Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page
Répertoire national des certifications professionnelles

BTS - Bioqualité

Active

N° de fiche
RNCP35335
Nomenclature du niveau de qualification : Niveau 5
Code(s) NSF :
  • 221 : Agro-alimentaire, alimentation, cuisine
  • 220 : Spécialités pluritechnologiques des transformations
Formacode(s) :
  • 12046 : biologie
  • 12065 : qualité laboratoire
  • 12081 : biotechnologie
  • 21543 : laboratoire analyse agroalimentaire
  • 21570 : qualité sécurité agroalimentaire
Date d’échéance de l’enregistrement : 31-08-2025
Nom légal SIRET Nom commercial Site internet
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE 11004401300040 - -
Objectifs et contexte de la certification :

Le titulaire du brevet de technicien supérieur Bioqualité exerce un métier d’interface dans des structures publiques et privées. Il est garant de la qualité au sein des organismes où il impulse des actions d’amélioration continue des procédés et des méthodes. Expert en biotechnologies, il met ses compétences en bioproduction et bioanalyse au service de l’entreprise afin d’assurer une production ou un service conforme en termes de qualité et de sécurité pour la santé du consommateur, du patient ou de l’utilisateur. S’appuyant sur les normes en vigueur, il est un spécialiste du management de la qualité.

 

Le secteur de la qualité regroupe toutes les activités d’amélioration et de sécurisation de production et service, en tenant compte des contraintes règlementaires et environnementales.
- La production industrielle (aliments, médicaments, produits cosmétiques) nécessite un contrôle du procédé pour satisfaire les attentes de l’utilisateur et ne pas l’exposer à un risque sanitaire.
- Dans les établissements de santé, le parcours de soin du patient répond à des exigences croissantes qui imposent une certification de l’établissement sous le contrôle de l’organisme représentant l’autorité de santé.
- Les laboratoires de biologie médicale sont soumis à accréditation pour démontrer que les examens réalisés contribuent à la bonne prise en charge des patients.
- Les questions environnementales conduisent à des textes règlementaires qui s’imposent à tous, et à des besoins d’expertise et de services dédiés à la gestion de l’impact environnemental.
- En restauration collective, le respect des bonnes pratiques d’hygiène et de fabrication garantit les qualités sanitaire et nutritionnelle des aliments servis aux usagers.
- Dans les entreprises et les établissements de santé, la gestion des déchets spécifiques nécessite un traitement par une filière appropriée et doit se faire dans le respect de la règlementation.
- Au sein des organismes de certification et d’accréditation, la conduite d’audits constitue une démarche spécifique qui doit permettre à l’organisme audité de valoriser son organisation, sa filière, ses produits, ses services.
- Les organismes de tutelle définissent les règles et supervisent l’application de la règlementation pour la garantie de la sécurité sanitaire des produits de santé, alimentaires, cosmétiques.
- Le département recherche et développement d’une entreprise s’appuie sur l’analyse des risques et des opportunités pour développer de nouveaux procédés et de nouveaux produits.

Activités visées :

Management de la qualité :

- Contribution à la politique qualité de l’organisme

- Évaluation de la conformité 

- Pratiques de l’audit et de l’inspection

- Gestion de la nonconformité et des réclamations clients

- Maîtrise des risques et des opportunités pour l’amélioration continue

- Maîtrise des informations documentées


Bioexpertise au service de l’organisme : 

- Conseil en bioproduction

- Conseil en bioanalyse 

- Management de l’hygiène, de la sécurité et de l’environnement (HSE)


Pratiques opérationnelles de la qualité :

- Mise en place de la qualité lors d’une production en atelier et en plateau technique

- Amélioration d’un procédé de production

- Mise en place de la qualité d’une analyse au laboratoire

- Mise en oeuvre des méthodes de contrôle

- Constitution du dossier métrologique et qualification des équipements

- Utilisation des outils informatiques applicatifs


Relations et communication professionnelles :

- Communication professionnelle interne et externe

- Collaboration à l’animation d’un groupe et aux actions de formation

Compétences attestées :
  • Management de la qualité

- Exploiter des ressources documentaires pour la mise en oeuvre de la démarche qualité.

- Évaluer une situation relative à la qualité.

- Développer une solution suite à un dysfonctionnement ou une opportunité.

- Rendre compte en rédigeant une information documentée.


  • Bioexpertise au service de l’organisme

- Observer un objet d’étude.

- Analyser une situation en mobilisant des ressources internes et externes pour produire un avis.

- Proposer des recommandations pour aider à la décision.

- S’adapter à une nouvelle situation.


  • Pratiques opérationnelles de la qualité

- Planifier une bioproduction ou une bioanalyse.

- Mettre en oeuvre des procédures opérationnelles.

- Assurer l’enregistrement et le traitement des données.

- Évaluer la conformité.

- Conduire une démarche de projet.


  • Relations et communication professionnelles

- Appréhender l’environnement professionnel.

- Construire son réseau professionnel.

- Produire une information professionnelle.

- Animer une réunion, un entretien ou une action de formation



  • Langue vivante étrangère 1 : anglais

Niveau B2 du CECRL pour les activités langagières suivantes :

- compréhension de documents écrits,

- production et interaction écrites,

- compréhension de l’oral,

- production et interaction orales.



  • Mathématiques

- S’informer : savoir utiliser une documentation.

- Chercher : identifier des données et élaborer des stratégies.

- Modéliser : représenter des objets du monde réel en utilisant le langage mathématique.

- Raisonner, argumenter.

- Calculer, illustrer, mettre en œuvre une stratégie : mener efficacement un calcul simple, manipuler des expressions symboliques et pouvoir s’appuyer sur les outils numériques.

- Communiquer.



  • Physique-chimie

- Confronter ses représentations avec la réalité ;

- Observer en faisant preuve de curiosité ;

- Mobiliser ses connaissances, rechercher, extraire et organiser l’information utile fournie par une situation, une expérience ou un document ;

- Raisonner, démontrer, argumenter, exercer son esprit d’analyse ;

- Valider un résultat notamment à partir d’estimations d’ordres de grandeurs ;

- S’exprimer et communiquer à l’écrit et à l’oral au moyen d’un langage scientifique rigoureux.


  • Langue vivante étrangère 2  (facultatif)


Modalités d'évaluation :

Les modalités d’évaluation sont décrites dans les annexes de l’arrêté définissant le diplôme relatif à l’évaluation (voir notamment le règlement d’examen et les définitions d’épreuves). 

N° et intitulé du bloc Liste de compétences Modalités d'évaluation
RNCP35335BC01

Management de la qualité

Exploiter des ressources documentaires pour la mise en oeuvre de la démarche qualité.


Évaluer une situation relative à la qualité.


Développer une solution suite à un dysfonctionnement ou une opportunité.


Rendre compte en rédigeant une information documentée.

Scolaires (Établissements publics et privés sous contrat) ; Apprentis (CFA et section d’apprentissage, habilités au CCF) ; Formation professionnelle continue (Établissements publics et établissements publics habilités à pratiquer le CCF) ; 

Scolaires (Établissements privés hors contrat) ; Apprentis (CFA et section d’apprentissage non habilités) ; Formation professionnelle continue (Établissements privés) ; Enseignement à distance ; Candidats individuels :


Forme ponctuelle écrite d’une durée de 4 heures

RNCP35335BC02

Bioexpertise au service de l’organisme

Observer un objet d’étude.


Analyser une situation en mobilisant des ressources internes et externes pour produire un avis.


Proposer des recommandations pour aider à la décision.


S’adapter à une nouvelle situation.


Scolaires (Établissements publics et privés sous contrat) ; Apprentis (CFA et section d’apprentissage, habilités au CCF) ; Formation professionnelle continue (Établissements publics) :


Forme écrite ponctuelle de 4 heures.



Formation professionnelle continue (établissements publics habilités à pratiquer le CCF) :


Contrôle en cours de formation : une situation d’évaluation.  



Scolaires (Établissements privés hors contrat) ; Apprentis (CFA et section d’apprentissage non habilités) ; Formation professionnelle continue (Établissements privés) ; Enseignement à distance ; Candidats individuels :


Forme écrite ponctuelle de 4 heures


RNCP35335BC03

Pratiques opérationnelles de la qualité

Planifier une bioproduction ou une bioanalyse.


Mettre en oeuvre des procédures opérationnelles.


Assurer l’enregistrement et le traitement des données.


Évaluer la conformité.


Conduire une démarche de projet.

Scolaires (Établissements publics et privés sous contrat) ; Apprentis (CFA et section d’apprentissage, habilités au CCF) ; Formation professionnelle continue (Établissements publics et établissements publics habilités à pratiquer le CCF) :


Contrôle en cours de formation : 3 situations d’évaluation.  


Scolaires (Établissements privés hors contrat) ; Apprentis (CFA et section d’apprentissage non habilités) ; Formation professionnelle continue (Établissements privés) ; Enseignement à distance ; Candidats individuels :


Forme pratique ponctuelle de 9 heures. 



RNCP35335BC04

Relations et communication professionnelles

Appréhender l’environnement professionnel.


Construire son réseau professionnel.


Produire une information professionnelle.


Animer une réunion, un entretien ou une action de formation.

Scolaires (Établissements publics et privés sous contrat) ; Apprentis (CFA et section d’apprentissage, habilités au CCF) ; Formation professionnelle continue (Établissements publics) :


Forme orale ponctuelle de 45 minutes.



Formation professionnelle continue (établissements publics habilités à pratiquer le CCF) :

Contrôle en cours de formation : une situation d’évaluation.  



Scolaires (Établissements privés hors contrat) ; Apprentis (CFA et section d’apprentissage non habilités) ; Formation professionnelle continue (Établissements privés) ; Enseignement à distance ; Candidats individuels :

Forme orale ponctuelle de 45 minutes.


Description des modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par équivalence :

Le référentiel de certification est organisé en unités constitutives d'un ensemble de compétences et connaissances cohérent au regard de la finalité du diplôme. Il peut comporter des unités dont l'obtention est facultative. Chaque unité correspond à un bloc de compétences et à une épreuve.

Les candidats s'inscrivent à l'examen du diplôme. Ceux qui ont préparé le diplôme dans le cadre de la formation professionnelle continue ou de la validation des acquis de l'expérience reçoivent de manière automatique, pour les unités du diplôme qui ont fait l'objet d'une note égale ou supérieure à 10 sur 20 ou d'une validation des acquis de l'expérience, une attestation reconnaissant l'acquisition des compétences constitutives de ces unités du diplôme, et donc des blocs de compétences correspondants. Ceux qui ont préparé le diplôme par une autre voie reçoivent cette attestation s’ils en font la demande.

Le diplôme est obtenu par l'obtention d'une note moyenne supérieure à 10/20 à l'ensemble des épreuves. Le candidat ayant déjà validé des blocs de compétences peut être dispensé des épreuves correspondantes. 

Secteurs d’activités :

Les champs d’activités professionnelles sont :

- Les bio-industries,

- La santé,

- L’environnement.

Type d'emplois accessibles :

- Animateur qualité

- Assistant qualité

- Bioqualiticien

- Contrôleur qualité et hygiène

- Correspondant qualité

- Qualiticien

- Responsable assurance qualité

- Responsable qualité

- Responsable qualité hygiène sécurité environnement (QHSE)

- Responsable qualité restauration

- Responsable système qualité et sécurité alimentaire

- Technicien contrôle qualité

- Technicien produits et procédés

- Technicien qualité

- Technicien qualité hygiène sécurité environnement (QHSE)

Code(s) ROME :
  • H1503 - Intervention technique en laboratoire d''analyse industrielle
Références juridiques des règlementations d’activité :


Le cas échéant, prérequis à la validation des compétences :




Validité des composantes acquises :
Voie d’accès à la certification Oui Non Composition des jurys
En contrat d’apprentissage X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.

Par expérience X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.

En contrat de professionnalisation X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.

Après un parcours de formation continue X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.

Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.

Par candidature individuelle X

Le jury, nommé pour chaque session par arrêté du recteur d’académie, est présidé par un enseignant-chercheur ou par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régionale de la spécialité du diplôme. Il est composé à parts égales : 

- De professeurs de l’enseignement public, représentant la majorité des personnels enseignants, dont un enseignant-chercheur, et s’il y a lieu, de professeurs de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en centre de formation d’apprentis ou en section d’apprentissage. 

- De membres de la profession intéressée par le diplôme, employeurs et salariés.

Oui Non
Inscrite au cadre de la Nouvelle Calédonie X
Inscrite au cadre de la Polynésie française X
Lien avec d’autres certifications professionnelles, certifications ou habilitations : Non

Référence au(x) texte(s) règlementaire(s) instaurant la certification :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
-

Code de l'éducation : Articles D643-1 à D643-35-1

Référence des arrêtés et décisions publiés au Journal Officiel ou au Bulletin Officiel (enregistrement au RNCP, création diplôme, accréditation…) :

Date du JO / BO Référence au JO / BO
17/03/2020

Arrêté du 2 mars 2020 portant définition et fixant les conditions de délivrance du brevet de technicien supérieur « Bioqualité »  

Première session en 2022

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000041728783/

Date d'effet de la certification 01-09-2020
Date d'échéance de l'enregistrement 31-08-2025
Statistiques :
Lien internet vers le descriptif de la certification :

https://enqdip.sup.adc.education.fr/bts/index.htm


Le certificateur n'habilite aucun organisme préparant à la certification

Certification(s) antérieure(s) :
N° de la fiche Intitulé de la certification remplacée
RNCP1098 RNCP1098 - BTS - Qualité dans les industries alimentaires et les bio-industries
Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation :

Référentiel d’activité, de compétences et d’évaluation
Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet