Aller à la navigation principale Aller au contenu Aller à la navigation de bas de page

Travaux des observatoires de branche : les multiples acteurs au centre d’une journée organisée par France compétences

Observation et évaluation

France compétences a organisé, le 6 décembre dernier, son événement annuel dédié aux observatoires de branche, suivi par près de 200 participants. Cette journée a été rythmée autour de quatre principaux domaines d’utilisation des travaux des Observatoires de branches et d’Opco : nourrir les politiques publiques, accompagner les parcours professionnels, alimenter les politiques de certification, faciliter l’évolution de l’offre de formation. Également au programme des échanges : les nouvelles fonctionnalités de la Grande Bibliothèque, moteur de recherche et entrée unique vers les travaux réalisés et diffusés par les observatoires.

France compétences souhaite mettre en lumière la diversité des utilisateurs des travaux, conformément à sa mission.

Stéphane Lardy

Directeur général

Une mission d’observation essentielle

Les travaux des observatoires de branches et d’Opco contribuent à l’élaboration des politiques publiques. Illustration avec le comité de filière « petite enfance », créé fin 2021, qui s’appuie sur les travaux des observatoires de neuf branches (notamment celle du lien social et familial, Alisfa), afin de mieux connaître le secteur, de pouvoir revaloriser les rémunérations et de faire face efficacement aux pénuries de personnels. Deuxième exemple, avec le rapport conjoint IGAS-IGÉSR-CGE sur les métiers du numérique, éclairé par la richesse des études prospectives des OPMQ, dont celle de l’Observatoire du Négoce des matériaux de construction.

Une mission d’observation qui est essentielle, « notamment sur les métiers en tension et les outils de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences », a assuré Rachel Becuwe, Cheffe de service adjointe de la DGEFP.

Un appui à l’accompagnement des parcours professionnels

Par ailleurs, les observatoires de branches et d’Opco produisent de plus en plus de travaux utiles à l’élaboration des parcours professionnels, à destination des entreprises et des salariés, mais aussi des conseillers en évolution professionnelle, de l’Apec (laquelle mène aussi ses propres études) et des autres acteurs de l’orientation, de l’emploi et de l’inclusion. Ainsi, l’Observatoire de l’Opco Santé propose des baromètres nationaux et régionaux des métiers en tension et des difficultés de recrutement, tandis que l’Opiiec, branche du conseil et du numérique analyse les proximités entre métiers et les besoins en compétences associés, pour mieux appuyer l’accompagnement des trajectoires professionnelles.

Les débats riches ont aussi permis de mettre en évidence le rôle des travaux des observatoires dans l’évolution des politiques de formation et de certification d’acteurs externes aux branches professionnelles : un rôle notamment souligné par l’Afpa, le réseau des IUT ou encore la Région Centre-Val de Loire.

La Grande Bibliothèque étoffe ses services

Opérationnelle depuis le 16 février 2023, la Grande Bibliothèque s’enrichit de deux nouvelles fonctionnalités : le moteur de recherche indexe désormais des contenus multimédias, en plus des études, chiffres-clés et fiches métiers ; il permet aussi aux utilisateurs ayant créé leur compte de recevoir des alertes thématiques, à partir de mots-clés, pour être notifiés des nouvelles publications, selon la fréquence souhaitée.

La Grande Bibliothèque, qui recense plus de 10 000 contenus, connaît une forte montée en puissance : elle génère déjà plus de 3 000 recherches par semaine et a séduit plus de 800 experts, qui ont créé leur compte.

Retrouvez l'intégralité des séquences de la journée

Ouvre un nouvel onglet Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans un nouvel onglet