L'essentiel

Icon de la nomenclature

Nomenclature
du niveau de qualification

Niveau 7

Icon NSF

Code(s) NSF

110 : Spécialités pluri-scientifiques

200 : Technologies industrielles fondamentales

300 : Spécialites plurivalentes des services

Icon formacode

Formacode(s)

32062 : Recherche développement

15099 : Résolution problème

32154 : Encadrement management

Icon date

Date d’échance
de l’enregistrement

31-08-2025

Niveau 7

110 : Spécialités pluri-scientifiques

200 : Technologies industrielles fondamentales

300 : Spécialites plurivalentes des services

32062 : Recherche développement

15099 : Résolution problème

32154 : Encadrement management

31-08-2025

Nom légal Siret Nom commercial Site internet
CESI 77572257201109 CESI ECOLE D'INGENIEURS https://ecole-ingenieurs.cesi.fr/

Objectifs et contexte de la certification :

L’ingénieur CESI est un ingénieur généraliste avec une forte dimension scientifique et technique, maitrisant le management de projets innovants et éco-conçus.

En s’appuyant sur sa maîtrise de la démarche scientifique, il appréhende les systèmes complexes avec une approche globale sans nécessairement être spécialiste de chacun de ses composants. La grande adaptabilité acquise au cours de son cursus lui permet d’évoluer aisément dans sa carrière et d’être mobile tant sur le plan fonctionnel que sectoriel.

Par ailleurs, il a développé dans le cadre de sa formation des compétences interpersonnelles et personnelles ainsi qu'un sens des responsabilités sociétales nécessaires à son activité d'ingénieur.

Les ingénieurs généralistes organise, coordonne, dirige des équipes à toutes les étapes de la vie d’un produit ou d’un service en France et à l’étranger. 

Activités visées :

L’ingénieur généraliste grâce à de larges compétences scientifiques, techniques peut intervenir dans de nombreux projets industriels. Grâce à sa culture complétée tant par la gestion économique, environnementale et sociale, il créé, conçoit des produits en intégrant un large panel des contraintes. Il accompagne aussi tous les services. Son approche est systémique.  Il est présent à toutes les étapes : du cahier des charges à la concrétisation final du projet. Pour mener à bien cette ambitieuse mission, l’ingénieur généraliste brille par sa polyvalence et sa créativité. Il s’appuie sur les dernières innovations, la recherche de pointe. Fort de son expertise, il est également moteur dans la création d’entreprise.

Son quotidien est de gérer des projets, manager des ressources et accompagner des collaborateurs. Face aux défis et les transitions actuelles, qu’ils soient environnementaux, énergétiques ou numériques, l’ingénieur généraliste doit mener de missions dans le respect de ces contraintes en réinventant pour la durabilité l’industrie et les services où il exerce son activité. 

Compétences attestées :

Véritables chefs de projet, les ingénieurs diplômés du CESI disposent d'une vision complète du métier d'ingénieur, aussi bien sur le plan théorique que pratique, en entreprise. Pour ce faire, il développe les compétences techniques et comportementales suivantes :  

- Analyser les dysfonctionnements sur le terrain et participer à la mise en place d'une démarche d'amélioration continue

- Être force de proposition dans la résolution de problème au niveau de la solution

- Assurer la rédaction de modes opératoires et des comptes rendus de réunion

- Participer à des projets client en lien avec différents services

- Mettre en place une démarche de communication auprès des acteurs internes et externes

- Assurer l'accompagnement et la formation des exploitants et des utilisateurs lors du démarrage des projets

Dans chacun des sujets définissant les activités et présentés ci-dessus, l’ingénieur CESI aura développé à l’issue de sa formation les capacités suivantes :

- Conduire et mettre en place de projets transdisciplinaires (appréhender un projet scientifique et technique, structurer un projet complexe, leadership, conduire un projet, connaitre et prévenir les risques)

- Appréhender des problèmes complexes (adopter une vision holistique et appréhender le problème dans sa complexité, ses enjeux et impacts environnementaux afin de modéliser et organiser la résolution, suivre la résolution)

- Identifier, analyser les besoins et les contraintes socio-économiques du marché, passer de l'idée à l'éco-conception puis à la réalisation (L'Entreprise et l’Innovation)

- Analyser un environnement industriel complexe, proposer des solutions pour l’optimisation de la performance et de réduction de la consommation énergétique tout en visant une sobriété numérique (Le Génie industriel)

Modalités d'évaluation :

Une part importante des blocs de compétences est évaluée au travers des différentes missions en entreprise, la part restante est évaluée au travers d'examens et de projets (réels ou simulés) dont les conclusions sont soutenues à l'oral et à l'écrit.  

Enfin, l'apprenant rédige un rapport de projet de fin d'étude soutenu devant un jury de professionnels en lien avec le diplôme visé. 

Les apprenants justifiant d'une situation de handicap, sportifs et artistes de haut niveau; peuvent bénéficier d'un aménagement des modalités d'évaluation.

RNCP37979BC01 - Analyser le besoin, élaborer et chiffrer des solutions pour répondre au besoin client

Liste de compétences Modalités d'évaluation

S'approprier le contexte, les enjeux, les objectifs de l'entreprise afin d'identifier le besoin du client

Analyser et anticiper tous les aspects d'une problématique pour proposer et chiffrer des solutions répondant au besoin du client

Rédiger un cahier des charges pour le produit ou le service attendu, intégrant l'analyse de son cycle de vie

Intégrer les dimensions RSE, éthique et développement durable à toutes les étapes du cycle de vie du produit ou du service proposé

Ces compétences sont régulièrement évaluées en formation, dans le cadre des projets pédagogiques, ainsi qu'en entreprise, dans le cadre des missions confiées. Elles sont particulièrement examinées dans le cadre du Projet de Fin d'Etudes.
Les éléments évaluables pourront prendre les formes suivantes :
- présentation écrite et/ou orale des objectifs et enjeux du projet face aux acteurs, clients et hiérarchie,
- cartographie de l’organisation des métiers de l’entreprise,
- étude d’opportunités, SWOT
- note de cadrage,
- outil de sélection des solutions envisagées,
- évaluation des risques,
- outil de modélisation du projet et de collecte des données,
- veille technologique,
- analyse des cadres réglementaires
- propositions pour intégrer le cadre réglementaire et éthique dans la conduite de projet.Ces compétences sont régulièrement évaluées en formation, dans le cadre des projets pédagogiques, ainsi qu'en entreprise, dans le cadre des missions confiées. Elles sont particulièrement examinées dans le cadre du Projet de Fin d'Etudes.
Les éléments évaluables pourront prendre les formes suivantes :
- présentation écrite et/ou orale des objectifs et enjeux du projet face aux acteurs, clients et hiérarchie,
- cartographie de l’organisation des métiers de l’entreprise,
- étude d’opportunités, SWOT
- note de cadrage,
- outil de sélection des solutions envisagées,
- évaluation des risques,
- outil de modélisation du projet et de collecte des données,
- veille technologique,
- analyse des cadres réglementaires
- propositions pour intégrer le cadre réglementaire et éthique dans la conduite de projet.

RNCP37979BC02 - Conduire la recherche de solutions innovantes afin d'améliorer la performance industrielle en anticipant la transition numérique et écologique

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Réaliser une veille autour d'un besoin pour faire émerger les idées de solutions innovantes et durables dans le cadre de la transition numérique et écologique

Evaluer la faisabilité technique, les impacts (environnemental, numérique, humain...)  et la viabilité économique de la solution innovante retenue en optimisant ces impacts

Construire le plan d’actions pour mettre en œuvre la solution retenue

Déployer la solution retenue dans le cadre d'un entrepreneuriat ou de l'activité de son entreprise

Présentation orale sur l’étude de cas  « Innovation » de recherche de solutions innovantes sur un sujet industriel donné comprenant :
- la présentation des critères prioritaires à optimiser
- la liste des sources utilisées
- l’étude d’une « bonne pratique » à appliquer et les adaptations à réaliser
- l’outil de créativité utilisé
- la démarche suivie
- les résultats obtenus

Structure des coûts d’une entreprise fictive, exposant :
- une étude de faisabilité en s’assurant de la cohérence avec la stratégie de l’entreprise
- une analyse des risques économiques et industriels
- analyse de l'impact environnemental de la solution retenu et des actions mise en oeuvre pour réduire son impact
- les calculs de coûts de revient
- la réalisation d’une matrice d’aide à la décision
- un plan de réduction des coûts
- les calculs de retour sur investissement et de seuil de rentabilité

RNCP37979BC03 - Produire et intégrer des solutions dans une démarche d'amélioration continue

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Sélectionner des solutions répondant aux besoins clients en s'appuyant sur une démarche structurée

Développer la solution retenue

Mettre en œuvre la solution retenue dans un contexte industriel

Evaluer la performance de la solution et la faire évoluer dans une démarche d'amélioration continue

Communiquer efficacement avec les différentes parties prenantes

Ces compétences sont régulièrement évaluées en formation, dans le cadre des projets pédagogiques, ainsi qu'en entreprise, dans le cadre des missions confiées. Elles sont particulièrement examinées dans le cadre de la mission "Application de la Démarche Scientifique".
Les éléments évaluables prennent en compte :
- l'identification du contexte
- l'établissement d'un état de l'art sur le sujet traité
- les hypothèses de départ
- la méthode de traitement employée
- l'analyse des résultats obtenus et de la performance de la solution
- le mode de présentation par poster

RNCP37979BC04 - Manager des projets pluridisciplinaires de la conception au déploiement pour la production industrielle

Liste de compétences Modalités d'évaluation

Prendre en charge un projet et établir le plan de management en intégrant la dimension économique, technique, organisationnelle, humaine, et les objectifs de la RSE afin d'accompagner des projets structurants et innovants pour la production de biens et de services 

Organiser le travail en mode projet en précisant les processus et l'environnement collaboratif en prenant en compte les contraintes associées à la production

Piloter des équipes pluridisciplinaires en intégrant l'interculturalité et les différents modes de collaborations numériques au sein de l'industrie 

Suivre le projet en suivant des indicateurs, interagir avec les parties prenantes (clients, fournisseurs,...) et réaliser les actions palliatives et correctives nécessaires 

Clôturer le projet en adéquation avec les besoins clients et réaliser un retour d'expérience afin d'adapter les préceptes de l'amélioration continue

Assurer une communication adaptée avec les différentes parties prenantes

Ces compétences sont régulièrement évaluées en formation, dans le cadre des projets pédagogiques, ainsi qu'en entreprise, dans le cadre des missions confiées. Elles sont particulièrement examinées dans le cadre du Projet de Fin d'Etudes, où il est attendu qu'elles soient agrégées dans ce projet. Les éléments suivants sont identifiés et évalués :
- la méthode de gestion de projet choisie,
- la structure du projet (découpage, fiches de lots, WBS, compétences associées),
- l'identification des compétences nécessaires à la réalisation du projet en vue de la constitution de l’équipe projet,
- la matrice d'analyse des risques,
- la planification prévisionnelle et du réalisé,
- le tableau de bord des indicateurs de suivi de projet
Ces éléments sont attendus dans un document écrit et une présentation orale.

RNCP37979BC05 - Manager les ressources et accompagner les collaborateurs dans l'esprit de l'excellence industrielle

Liste de compétences Modalités d'évaluation

S'approprier l'environnement de travail et adapter sa communication selon les situations et les personnes en intégrant les problématiques de la Qualité, Vie au Travail (QVT) en exploitant les outils de management relationnel

Coordonner et motiver ses collaborateurs pour assurer les objectifs collectifs en fixant des objectifs SMART

Maîtriser les réglementations qui encadrent l'activité : juridiques , environnementaux , industrielles et spécifiques métiers de l'industrie

Contribuer au développement des compétences de ses collaborateurs en adéquation avec la stratégie RH de l’entreprise

Accompagner le changement et s'adapter aux situations de crise

Ces compétences sont évaluées à l'occasion d'un séminaire consacré au management des hommes. A titre individuel, elles sont mises en oeuvre dans le cadre du Plan de Formation Individuel. Elles sont aussi mises à contribution dans le cadre d'un bloc pédagogique consacré au management de projet à l'international à travers les éléments suivants :
- établissement d'une fiche de poste avec les compétences visées et le profil attendu
- l’exposé de la gestion d’un aléa et des décisions prises aen conséquence
- la présentation des indicateurs de suivi
- les actions mises en œuvre pour améliorer ses compétences
- le choix des outils d’amélioration en fonction des problèmes rencontrés
- un plan d’action argumenté
Ces compétences sont régulièrement examinées en entreprise, dans le cadre des missions confiées, plus spécifiquement dans le cadre du Projet de Fin d'Etudes.

RNCP37979BC06 - Accompagner la stratégie de l’entreprise dans ses évolutions techniques, numériques et culturelles

Liste de compétences Modalités d'évaluation

S’approprier les exigences du contexte énergétique et environnemental et leurs impacts sur l'entreprise

Développer des solutions techniques, technologiques et numériques répondant à la stratégie de l'entreprise dans le cadre de sa responsabilité sociale et environnementale

Intégrer l'impact des évolutions au niveau humain

S’approprier des pratiques professionnelles dans un contexte international

Dans le cadre d’un projet simulé de reprise d'une entreprise industrielle, nécessitant une rnouvelle offre produit et une adaptation des outils et pratiques de production : présentation (écrite et orale) du projet global d'usine du futur intégrant :
- une analyse des parties prenantes du projet, de leurs leviers de motivation et des canaux de communication approprié,
- un plan d’action pour favoriser l’appropriation de nouveaux outils numériques par les collaborateurs,
- une étude des enjeux de la transition numérique et de ses impacts (humain, organisationnel, réglementaire) sur l’entreprise,
- les modalités de mise en œuvre des outils et réunions de suivi de projet,
- les modalités de formation des utilisateurs/mainteneurs des nouveaux outils de production.

Un projet "Recherche" qui se déroule en laboratoire permet d'aborder une thématique scientifique d'avenir et d'évaluer l'appropriation des outils déployés par les acteurs de la recherche.

Dans le cadre de la mobilité internationale :
- présentation orale du rapport de mission devant un jury du domaine,
- évaluation de la fiche bilan par le responsable de son suivi dans l’organisme d’accueil.

Validation de l'anglais avec un niveau B2 du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) en langue anglaise attesté par un organisme tiers. 

Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Pour viser la certification complète « Ingénieur diplômé du CESI », le candidat doit :

- Valider les 6 blocs de compétences

- Rédiger un Projet de Fin d'Etude soutenu à l’oral devant un jury de professionnels

- Rédiger  un Projet de Formation Individualisé

- Justifier d'une validation niveau B2 du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) en langue anglaise attesté par un organisme tiers

- Une mobilité à l'international est requise, la durée dépend des statuts

- Justifier d'une expérience en entreprise en milieu professionnel (durée de 28 semaines minimum, ramenée à 14 semaines lorsqu’un stage long en laboratoire de recherche se substitue à un laboratoire en entreprise) 

Secteurs d’activités :

L'ingénieur diplômé du CESI exerce dans de nombreux secteurs d'activité : 

- Services et études…..21%

- Métallurgie……18%

- Autres secteurs de production….16%

- Construction automobiles et transports……15%

- Services et informatique…..12%

- BTP……11%

- Energie …..7%

Type d'emplois accessibles :

Ingénieur bureau d'études

Ingénieur système

Ingénieur projet généraliste 

Ingénieur de recherche et développement

Chef de projet

Ingénieur industrialisation et méthodes

Ingénieur de production ou d’exploitation

Responsable de service dans l'industrie : Logistique, qualité, production, .maintenance...

Code(s) ROME :

  • H2502 - Management et ingénierie de production
  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • H1401 - Management et ingénierie gestion industrielle et logistique

Références juridiques des règlementations d’activité :

Le cas échant, prérequis à l’entrée en formation :

Niveau 6  (licence générale (L3), Bachelor Universitaire de Technologie (BUT), Bachelor en Sciences et Ingénierie (BSI), classe préparatoire adaptation technicien supérieur (ATS), autres diplômes*, suite au concours de recrutement commun aux CESI,

ou issu du cycle préparatoire intégrée

ou CPGE (Classe préparatoire aux grandes écoles) suite aux concours SCEI (Service de Concours Ecoles d'Ingénieurs),

ou pour la voie de la formation continue, au moins un diplôme de niveau 5 scientifique ou technique complété par un an au minimum d’expérience professionnelle.

*autres diplômes : DUT, BTS sous conditions. 

Le cas échant, prérequis à la validation de la certification :

Pré-requis disctincts pour les blocs de compétences :

Non

Validité des composantes acquises :

Validité des composantes acquises
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury est présidé par le directeur de l’école d’ingénieurs.

Il est également composé de :

- un représentant de la direction des études (au moins un représentant par campus régional pour les formations examinées).

- un représentant de l’association des diplômés CESI ALUMNI désigné par le président de l’association. 

- deux représentants issus du monde professionnel ou désignés par les branches professionnelles .

- le cas échéant un représentant du partenaire pour les formations en partenariat, en convention ou en co-accréditation.

En contrat d’apprentissage X

Le jury est présidé par le directeur de l’école d’ingénieurs.

Il est également composé de :

- un représentant de la direction des études (au moins un représentant par campus régional pour les formations examinées).

- un représentant de l’association des diplômés CESI ALUMNI désigné par le président de l’association. 

- deux représentants issus du monde professionnel ou désignés par les branches professionnelles .

- le cas échéant un représentant du partenaire pour les formations en partenariat, en convention ou en co-accréditation.

Après un parcours de formation continue X

Le jury est présidé par le directeur de l’école d’ingénieurs.

Il est également composé de :

- un représentant de la direction des études (au moins un représentant par campus régional pour les formations examinées).

- un représentant de l’association des diplômés CESI ALUMNI désigné par le président de l’association. 

- deux représentants issus du monde professionnel ou désignés par les branches professionnelles .

- le cas échéant un représentant du partenaire pour les formations en partenariat, en convention ou en co-accréditation.

En contrat de professionnalisation X

Le jury est présidé par le directeur de l’école d’ingénieurs.

Il est également composé de :

- un représentant de la direction des études (au moins un représentant par campus régional pour les formations examinées).

- un représentant de l’association des diplômés CESI ALUMNI désigné par le président de l’association. 

- deux représentants issus du monde professionnel ou désignés par les branches professionnelles .

- le cas échéant un représentant du partenaire pour les formations en partenariat, en convention ou en co-accréditation.

Par candidature individuelle X

Possible pour partie du titre par VES

Le jury est présidé par le directeur de l’école d’ingénieurs.

Il est également composé de :

- un représentant de la direction des études (au moins un représentant par campus régional pour les formations examinées).

- un représentant de l’association des diplômés CESI ALUMNI désigné par le président de l’association. 

- deux représentants issus du monde professionnel ou désignés par les branches professionnelles .

- le cas échéant un représentant du partenaire pour les formations en partenariat, en convention ou en co-accréditation.

Par expérience X

Le jury est présidé par le directeur de l’école d’ingénieurs.

Il est également composé de :

- un représentant de la direction des études (au moins un représentant par campus régional pour les formations examinées).

- un représentant de l’association des diplômés CESI ALUMNI désigné par le président de l’association. 

- deux représentants issus du monde professionnel ou désignés par les branches professionnelles .

- le cas échéant un représentant du partenaire pour les formations en partenariat, en convention ou en co-accréditation.

Validité des composantes acquises
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X

Statistiques :

Lien internet vers le descriptif de la certification :

Liste des organismes préparant à la certification :

Certification(s) antérieure(s) :

Certification(s) antérieure(s)
Code de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP4321 Titre ingénieur - Ingénieur diplômé du CESI

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation :