individuelle d'une durée de 30 minutes dont 10 minutes de présentation par le candidat et 20 minutes d'échanges avec les examinateurs

Examinateurs/correcteurs : un formateur ou un universitaire et un professionnel confirmé du secteur 

RNCP37675BC02 - Intervention sociale collective

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  • S'inscrire dans une dynamique de développement social 
  • Identifier une problématique commune à un groupe sur un territoire 
  • Co-construire un projet d'accompagnement social collectif 
  • Mobiliser les ressources des personnes 
  • Accompagner et co-animer la mise en œuvre d'une intervention collective en favorisant la participation des personnes 
  • Evaluer et réajuster l'intervention collective avec les personnes et les groupes 

Epreuve : présentation d'une intervention sociale collective

L'épreuve consiste en la présentation d'une intervention sociale collective issue de la formation pratique.

L'épreuve est organisée comme suit :

  • rédaction individuelle d'un document de 10 à 12 pages
  • soutenance individuelle d'une durée de 30 minutes dont 10 minutes de présentation par le candidat et 20 minutes d'échanges avec les examinateurs

Examinateurs/correcteurs : un formateur ou un universitaire et un professionnel confirmé du secteur 

RNCP37675BC03 - Diagnostic social territorial

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  • Élaborer un diagnostic partagé avec les personnes, les groupes et les acteurs du territoire 
  • Contribuer à l'élaboration d'un diagnostic partagé social et territorial 

Epreuve : présentation d'un diagnostic territorial

L'épreuve consiste en la présentation d'un diagnostic social territorial à partir du repérage d'une problématique sociale territoriale : construction d'un diagnostic partagé (observation, analyse et perspectives).

L'épreuve est organisée comme suit : rédaction individuelle ou collective  d'un dossier  de 10 à 12 pages.

Examinateurs/correcteurs : un formateur ou un universitaire et un professionnel confirmé du secteur.

RNCP37675BC04 - Analyse de l'environnement social, familial et territorial

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  • Observer et analyser l'environnement social, familial et territorial de la personne ou d'un groupe dans une approche globale et pluridisciplinaire 
  •  Contribuer au développement de l'innovation sociale 
  •  Développer et transférer ses connaissances professionnelles 
  •  Assurer une veille professionnelle 

Epreuve : mémoire de pratique professionnelle

L'épreuve consiste en l'élaboration d'un mémoire de pratique professionnelle visant à montrer l'appropriation des compétences à mettre en œuvre dans l'exercice du métier et la mobilisation de compétences méthodologiques et de connaissances en sciences humaines et sociales au service des pratiques professionnelles du travail et de l'intervention sociale

L'épreuve est organisée comme suit :

  • rédaction individuelle du mémoire de pratique professionnelle de 40 à 45 pages (hors annexes)
  • soutenance individuelle du mémoire de pratique professionnelle d'une durée de 40 minutes dont 10 minutes de présentation par le candidat  et 30 minutes d'échange avec les examinateurs.

La note de l'écrit est attribuée part les examinateurs avant la soutenance.

La note finale retenue est la moyenne de la note obtenue à l'écrit et de la note obtenue à la soutenance.

Examinateurs : un formateur ou un universitaire et un professionnel confirmé du secteur 

RNCP37675BC05 - Expression et communication écrite et orale

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  •  Rédiger des écrits professionnels 
  •  Concevoir et diffuser une communication adaptée sur le projet d'accompagnement collectif 
  •  Appréhender et mobiliser l'environnement numérique 

Epreuve : élaboration d'une communication professionnelle

L'épreuve consiste, à partir du dossier du diagnostic social territorial, en l'élaboration d'une communication professionnelle à un destinataire cible.

Epreuve orale individuelle d'une durée de 30 minutes dont 10 minutes de présentation par le candidat et 20 minutes d'échanges avec les examinateurs.

Examinateurs : un formateur ou un universitaire et un professionnel confirmé du secteur 

RNCP37675BC06 - Communication professionnelle en travail social

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  •  Etablir une relation professionnelle dans un cadre éthique et déontologique 
  •  Représenter le service, l'établissement, l'institution 
  •  Adapter sa communication professionnelle écrite et orale en fonction de l'interlocuteur et du destinataire 
  •  Elaborer, gérer et transmettre une information dans le respect du secret professionnel 

Epreuve : étude de situation

L'épreuve consiste en une étude de situation à partir d'une situation construite par le centre de formation visant la rédaction d'une note sociale, d'un rapport d'évaluation, d'un compte rendu d'accompagnement destiné au dossier social.

Epreuve écrite individuelle sur table d'une durée de 4 heures.

Correcteurs : un formateur ou un universitaire et un professionnel confirmé du secteur

RNCP37675BC07 - Connaissance et analyse des contextes institutionnels

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  •  Développer les dynamiques institutionnelles et interinstitutionnelles 
  •  Développer des actions partenariales et en réseau 
  •  Partager ses connaissances au sein d'une équipe et d'un réseau d'acteurs pluriprofessionnels et pluridisciplinaires 

Epreuve : contrôle de connaissances sur les politiques sociales

L'épreuve consiste en un contrôle de connaissances portant sur les politiques sociales et l'élaboration d'une proposition d'action partenariale

Epreuve écrite individuelle sur table d'une durée de 4 heures.

Correcteurs : un formateur ou un universitaire.

RNCP37675BC08 - Mobilisation des acteurs et des partenaires

Liste de compétences Modalités d'évaluation
  •  S'inscrire dans un travail d'équipe 
  •  Coordonner les acteurs contribuant au plan d'actions 
  •  Assurer un rôle de médiation 
  •  Promouvoir l'accès aux droits, services et dispositifs 

Epreuve : analyse d'une situation partenariale

L'épreuve consiste en la rédaction d'une note d'analyse d'une situation partenariale à partir d'une intervention sociale issue de la formation pratique de deuxième ou troisième année.

L'épreuve est organisée comme suit :

  • rédaction individuelle d'une note d'analyse de 8 à 10 pages
  • soutenance individuelle de la note d'analyse d'une durée de 30 minutes dont 10 minutes de présentation par le candidat et 20 minutes d'échanges avec les examinateurs.

Correcteurs : un formateur ou un universitaire et un professionnel confirmé du secteur

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

L'obtention de la certification est conditionnée par la validation des huit blocs de compétences. 

En application de l'article D. 451-8 du code de l'action sociale et des familles, les blocs de compétences 5, 6, 7 et 8 du diplôme d'Etat d'assistant de service social sont considérés acquis pour les titulaires du diplôme d'Etat d'éducateur spécialisé, du diplôme d'Etat d'éducateur technique spécialisé, du diplôme d'Etat d'éducateur de jeunes enfants et du diplôme d'Etat de conseiller en économie sociale familiale. Ces titulaires sont dispensés des formations dans ces domaines et des épreuves de certification correspondantes. 

Secteurs d’activités :

Employeurs : collectivités locales, associations, entreprises, établissements publics, les trois fonctions publiques (Etat, Hospitalière, Territoriale)… 

Politiques sociales : protection de l’enfance, insertion sociale et professionnelle, protection sociale, protection judiciaire de la jeunesse, aide sociale à l’enfance (ASE), santé, médico-sociale… 

Lieux d’intervention : conseil départemental, centre communal ou intercommunal d’action sociale, commune, mission locale, Pôle emploi, Caisses primaires d’assurance maladie, Caisse d’allocations familiales, Caisse de Mutualité sociale agricole, hôpitaux, établissements médico-sociaux, EHPAD, milieu scolaire, entreprises… 

Type d'emplois accessibles :

Assistant de service social

Code(s) ROME :

  • K1201 - Action sociale

Références juridiques des règlementations d’activité :

   Article L411-1 du code de l'action sociale et des familles.

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Peuvent être admis en formation les candidats remplissant au moins une des conditions suivantes :

  1. Etre titulaire du baccalauréat ;
  2. Etre titulaire d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau 4 

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X
  1. Un enseignant-chercheur, président du jury
  2. Le préfet de région ou son représentant, vice-président du jury 
  3. Le recteur d'académie ou son représentant, vice-président du jury 
  4. Des formateurs ou des enseignants d'établissements de formation préparant au diplôme d'Etat correspondant 
  5. Pour un quart au moins de ses membres, des représentants qualifiés de la profession pour moitié employeurs et pour moitié salariés

Lorsque le jury est nommé par le préfet de région, son président est désigné après avis des recteurs d'académie concernés.  

En contrat d’apprentissage X
  1. Un enseignant-chercheur, président du jury
  2. Le préfet de région ou son représentant, vice-président du jury
  3. Le recteur d'académie ou son représentant, vice-président du jury 
  4. Des formateurs ou des enseignants d'établissements de formation préparant au diplôme d'Etat correspondant
  5. Pour un quart au moins de ses membres, des représentants qualifiés de la profession pour moitié employeurs et pour moitié salariés 

Lorsque le jury est nommé par le préfet de région, son président est désigné après avis des recteurs d'académie concernés.  

Après un parcours de formation continue X

 

  1. Un enseignant-chercheur, président du jury
  2. Le préfet de région ou son représentant, vice-président du jury
  3. Le recteur d'académie ou son représentant, vice-président du jury 
  4. Des formateurs ou des enseignants d'établissements de formation préparant au diplôme d'Etat correspondant
  5. Pour un quart au moins de ses membres, des représentants qualifiés de la profession pour moitié employeurs et pour moitié salariés

uart au moins de ses membres, des représentants qualifiés de la profession pour moitié employeurs et pour moitié salariés. 

Lorsque le jury est nommé par le préfet de région, son président est désigné après avis des recteurs d'académie concernés.  

En contrat de professionnalisation X
  1. Un enseignant-chercheur, président du jury
  2. Le préfet de région ou son représentant, vice-président du jury
  3. Le recteur d'académie ou son représentant, vice-président du jury 
  4. Des formateurs ou des enseignants d'établissements de formation préparant au diplôme d'Etat correspondant
  5. Pour un quart au moins de ses membres, des représentants qualifiés de la profession pour moitié employeurs et pour moitié salariés

Lorsque le jury est nommé par le préfet de région, son président est désigné après avis des recteurs d'académie concernés.  

Par candidature individuelle X -
Par expérience X
  1. Un enseignant-chercheur, président du jury
  2. Le préfet de région ou son représentant, vice-président du jury
  3. Le recteur d'académie ou son représentant, vice-président du jury 
  4. Des formateurs ou des enseignants d'établissements de formation préparant au diplôme d'Etat correspondant
  5. Pour un quart au moins de ses membres, des représentants qualifiés de la profession pour moitié employeurs et pour moitié salariés.

Lorsque le jury est nommé par le préfet de région, son président est désigné après avis des recteurs d'académie concernés.  

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Liste des organismes préparant à la certification :

Historique des changements de certificateurs :

Historique des changements de certificateurs
Nom légal du certificateur Siret du certificateur Action Date de la modification
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE 11004401300040 Est ajouté 01-07-2023

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP34824 DE - Diplôme d'Etat d'assistant de service social

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :