Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

Titre ingénieur - Ingénieur diplômé de l'Institut supérieur de l'électronique et du numérique Yncréa Méditerranée, spécialité électronique et informatique industrielle, en partenariat avec l'ITII PACA

Active

N° de fiche
RNCP4467
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 7
Code(s) NSF :
  • 201n : Conception en automatismes et robotique industriels, en informatique industrielle
  • 326 : Informatique, traitement de l'information, réseaux de transmission
  • 255 : Electricite, électronique
Taux d'insertion moyen dans le(s) métier(s) visé(s) à 6 mois : Non renseigné
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2022
Nom légal Nom commercial Site internet
YNCREA MEDITERRANEE - -
Activités visées :

5.1 Liste des activités visées par le diplôme

L’Institut Supérieur de l’Electronique et du Numérique de Toulon a pour objectif de former et certifier des ingénieurs généralistes dans le domaine de l’électronique et de ses applications, des technologies de l’information et de la communication et de leurs applications :

·       Electronique

·       Automatique

·       Télécommunications et réseaux

·       Informatique

·       Systèmes d’information

Activités visées : recherche et développement, ingénierie, études et conseils techniques, management de projet, production, systèmes d’information, relations clients, mise en œuvre et maintien en conditions opérationnelles des produits, des process et des systèmes dans des situations industrielles évolutives.
Compétences attestées :

5.2 Compétences évaluées et attestées

 5.2.1 Compétences génériques propres à l’ensemble des titres d’ingénieurs

La certification implique la vérification des qualités suivantes : 

1. Aptitude à mobiliser les ressources d'un large champ de sciences fondamentales. 

2. Connaissance et compréhension d'un champ scientifique et technique de spécialité. 

3. Maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur : identification et résolution de problèmes, même non familiers et non complètement définis, collecte et interprétation de données, utilisation des outils informatiques, analyse et conception de systèmes complexes, expérimentation. 

4. Capacité à s'intégrer dans une organisation, à l'animer et à la faire évoluer : engagement et leadership, management de projets, maîtrise d'ouvrage, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes. 

5. Prise en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité et productivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité. 

6. Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères, sûreté, intelligence économique, ouverture culturelle, expérience internationale. 

7. Respect des valeurs sociétales : connaissance des relations sociales, environnement et développement durable, éthique. 

5.2.2 Compétences spécifiques de l’ingénieur ISEN-Toulon

Cette liste se veut non exhaustive et évolutive.

 ·       Sciences de l’ingénieur

 Utilisation des outils mathématiques pour analyser et modéliser un problème, maitrise des changements d’échelle, d’espace et de temps, maitrise des outils de CAO/DAO et de simulation, en particulier dans le cas d’un équipement électronique ou informatique.

 ·       Ingénierie des systèmes électroniques et microélectroniques

Maitrise des bases des systèmes électroniques analogiques, conception des chaînes d’acquisition et de traitement du signal, maitrise des systèmes électroniques numériques, des outils et les méthodes de modélisation en vue de synthétiser des systèmes électroniques complexes, mise en œuvre de la testabilité , évaluation de la fiabilité de systèmes électroniques, conception de dispositifs microélectroniques, connaissance des procédés technologiques de fabrication des composants.

 ·       Ingénierie des systèmes automatisés et embarqués

Maitrise des fondements de l’automatique et des principes de base de la régulation, conception de l’architecture d’une installation industrielle avec des automates, conception de l’architecture d’un système embarqué, conception et intégration de logiciels dans un environnement matériel spécifique, développement d’applications pour un système d’exploitation temps réel.

 ·       Ingénierie des systèmes informatiques

Connaissance de l'architecture générale des systèmes informatiques, maitrise de l’algorithmique et des langages de programmation (C, Java,..), modélisation en langage objet, connaissance et paramétrage des systèmes d’exploitation.

 ·       Ingénierie des systèmes d’information

Analyse et évaluation des architectures de réseaux informatiques, des protocoles de communication et des applications distribuées. Mise en œuvre des technologies Web et des architectures client/serveur. Conception d’interfaces homme machine et de bases de données. Mise en œuvre de systèmes distribués.

Le titre d’ingénieur confère le grade de master conformément au décret N° 99-747 du 30 août 1999.

 

Secteurs d’activités :

Principaux secteurs d’emploi des diplômés ISEN (enquête IESF 2013)

  • Fabrication de matériels et équipements informatiques, électroniques 22%
  • Services informatiques (SSII), éditeurs de logiciels 24,8%
  • Télécommunications 13,4%
  • Construction automobile, aéronautique, matériel de transport 6,1%
  • Services ingénierie et études techniques 12,7%
  • Enseignement et recherche 3,1%
  • Activités tertiaires, banque et assurance 17,9%

Type d'emplois accessibles :

Secteurs d'activité des jeunes diplômés : 


Les ingénieurs ISEN travaillent dans toute entreprise ou organisation où sont conçus, développés, programmés, utilisés tous les objets ou systèmes dont le fonctionnement est basé sur les techniques et applications de l'électronique et des TIC.

Ils exercent leur activité dans le cadre d'entreprises issues des secteurs tels que la construction automobile, l'aéronautique, le matériel de transport, les services informatiques (SSII), les éditeurs de logiciels, les services ingénierie, les matériels informatiques et électroniques, les études techniques, la banque et l'assurance, les télécommunications (services), la fonction publique et territoriale, la santé et le biomédical...

Répartition dans les grandes fonctions de l'ingénieur (enquête IESF 2013):

  • Production, exploitation, maintenance, essais, qualité, sécurité 8,2%
  • Etudes, Recherche et développement 34,5%
  • Systèmes d’information 37,8%
  • Relations clients, marketing commercial 8,4%
  • Administration, gestion et direction 4,9%
  • Enseignement et recherche 1,1%
  • Conseil en stratégie, audit, RH, finances 1,9%
  • Autres activités 3,2%
Code(s) ROME :
  • H2501 - Encadrement de production de matériel électrique et électronique
  • M1802 - Expertise et support en systèmes d''information
  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel
  • H1402 - Management et ingénierie méthodes et industrialisation
  • H2502 - Management et ingénierie de production
Références juridiques des règlementations d’activité :
Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :


Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X -
En contrat d’apprentissage X

Direction, représentants d’entreprise et enseignants

Après un parcours de formation continue X

Direction, représentants d’entreprise et enseignants

En contrat de professionnalisation X -
Par candidature individuelle X -
Par expérience X -
Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Première habilitation CTI en 2003 pour la formation par apprentissage: Arreté du 06/07/2004

Dernière habilitation CTI en 2009

Décision N°2009/05-03 de la CTI du 12/05/2009

Arrêté MESR du 18/01/2010 NOR: ESRS0928650A publié au JO du 10/02/2010

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Arrêté de création: JO du 29 mai 1991 pour la création de l'ISEN-Toulon

Première habilitation CTI en 2003 pour la formation par apprentissage : Arrêté du 06/07/2004

-

 Arrêté du 24 janvier 2018 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d’ingénieur diplômé : changement du nom de l'école : ISEN devient Yncrea Mediterranée

Référence autres (passerelles...) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Formation en partenariat avec l’ITII PACA

- Formation initiale sous statut d'apprenti

- Formation continue

Date du dernier Journal Officiel ou Bulletin Officiel : 10-02-2010
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2022
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Fiche au format antérieur au 01/01/2019
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet